Le Grand Bain

2636278.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Fiche :  

Résumé : 

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

Ma Critique : 

Après la comédie « Narco » en 2004 qu’il avait co-réalisé avec Tristan Aurouet (et dans lequel apparaissait déjà Benoit Poelvoorde et Guillaume Canet) mais aussi « Les Infidèles » en 2012, Gilles Lellouche revient cette année avec « Le Grand Bain » qu’il, cette fois-ci, met en scène seul.

Pour son premier long-métrage (en solo) et en plus diffusé au Festival de Cannes 2018, il fait appel à un sacré lot d’acteurs pour son casting : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira ou encore Marina Foïs… et bien d’autres ! Qu’en est-il de cette comédie dramatique ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Les dépressifs sont à l’honneur !

« Le Grand Bain » est un film à classer dans la catégorie « Feel Good movie ». Gilles Lellouche nous propose une comédie touchante et originale pour la thématique principale qu’il a su rendre attirante : la dépression. En effet, l’histoire s’intéresse à une bande de désespérés, avec chacun leurs problèmes professionnels ou personnels, qui vont chercher à donner un sens à leur vie en pratiquant un sport un peu particulier… la natation synchronisée. Le sujet est abordé avec légèreté mais aussi avec une part de gravité, tout en y apportant une touche d’humanité. Et même si la fin est prévisible, le film se conclut sur une scène vraiment fun avec une belle morale et un brin d’émotion. Un vent de fraîcheur !

Mais… (oui il y a un « mais » !) le film souffrira d’un rythme assez inégal. La première partie, qui repose sur le travail de Delphine (interprété par V. Efira), mettra beaucoup trop de temps à se mettre en place avec une présentation des personnages bien trop lente et qui manque vraiment de dynamisme. Cette première moitié est donc, à mon sens, trop académique même si elle demeure complète puisque ces hommes dépressifs sont bien développés et attachants. Assez paradoxal n’est-ce pas ? Heureusement, le film prend un tournant drôle avec l’arrivée explosive d’Amanda (interprété par L. Bekhti), apportant une touche de folie à cette histoire. Il en reste une comédie soignée dans son ensemble, mais qui manquera de finition dans sa première partie.

Une mise en scène soignée.

Un petit mot sur la mise en scène. Gilles Lellouche nous offre une réalisation classique tout en l’adaptant visuellement à sa thématique : les dépressifs. Ainsi, le film s’appuiera sur des couleurs assez grisâtres afin de refléter l’état des personnages et plus le temps avance dans l’histoire, plus les couleurs du film se raviveront avec un final explosif et inattendu. Enfin, côté musique, Gilles Lellouche a voulu renouer les liens avec les années 80 d’une part car les personnages en sont issus mais également pour séduire un large public : Phil Collins, Tears For Fears ou encore Imagination. Une mise en scène maîtrisé !

Un casting complet !

Enfin, le casting est très bon et composé de nombreux acteurs : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira ou encore Marina Foïs… Mais le meilleur restera sans doute Philippe Katerine dans le rôle d’un escogriffe avec une performance complètement décalée ! Sans oublier Leila Bekhti qui est également étonnante et drôle dans son autorité excessive (et qui cache une douleur profonde).

L’info’ : Incarnant l’un des nageurs, Balasingham Thamilchelvan trouve avec « Le Grand Bain » son premier rôle au cinéma.

Pour résumer… Malgré ses quelques longueurs et un léger manque d’humour, « Le Grand Bain » demeure une comédie dramatique honorable et originale de par la thématique qu’elle aborde : les dépressifs. La mise en scène est maîtrisé et le casting est excellent, marqué par la prestation de Philippe Katerine. A voir ! 

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

14,5/20

La bande-annonce du film : 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.