Ocean’s 8

ocean's 8.jpg

Fiche : 

Résumé :

Cinq ans, huit mois, 12 jours… et le compteur tourne toujours ! C’est le temps qu’il aura fallu à Debbie Ocean pour échafauder le plus gros braquage de sa vie. Elle sait désormais ce qu’il lui faut : recruter une équipe de choc. À commencer par son « associée » Lou Miller. Ensemble, elles engagent une petite bande d’expertes : Amita, la bijoutière, Constance, l’arnaqueuse, Tammy, la receleuse, Nine Ball, la hackeuse et Rose, la styliste de mode. Le butin convoité est une rivière de diamants d’une valeur de 150 millions de dollars…

Ma Critique :

Ocean’s 8 est un spin-off de la saga à succès ayant débuté par le long-métrage Ocean’s 11. Pour ce nouvel opus, la particularité de l’histoire est de mettre en scène la sœur de Danny Ocean (George Clooney) à la tête d’un gang entièrement féminin. Qu’en est-il de ce film ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

L’information utile : Steven Soderbergh, qui a mis en scène Ocean’s 11, 12 et 13, laisse sa place pour ce nouvel opus à Gary Ross, le réalisateur de Hunger Games.

Avis global : Ocean’s 8 nous offre un scénario honorable mais également une continuité logique dans l’univers Ocean. En effet, le film arrivera à procurer chez le spectateur quelques rires légers, et à nous distraire grâce à une mise en scène dynamique. Mais… derrière cette vivacité, l’histoire aura un peu de mal à véritablement nous immerger dans cet univers qui est plutôt pauvre par rapport aux précédents films.

Idée innovante ou simple recyclage ?

Recycler des recettes qui ont fonctionné avec une équipe masculine et les adapter avec des actrices… cela semble être la nouvelle tendance à Hollywood ! Et après S.O.S Fantômes en 2016, c’est donc au tour de la saga Ocean’s. En soit l’idée n’est pas si mauvaise, même si cela manque clairement d’originalité. Et sans véritable surprise, Ocean’s 8 nous propose une trame scénaristique qui s’inspire fortement de ses prédécesseurs : présentation des protagonistes, rencontre, élaboration du vol jusqu’aux conséquences. Le réalisateur n’apporte donc rien d’innovant sur ce nouvel opus, et forge son film grâce à son casting féminin charismatique.

Néanmoins, on prendra tout de même le plaisir de suivre ce nouveau cambriolage aux côtés de ces charmantes délinquantes, avec une histoire suffisamment rythmée dotée de quelques rebondissements et surtout tournée avec enthousiasme, sans oublier des personnages pluôt corrects. Après, il ne faut pas évidemment s’attacher aux détails car l’ensemble est cousu de fil blanc avec, par moment, un manque de clarté. Mais cela reste agréable à regarder ! Bref… Ocean’s 8 n’apporte rien à la trilogie originale si ce n’est un brin de fraîcheur et de féminisme… c’est un divertissement honnête et entraînant mais qui ne marquera pas les annales d’Hollywood.

Une mise en scène calquée ?

Sur la mise en scène, on reste sur les mêmes remarques du scénario. En effet, sur le montage, la présentation des personnages se présente de la même manière avec des plans assez courts et qui s’enchaînent rapidement pour accentuer le rythme. Le reste du film se dégoupille de la même façon, même si on notera un dynamisme plus intense sur la mise en scène qu’auparavant dans la trilogie originale. D’autre part, on notera tout de même un décor plus glamour : le défilé de Met Ball à New York. Enfin, la bande originale est ordinaire mais fait le job, accompagnant honorablement les scènes d’action de l’histoire. Une mise en scène calquée, mais plus dynamique.

Casting 100% Féminin !

Le seule véritable atout de ce film, c’est son casting au charisme redoutable. En effet, chacune des actrices réussit à trouver leur place individuellement, avec des personnages bien construits dans l’ensemble, tout en étant unies au sein d’un même groupe. On aura donc une belle brochette d’actrices avec Cate Blanchett (et sa froideur redoutable), Anne Hathaway, Rihanna (qui offre un vent de fraîcheur au casting), l’excellente Helena Bonham Carter, Sarah Paulson, Sandra Bulock, Mindy Kalling et bien d’autres.

Pour résumer… Ocean’s 8 n’est certainement pas un film révolutionnaire, avec un scénario qui respecte la licence en reprenant les bases de ses prédécesseurs (tout comme la mise en scène). Il offre en revanche un nouveau souffle à la saga avec une histoire mieux rythmée et aussi un casting féminin dynamique ! Bon divertissement mais sans plus !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles
Note pour le casting : 3etoiles12

Note Globale :

13/20


La bande-annonce du film :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.