Taxi 5

taxi_5.jpg

Fiche : 

Résumé :

Sylvain Marot, super flic parisien et pilote d’exception, est muté contre son gré à la Police Municipale de Marseille. L’ex-commissaire Gibert, devenu Maire de la ville et au plus bas dans les sondages, va alors lui confier la mission de stopper le redoutable « Gang des Italiens », qui écume des bijouteries à l’aide de puissantes Ferrari. Mais pour y parvenir, Marot n’aura pas d’autre choix que de collaborer avec le petit-neveu du célèbre Daniel, Eddy Maklouf, le pire chauffeur VTC de Marseille, mais le seul à pouvoir récupérer le légendaire TAXI blanc.

Ma Critique :

Avant de commencer cette critique, rappelons quelques chiffres sur la mythique saga française : Taxi, produit par Luc Besson. C’est tout d’abord quatre films (et cette année le cinquième) ! C’est également plus de 25 millions d’entrées : 6.5 millions pour le premier opus en 1998, 10.3 millions pour le second opus en 2000, 6 millions pour le troisième opus en 2003 et enfin 4.6 millions pour le quatrième opus en 2007. C’est enfin 49 millions d’euros de budget en quatre films ! Bref… des chiffres à faire tourner la tête, et que l’on aime ou pas cette saga est devenu culte dans le cinéma français !

Cette année, Franck Gastambide prend la relève avec ce cinquième opus… et je n’ai qu’une seule chose à vous dire… ALERTE GENERAAAAAAAAALE !

Fidèle à la saga ?

Alors oui, en entrant dans la salle de cinéma, on sait déjà à quoi s’attendre : des courses-poursuites, de l’humour à souhait, et j’en passe ! Bref… la recette de la saga « Taxi » est au rendez-vous. Il est vrai que les vingt premières minutes m’ont fait assez peur avec une introduction inutile, un humour vraiment lourd, des scènes tirées par les cheveux et surtout une histoire qui semblait complètement s’éloigner de l’esprit « Taxi ». Fort heureusement, dès la création du duo formé par Franck Gastambide et Malik Bentalha, le scénario fait le plein de carburant et renoue avec les bases de la saga « Taxi ». Le réalisateur, mais aussi acteur, s’en sort au final plutôt bien avec une histoire, certes simpliste, mais agréable à suivre et bien rythmée.

Et malgré les quelques scènes inutiles (certainement pour combler l’intrigue), le film arrive à nous proposer un scénario honorable, et qui fera sans aucun doute un véritable carton. Alors oui, c’est une comédie française… oui c’est rempli de clichés… mais pour être totalement transparent on rigole et ça fait du bien parfois : personnages stéréotypés, infiltrations foireuses, collisions à souhait… sous oublier la présence du Commissaire Gilbert et de Alain Trésor. Bref… de quoi passer un très bon moment et laisser son cerveau à l’entrée de la salle. Enfin… les nombreux clins d’œil à la saga sont appréciables et surtout utiles pour le bon fonctionnement de ce cinquième opus ! Ainsi, sur le fond scénaristique, rien d’extraordinaire, d’où la note finale, mais tout de même agréable à visionner pour les amateurs de la saga « Taxi » !

Une mise en scène dynamique !

Sur la mise en scène, Franck Gastambide reprend également les codes de la saga « Taxi » avec des courses-poursuites toujours aussi virevoltantes et dynamiques, sans bien évidemment oublier les nombreux carambolages qui rendent si célèbre la police municipale de Marseille dans le film. Les prises de vues sont donc bien gérées ! Franck a d’ailleurs investi dans les voitures de courses, en nous présentant des modèles « tape à l’œil » ! Enfin, la bande sonore est fidèle à la saga, avec les musiques que l’on connait, mais aussi plutôt fun… même si certains sons français sont assez lourds…

Malik, un mauvais sosie de Jamel !

Côté casting, même si les personnages sont très stéréotypés, l’équipe de la police municipale est tout bonnement excellente : Franck Gastambide est excellent, Anouar Toubali, Monsieur Poulpe est hilarant (comme sur YouTube d’ailleurs, Sissi Duparc est explosive (sans mauvais jeu de mots…), sans oublier Bernard Farcy (le petit ALERTE GENERALE est toujours plaisant à entendre) et Edouard Montoute ! Parmi les seconds rôles, Ramzy Bedia (dans le rôle de Rachid) fait du Ramzy comme on aime (enfin ceux qui apprécient l’acteur), Sabrina Ouazani est convaincante et le duo italien est vraiment bon ! Mais… le gros trou noir du casting… c’est Malik Bentalha… déjà que son personnage est inutile pour le scénario… l’acteur, quant à lui, est lourd à souhait et vraiment pas drôle ! Il essaie de faire du Jamel Debbouze mais se loupe littéralement et inflige au casting un sacré carton rouge ! Dommage…

Pour résumer… Hormis un Malik Bentalha insupportable, « Taxi 5 » reste un nouvel épisode de la saga plutôt convaincant. Le début du film démarre assez mal, mais Franck Gastambide réussit finalement à rester fidèle à la saga en nous offrant un scénario divertissant et humoristique. Rien de grandiose mais un bon moment de détente !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 3etoiles

Note Globale :

12/20

La bande-annonce du film :

taxi_5.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s