L’Homme qui tua Don Quichotte

don quichotte 1

Fiche : 

Résumé :

Toby, un jeune réalisateur de pub cynique et désabusé, se retrouve pris au piège des folles illusions d’un vieux cordonnier espagnol convaincu d’être Don Quichotte. Embarqué dans une folle aventure de plus en plus surréaliste, Toby se retrouve confronté aux conséquences tragiques d’un film qu’il a réalisé au temps de sa jeunesse idéaliste: ce film d’étudiant adapté de Cervantès a changé pour toujours les rêves et les espoirs de tout un petit village espagnol. Toby saura-t-il se racheter et retrouver un peu d’humanité? Don Quichotte survivra-t-il à sa folie? Ou l’amour triomphera-t-il de tout?

Ma Critique :

« L’Homme qui tua Don Quichotte », le long-métrage que l’on attends depuis plus de 25 ans. Un film en quelque sorte maudit après les nombreuses tentatives de tournage. En effet, la production de ce projet, que Terry Gilliam avait en tête depuis 1990, a été synonyme d’imprévus lorsqu’elle a débuté au début des années 2000. Tout d’abord, Jean Rochefort, qui avait été choisi pour jouer le rôle-titre, a dû abandonner à cause d’une double hernie discale. De plus, le deuxième jour de tournage a été marqué par une inondation qui a complètement détruit le matériel. Ce tournage cauchemardesque, qui a tout simplement enterré le projet, a donné lieu au documentaire « Lost in La Mancha » en 2002.

Suite à cela, le réalisateur a retenté de nombreuses fois cette production avec différents acteurs pressentis pour se glisser dans la peau des deux personnages principaux : Robert Duvall et Ewan McGregor (2008-2010), Robert Duvall et Owen Wilson (2011-2012), John Hurt et Jack O’Connell (2014-2016), Michael Palin et Adam Driver (2016) et finalement Jonathan Pryce et Adam Driver (2017-2018). Bref… une sacré histoire pour ce long-métrage ! Mais vaut-il vraiment le coup ? La réponse dans cette nouvelle critique !

don quichotte 2

« Je suis Don Quichotte de la Mancha ! »

En sortant de la salle, je ne savais pas trop quoi penser de ce long-métrage. En effet, malgré ses quelques longueurs, « L’Homme qui tua Don Quichotte » propose une l’histoire très étrange et à la fois tellement captivante ! On prend un véritable plaisir de suivre les péripéties du jeune réalisateur Toby Grisoni, à la recherche d’inspiration. En effet, le scénario offre cette impression que le réalisateur a voulu partager ses difficultés à faire ce film depuis tant d’année : Un film qui raconte l’histoire d’un film, avec la recherche d’un acteur, les difficultés et la folie du tournage, le contrôle total des producteurs, etc. Une vision très intéressante !

De plus, l’histoire proposée par Terry Gilliam est originale, une aventure complètement loufoque et véritablement attachante avec des personnages très bien développés (notamment Don Quichotte avec un portrait affectueux) aussi bien sur leur passé que sur l’instant présent. Il y a un joli jonglage entre le passé et le présent avec des flashbacks captivants et surtout utiles au scénario. Le film bénéficie d’ailleurs d’une chute (la scène finale) vraiment déroutante et il est peut être difficile de la cerner. Enfin, Terry Gilliam exploite, au travers de son film, la complexité de l’esprit humain et plus particulièrement la folie que peut ressentir le réalisateur, ici interprété par Adam Driver. Une belle initiative et bien maîtrisée.

Pour terminer, le côté fantastique de l’histoire est très intéressant et apporte une valeur ajoutée à ce film d’aventure. Le spectateur navigue en permanence entre le rêve et la réalité, entre l’illusion et le réel, entre le passé et le présent. La petite touche d’humour est bien dosée. Le gros point négatif de ce film : le rythme. Les trente dernières minutes sont les plus intéressantes du film et surtout les plus rythmées mais le film souffrira de quelques longueurs et d’allongements non nécessaires de scènes.

don quichotte 3

Un joli contraste entre deux époques.

Petit mot sur la mise en scène, qui est énergétique ! Visuellement, le film est bien travaillé notamment au niveau des costumes qui s’intègrent parfaitement aux décors (qui sont d’ailleurs splendides), celui de la campagne espagnole : désertique, ensoleillée, moulins à vents et éoliennes, châteaux médiévaux, etc. Et cette opposition entre les costumes médiévaux et le monde moderne est vraiment intéressante ! D’autre part, la photographie est soignée avec un jeu de lumières maîtrisé. Enfin, la bande sonore est de qualité avec cette sensation de constamment voyager.

Adam Driver a du talent !

Le casting est étonnant ! Tout d’abord, Adam Driver est la grosse surprise de ce film. Après les deux Star Wars depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, je n’ai pas du tout apprécié son jeu d’acteur dans le rôle de Kylo Ren. Mais dans ce rôle de jeune réalisateur, il offre une excellente interprétation ! A ses côtés, Jonathan Pryce est vraiment bon, très touchant dans le rôle de ce vieil homme qui a perdu la tête se prétendant être Don Quichotte. Face à eux, Stellan Skarsgard joue vraiment bien le méchant producteur, accompagné de sa femme Olga Kurylenko. Un duo diabolique prêt à fermer les yeux sur les crimes de la mafia russe, mené par l’acteur Jordi Molla (qui est espagnol au passage) ! Enfin, les seconds rôles sont également très bons, comme la jeune et innocente Joana Ribeiro.

don quichotte 4

Pour résumer… malgré ses quelques longueurs, la réalisation de Terry Gilliam est très intéressante sur le plan scénaristique, et véritablement soignée sur la mise en scène. L’histoire proposée est certes loufoque et parfois peu compréhensible mais très captivante ! Sans oublier, un casting très impliqué ! Une aventure passionnante !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15/20

La bande-annonce du film :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.