[Critique Film] Dune, par MediaShow

 

4633954

Fiche :   

Résumé : 

L’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Ma Critique : 

Troisième film de science-fiction du réalisateur canadien Denis Villeneuve après « Premier Contact » (2016) et « Blade Runner 2049 » (2017), « Dune » est une adaptation de la première partie du roman du même nom écrit par Frank Herbert et paru pour la première fois en 1965. Tourné dans quatre pays (Hongrie, Norvège, Jordanie et Abu Dhabi), ce long-métrage était l’une des plus gros des attentes de cette année 2021 avec une distribution de rêve : Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Jason Momoa, Stellan Skarsgård, Josh Brolin, Zendaya, Javier Bardem, Dave Bautista ou encore David Dastmalchian.

Qu’en est-il de cette adaptation ? Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique (sans spoilers) !

Le saviez-vous ? Le livre a déjà été adapté en 1984 par David Lynch, dans un film avec Kyle MacLachlan, Francesca Annis, Jürgen Prochnow et Sting. Compte tenu de son accueil glacial, le réalisateur a depuis renié ce long métrage, qui a néanmoins conservé quelques fans.

Dune: Rebecca Ferguson

Une odyssée spatiale.

N’ayant pas lu le livre de Frank Herbert, je connais tout de même un peu l’univers de « Dune » avec le film de David Lynch, qui au passage a pris un sacré coup de vieux sur le plan scénaristique (survolé, un peu brouillon) et visuel (on en parle des effets spéciaux… ?). Je l’ai vu cette année, donc difficile pour moi de ne pas comparer l’œuvre de Denis Villeneuve à celle de David Lynch. Tout d’abord, le choix d’adaptation en deux parties est une très bonne option, étant donné la diversité de l’univers (nombre de dynasties, de planètes, etc.) et de l’histoire (tensions politiques, conflits, colonialisme, commerce de l’épice, etc.). A travers ce premier volet, Denis Villeneuve introduit parfaitement le contexte, l’atmosphère et les personnages avec une narration efficace et, malgré un vocabulaire complexe (le nom des peuples par exemple), il est assez facile de cerner les enjeux scénaristiques sans connaître l’œuvre de Frank Herbert. Un monde futuriste épique et violent !

Les protagonistes sont développés en profondeur, tout particulièrement Paul Atreides et sa mère Lady Jessica. Il y a un fort attachement pour ces personnages. L’ascension de Paul est bien illustrée. Étonnament (et c’est le point négatif du film), c’est tout le contraire pour les antagonistes, dont les agissements manquent parfois de sens. Cependant, Denis Villeneuve complétera très certainement le développement de chaque dynastie dans le second volet. D’autre part, concernant le rythme de ce premier volet, le réalisateur reste fidèle à son style : lent et contemplatif. En effet, pour pouvoir apprécier « Dune », il faut également adhérer à l’écriture de Denis Villeneuve. Personnellement, le rythme du scénario est tout à fait digeste grâce à sa richesse et à un juste équilibre entre scènes d’action, de dialogues et de décors. Enfin, le film se conclut sur une belle ouverture et donne clairement envie de voir le second volet tant attendu !

Dune: Timothée Chalamet

Un voyage immersif.

« Dune » est également un exploit sur sa mise en scène. A l’instar de « Premier Contact » et « Blade Runner 2049 », Denis Villeneuve nous fait voyager au cœur de Arrakis, la planète-désert entièrement couverte de sable et de roches, parcourue par les immenses Shai-Hulud (vers des sables). Les paysages sont immersifs, les plans larges sont exceptionnels, les costumes sont soignés et les effets spéciaux (ainsi que les couleurs) sont tout bonnement incroyables (notamment le bouclier protecteur des personnages). De plus, les scènes d’action sont bien chorégraphiées et rappellent par moment le film de David Lynch. Enfin, Hans Zimmer est le compositeur de ce film de science-fiction et il signe une magnifique bande originale qui marquera très certainement sa carrière.

Une excellente distribution !

Denis Villeneuve s’entoure d’une belle brochette d’acteurs. Timothée Chalamet mène brillamment cette distribution et livre une excellente interprétation avec beaucoup de charisme. Il est accompagné d’autres acteurs/ actrices talentueux : Rebecca Ferguson, Oscar Isaac et Jason Momoa. Face à eux, Stellan Skarsgård est totalement métamorphosé dans le rôle du Baron Harkonnen, ayant passé huit heures par jour de tournage pour le maquillage. Sa prestation, bien que secondaire, est honorable. Enfin, Josh Brolin, Javier Bardem, Dave Bautista, David Dastmalchian et Zendaya font également partis de cette aventure et se montrent convaincants.

Dune: Oscar Isaac

Pour résumer… Denis Villeneuve nous surprend une nouvelle fois avec une excellente réalisation : « Dune », adaptation du livre de Frank Herbert. Scénario captivant et riche, mise en scène immersive ainsi qu’une excellente distribution. Hâte de découvrir le second volet !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoile12
Note pour le casting : 4etoile12

Note Globale :

17/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.