Hans Zimmer

Hans Zimmer

Bonjour à tous ! Nouveau Design, Nouveau Format ! Pour cette nouvelle édition de la « Bio’ du Mois », intéressons-nous au célèbre et talentueux compositeur… Hans Zimmer, à qui l’on doit les plus belles musiques du cinéma telles que « Le Roi Lion », « Interstellar », « Inception », « Pirates des Caraïbes », « Batman », « La Ligne Rouge »… et j’en passe. J’ai eu d’ailleurs la chance de pouvoir écouter son concert de Pragues au cinéma… et quel magnifique représentation !

Brief Carrière Zimmer.jpg

28 nominations, dont 3 récompenses avec un Oscar de la Meilleure Musique avec le « Roi Lion »… Après avoir fait un rapide tour sur sa carrière (ci-dessus), passons à présent aux moments marquants de sa vie de compositeur !

Un musicien dans le sang

Le compositeur est né le 12 septembre 1957 à Francfort, en Allemagne. Dès son plus jeune âge (dès l’âge de trois ans pour être exact), Hans Florian Zimmer est un musicien autodidacte qui apprend le solfège et le piano en à peine deux semaines. Après la mort de son père, il décide de s’installer à Londres en 1971 avec sa mère, où il commence à s’intéresser de plus en plus à la musique électronique. Il est d’ailleurs l’un des premiers à faire de la musique avec le synthétiseur polyphonique.

Il commence réellement sa carrière musicale en tant que compositeur de jingles et rejoint le groupe The Buggles, lancé par T. Horn et G. Downes. Leur chanson Video Killed the Radio Star est un véritable succès et devient le premier clip musical diffusé sur MTV en 1982.

hanszimmer.jpg

Ses débuts dans le cinéma

Hans Zimmer fait connaissance en 1980 avec Stanley Myers, compositeur de musique de film. D’abord simple assistant, il devient vite compositeur. Il travaillera avec son mentor sur plusieurs films dont My Beautiful Laundrette de Stephen Frears en 1986. Mais c’est en voyage aux Etats-Unis que cet homme pris de l’ampleur. C’est d’ailleurs Rain Man en 1989, de Barry Levinson, qui révèla sa musique au grand public. Son célèbre thème lui valut d’ailleurs une nomination aux Oscars.

Le style de Hans Zimmer est rapidement reconnaissable par son alliance de musiques traditionnelles avec des instruments modernes. Fort de ce succès, Hans Zimmer décide de s’installer définitivement à Los Angeles. En 1989, il décide également à son tour d’aider à lancer des jeunes compositeurs de talent en créant un studio révolutionnaire à Santa Monica : Media Ventures.

hanszimmer2.jpg

Une ascension prodigieuse

Suite à cette première nomination aux Oscars, Hans Zimmer est alors engagé sur plusieurs films à grands succès comme Jours de tonnerre en 1990, Thelma et Louise en 1991 ou encore Backdraft et True Romance en 1993. Jusqu’à la consécration en 1995 avec… Le Roi Lion ! En effet, grâce à ce film d’animation, il décroche l’Oscar de la Meilleure Musique de film. Une récompense qu’il partagea avec Elton John.

Dès la fin des années 90, ses compositions sont majoritairement associés à tous les gros projets hollywoodiens, qui lui permettent d’obtenir pratiquement à chaque fois une nomination aux Oscars : La Femme du pasteur en 1997, Pour le pire et pour le meilleur et Le Prince d’Egypte en 1998, La Ligne rouge en 1999, et enfin Gladiator en 2000. Ce dernier film marque d’ailleurs sa première collaboration avec la chanteuse Lisa Gerrard. Ils travailleront ensemble sur deux autres films : Mission Impossible 2, la même année, et La Chute du faucon noir en 2002.

hanszimmer-osca-e1516216044877.png

Le plus grand compositeur du monde ?

Une question très intéressante, car Hans Zimmer détient une grande renommée dans le monde du cinéma. Par ailleurs, l’homme détient un sacré nombre de compositions à son actif. En effet, Le Dernier samouraï en 2003, marque sa centième composition, et depuis il participe aux grandes sagas hollywoodiennes comme la trilogie Pirates des Caraïbes, le thriller Da Vinci code, adaptation du best-seller de Dan Brown, mais également la trilogie Batman de Christopher Nolan.

A noter qu’en 2002, il compose Le Cercle de Gore Verbinski, marquant le début d’une longue collaboration entre les deux hommes puisqu’il composera, dès lors, sur tous les films du réalisateur, notamment la trilogie Pirates des Caraïbes. Il en sera de même avec Christopher Nolan, avec qui il travaille depuis Batman Begins en 2005, et tout particulièrement ovationné pour Inception (2010) et Interstellar (2014) qui lui valut deux nominations aux Oscars.

Ses dernières compositions : Blade Runner 2049 et Dunkerque en 2017, suivi d’un excellent concert vu au cinéma Pathé en live de Pragues. Un moment magique et rempli de frissons !

concert.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.