Bumblebee

bumblebee.jpg

Fiche :  

Résumé : 

1987. Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une ado qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire.

Ma Critique : 

Premier spin-off de la saga « Transformers », le long-métrage « Bumblebee » est centré sur le personnage de l’Autobot jaune. A la réalisation de ce blockbuster, nous pourrons retrouver Travis Knight, qui a été remarqué avec son premier long-métrage « Kubo et l’armure magique », nommé dans la catégorie du meilleur film d’animation à la cérémonie des Oscars 2016.

Avec un budget de 128 millions de dollars (le moins coûteux de la saga), qu’en est-il de ce film de science-fiction ? La réponse dans ce nouvel article sur MediaShow !

Un divertissement honorable !

Ces dernières années, Michael Bay a réussi (quel exploit… !) à complètement anéantir la saga « Transformers » avec un quatrième et un cinquième volet tout simplement indigeste sur le plan scénaristique… un véritable capharnaüm à vrai dire : voir des Dinobots ou encore des chevaliers de la Table Ronde… Sérieusement ? Mais en allant « Bumblebee », j’avais un petit espoir envers Travis Knight puisqu’il m’avait vraiment séduit avec son film d’animation. Peut-être pouvait-il sauver cette saga ? Et bien… son long-métrage est, dans l’ensemble, une réussite avec un scénario très divertissant et une mise en scène qui ne plonge pas dans des médiocrités complétement WTF.

Pas parfait ou même novateur, certes, mais à la hauteur des premiers volets ! Et si Michael Bay ne faisait que surenchérir sur les théories futuristes de notre monde, Travis Knight décide d’explorer le passé, où les Autobots et les Decepticons n’étaient pas encore sur Terre. Et pour cela… un grand merci ! Cela offre ainsi un petit côté rétro’ à ce spin-off et c’est vraiment plaisant !

De plus, même si ce film peut contenir des défauts typiques des blockbusters (dénouement connu, facilités scénaristiques, léger manque de suspens, etc.), on pourra une nouvelle fois remercier Travis Knight pour offrir une seconde fois à la saga « Transformers » (ça fait peu…) un véritable attachement pour ses personnages et une relation touchante, celle entre Charlie et Bee (qui nous fera un peu rappeler « E.T »). Ajoutons à cela une bonne dose d’action, une histoire certes simple mais plutôt efficace et enfin un rythme soutenu. Une agréable surprise, et donc un bon divertissement !

Simple mais efficace !

Fini les Dinobots… avec un retour aux sources : Autobot vs. Decepticons. En effet, Travis Knight ne rentre dans l’excès d’effets spéciaux, comme l’avait fait Michael Bay dans ces derniers films. Le résultat visuel est concluant avec une mise en scène certes classique mais efficace et qui s’imprègne du premier volet. Par ailleurs, les scènes de combats sont soignées et fluides, le design des robots reste fidèle à la saga et la bande sonore est nostalgique. Un film qui aura tendance à s’imprégner de la recette des films typiques des années 80’s.

Une belle complicité.

Côté casting, c’est la jeune Hailee Steinfeld qui joue le premier rôle : Charlie Watson. C’est une touchante interprétation aux côtés de l’Autobot Bumblebee, avec une relation attachante et bien développée. Parmi les autres acteurs, nous pourrons également retrouver John Cena dans le rôle de l’Agent Burns (interprétation honorable), Jorges Lendeborg Jr. dans le rôle du jeune Guillermo Gutierrez ou encore Stephen Schneider dans le rôle de Ron. Un bon casting !

Pour résumer… Malgré quelques défauts, ce spin-off (vraiment ?) de la saga « Transformers » est une agréable surprise après avoir perdu espoir avec Michael Bay… Un scénario divertissant, un vrai attachement pour les personnages, une mise en scène propre… Bravo Travis Knight !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 3etoiles12

Note Globale :

14/20


La bande-annonce du film :
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.