Charlize Theron

wp1829987.jpgBonjour à tous et bienvenue sur MediaShow pour cette nouvelle édition de la « Bio’ du Mois » ! Cette fois-ci, intéressons-nous à l’actrice Charlize Theron, née le 7 août 1975 à Benoni (Afrique du Sud). Elle est une actrice, productrice et ancienne mannequin sud-africaine, naturalisée américaine.

Brief Carrière

13 nominations, dont 3 récompenses avec l’Oscar de la Meilleure Actrice en 2003 pour le film « Monster »… Après avoir fait un rapide tour sur sa carrière (ci-dessus), passons à présent aux moments marquants de sa vie d’actrice !

Une passion pour la danse…

La femme grandit dans une ferme où elle développa très jeune de sérieuses aptitudes à la danse classique et au ballet. C’est d’ailleurs à l’âge de 12 ans que Charlize fût envoyé à la « National School Of The Arts » de Johannesburg. Elle y entretint sa passion pour la danse, notamment avec la pratique des cours de ballet.

Malheureusement, son adolescence fut aussi marqué par un drame familial : sa mère abattit son père, qui l’avait agressée. Et malgré le soutien de sa mère et aussi qu’elle remporta plusieurs concours de danse (comme « International New Model Today » en Italie où elle représenta son pays), elle était décidé à fuir un pays qui ne pouvait pas lui offrir un épanouissement personnel. Dans un premier temps, elle quitta alors l’école et s’envola vers Milan, accompagnée de sa mère, pour commencer sa carrière de mannequin en Europe. Puis, un an après, elle fut engagée par le Joffrey Ballet de New York jusqu’à ce qu’une blessure au genou la contraignit à abandonner définitivement la danse.

Une reconversion vers le cinéma.

Après une apparition en 1994 dans le film « Les Démons du maïs 3 », la jeune fille se lança dans une reconversion en tant qu’actrice.

Charlize Theron s’installe alors à Los Angeles où elle est rapidement remarquée par un agent John Crosby (après avoir fait scandale dans une banque pour un chèque non encaissé). Et après huit mois de cours d’art dramatique, elle décrocha ses premiers rôles sur le petit écran, notamment dans « Children Of the Corn III » en 1995. Puis, elle débuta réellement sa carrière sur le grand écran dans « Two Days In The Valley » de John Herzfeld, un thriller dans lequel elle tient le rôle de la fiancée de James Spader. S’en suit alors une prestation dans la chronique musicale « That Thing You Do ! » (1996), où elle joue la naïve Tina. 

Son jeu d’actrice est remarqué, aussi bien par les critiques que par les acteurs tel Tom Hanks, qui sont impressionnés par son talent.

Son ascension.

Le film « L’Associé du diable » (1997) constitue son premier succès commercial, et lui permit de confirmer son rang de star montante du cinéma. Dans ce thriller fantastique, elle interprète l’épouse de Keanu Reeves et a également eu l’opportunité de travailler avec Al Pacino.

En 1998, Woody Allen lui donna ensuite l’occasion de porter une critique acerbe sur le milieu du mannequinat à travers son personnage dans « Celebrity ». La même année, l’actrice enchaîna les tournages, avec le film « Mon ami Joe » ou encore « Intrusion » et « Piège Fatal » en 1999.

Et c’est 2000 que l’actrice décroche sa première nomination aux Golden Globes grâce à sa performance dans « L’Œuvre de Dieu, La part du diable », réalisé par Lasse Hallström. La même année, elle enthousiasma les critiques presse et spectateurs en s’illustrant dans le thriller policier « The Yards » de James Gray. En 2001, elle refuse le rôle féminin principal de « Pearl Harbor » pour retrouver une seconde fois l’acteur Keanu Reeves dans « Sweet november », mais également le réalisateur Woody Allen qui la dirige en femme fatale dans « Le Sortilège du scorpion de Jade ».

Une année assez difficile pour l’actrice avec des films qui ne connaissent pas de gros succès et qui lui valut une nomination aux Razzie Awards dans la catégorie « Plus mauvaise actrice ».

Une actrice talentueuse !

L’année 2003 marqua un tournant dans sa carrière avec successivement le film « Braquage à l’italienne » mais également le drame « Monster ». Grâce à son rôle de tueuse en série pour lequel elle n’a pas hésité à prendre une quinzaine de kilos, Charlize Theron remporta successivement le Golden Globe, l’Ours d’argent et surtout l’Oscar de la Meilleure actrice.

Une consécration qui l’amène à s’orienter vers des films aux sujets plus marquants comme « L’Affaire Josey Aimes » – seconde nomination aux Oscars (2005), où il est question d’harcèlement sexuel, « Dans la vallée d’Elah » (2007), sur la guerre en Irak, ou encore « Loin de la terre brûlée » (2008). Un orientation cinématographique qui ne doit pas faire oublier que l’actrice sait aussi faire preuve d’humour, notamment pour sa prestation aux côtés de Will Smith dans la comédie fantastique « Hancock » (2008).

Cependant, l’actrice reste très attachée à son domaine de prédilection : le drame, en interprétant une mère désillusionnée qui ne peut se résoudre à mettre son enfant au monde dans l’univers apocalyptique et dévasté de « La Route » en 2009.

Fini le drame… place aux Blockbusters !

En 2012, Charlize Theron incarne une Reine maléfique dans une adaptation fantastique de Blanche Neige, intitulée « Blanche-Neige et le chasseur ». La même année, elle endosse un rôle aux côtés de l’acteur Michael Fassbender, pour les besoins du film fantastique de Ridley Scott : « Prometheus ».
En 2015, l’actrice poursuit dans la science-fiction et fait équipe avec Tom Hardy dans l’explosif « Mad Max : Fury Road », dans lequel elle est l’impératrice Furiosa. Elle revient la même année dans le sombre thriller Dark Places, où elle revit le drame de son enfance en incarnant Libby Day.

En 2016, elle campe de nouveau le rôle de la reine Ravenna dans le « Chasseur et la Reine des Glaces », blockbuster centré cette fois sur le personnage du chasseur toujours incarné par Chris Hemsworth.

L’année 2017 est riche. Tout d’abord, elle incarne la méchante du blockbuster d’action Fast and Furious 8, saga très lucrative au cinéma. Puis elle détient le rôle principal du film d’action « Atomic Blonde », qu’elle a produit, secondée par James McAvoy. Cette production rencontra un franc succès au box office.

Productions récentes : deux séries sur Netflix – « Girlboss » et « Midhunter ».

Tournages récents : la comédie « Gringo », le drame « Tully ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.