Un raccourci dans le temps

affiche_unraccourcidansletemps.jpg

Fiche : 

Résumé :

Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède – tout comme son petit frère Charles Wallace – un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe, ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique…

Ma Critique :

« Un raccourci dans le temps » est le nouveau film fantastique des studios Disney, après « A la poursuite de demain » ou « John Carter » dans le même genre. C’est également l’adaptation du roman éponyme de Madeleine l’Englet, paru en 1962. L’ouvrage a d’ailleurs reçu l’année suivante la médaille Newbery récompensant la meilleure œuvre pour la jeunesse. Le succès est tel que quatre suites voient le jour, poursuivant les aventures des mêmes personnages.

Pour son long-métrage, la réalisatrice Ava DuVernay est appuyé par Jennifer Lee à qui l’on doit de nombreux succès de Disney tels que « La Reine des neiges », « Les Mondes de Ralph » et « Zootopie ». Mais comment expliquer les critiques négatives sur ce film ? Est-il vraiment si mauvais que cela ? Le verdict d’après-séance dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Un « chamboule-tout » d’idées !

On ne va pas se voiler la face : les studios Disney se sont complètement loupés sur ce long-métrage. Pour la majorité, les films d’animation et « Live » Disney sont remplis de magie, d’émerveillement, de personnages attachants, d’une touche d’humour et surtout d’un (ou plusieurs) messages et thématiques gracieux et bienveillants. Malheureusement, « Un raccourci dans le Temps » manque à l’appel en nous proposant un condensé de (bonnes) idées mal agencées et surtout mal équilibrées. C’est franchement dommage car le speech était prometteur et on voit clairement dans le film que la réalisatrice Ana DuVernay tente de bien faire les choses en essayant de respecter au mieux la recette gagnante de Disney, mais ce n’est clairement pas suffisant pour le rendu scénaristique final.

Tout d’abord, il est fort probable que le scénario du film tronque beaucoup trop de passages du roman, car le film proposé est à la limite du compréhensible avec une intrigue bricolée et sans véritables enjeux. Alors oui, le scénario est rempli de messages et thématiques intéressantes tels que la confiance en soi, l’amour, le courage, la bonté ou encore l’estime de soi mais l’ensemble est beaucoup trop rabâché et la réalisatrice en oublie complètement le fil rouge (et encore… difficile d’en trouver un) de l’histoire. Au final, le scénario est un véritable « chamboule-tout » d’idées, pauvre en rebondissements (et donc soporifique) et le film frôle donc le massacre. Heureusement que la réalisatrice réussit à placer quelques bonnes idées dans son long-métrage. Enfin, les dialogues ne sont pas consistants avec des termes inventés sans réel utilité, et les personnages ne sont absolument pas attachants.

Un (jolie ?) rendu visuel fantastique…

Sur le plan visuel, ce n’est pas du grand Disney non plus. Pour les décors, il est vrai que le film est vraiment riche avec un univers coloré et de nombreux effets spéciaux maîtrisés. En revanche, étant donné que le fond scénaristique est vide, cela ne permet pas de mettre en valeur la mise en scène, qui n’a au final pas vraiment de sens puisqu’elle ne fait qu’enchaîner les effet spéciaux sans logique. Ainsi, ce loupé noie complètement les prouesses visuelles. De plus, les costumes des personnages frôlent le ridicule, surtout pour les trois femmes. Enfin, la bande originale ne tape pas dans l’originalité et n’apporte pas de plus-value à l’histoire.

Un casting peu convaincant.

Pour le casting… bah c’est pas la gloire non plus à vrai dire ! C’est assez inégale : Les deux jeunes acteurs, Storm Reid et Deric McCabe, arrivent à se démarquer avec deux interprétations justes et touchantes. Le garçon est doté d’un fort charisme et c’est très prometteur pour son âge ! Après, je n’ai clairement pas aimé le jeu d’actrices de Oprah Winfrey et de Reese Witherspoon car elle ne réussissent pas à mettre en valeur l’importance (et encore…) de leur personnage. Seul Mindy Kaling propose une prestation honorable, avec un personnage assez intéressant et vraiment dans la thématique du film en nous sortant de bonnes (et drôles ?!) citations. Enfin, Zach Galifianakis et Chris Pine n’apporte pas grand-chose au film avec des personnages peu exploités.

Pour résumer… « Un raccourci dans le Temps » est un Flop pour les studios Disney… en nous proposant un film fantastique sans aucune consistance scénaristique ! De plus, l’aspect visuel n’est malheureusement pas mis en valeur à cause du scénario, tout comme le casting à cause de personnages trop superficiels. Vite vu, vite oublié !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 2etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles
Note pour le casting : 3etoiles

Note Globale :

10/20

La bande-annonce du film :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.