[Critique Film] L’Homme irrationnel, par MediaShow

homme.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Professeur de philosophie, Abe Lucas est un homme dévasté sur le plan affectif, qui a perdu toute joie de vivre. Il a le sentiment que quoi qu’il ait entrepris – militantisme politique ou enseignement – n’a servi à rien. Peu de temps après son arrivée dans l’université d’une petite ville, Abe entame deux liaisons. D’abord, avec Rita Richards, collègue en manque de compagnie qui compte sur lui pour lui faire oublier son mariage désastreux. Ensuite, avec Jill Pollard, sa meilleure étudiante, qui devient aussi sa meilleure amie.

Si Jill est amoureuse de son petit copain Roy, elle trouve irrésistibles le tempérament torturé et fantasque d’Abe, comme son passé exotique. Et tandis que les troubles psychologiques de ce dernier s’intensifient, Jill est de plus en plus fascinée par lui…

Ma Critique : 

Avec la sortie du drame « Joker » dans les salles de cinéma ce mercredi, je me suis intéressé à la filmographie de Joaquin Phoenix, un acteur que je connaissais peu avant ce long-métrage. J’ai pu donc récemment le découvrir dans le film audacieux « Her », le thriller fantastique « Le Village » ou encore le western « les Frères Sisters ».

Pour cet article, nous allons revenir sur le thriller romantique « L’Homme Irrationnel », réalisé par le célèbre Woody Allen (actuellement au cinéma avec « Un jour de pluie à New York ») et sorti au cinéma en octobre 2015. Le premier rôle revient à Joaquin Phoenix et l’acteur est accompagné d’Emma Stone. Alors… qu’en est-il de ce long-métrage ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Un mystérieux professeur de philosophie…

« L’Homme Irrationnel » est un très bon thriller de la part de Woody Allen où l’on retrouve avec plaisir le style du réalisateur, notamment cette touche romantique bien dosée. A noter que son nouveau long-métrage se rapproche davantage de « Match Point » et de « Scoop » que ses comédies romantiques telles que « Café Society », « Minuit à Paris » ou « Magic in the Moonlight ». Tout d’abord, Woody Allen nous offre un scénario habile et bien ficelé. Il est agrémenté de dialogues raffinés et très riches, d’une atmosphère assez glauque et surtout d’un humour cynique. La réflexion philosophique autour du protagoniste (incarné par Joaquin Phoenix) est par ailleurs très intéressante.

D’autre part, le scénario est bien rythmé avec de nombreux rebondissements et de belles trouvailles de la part de Woody Allen. En effet, le film regorge de situations bien loufoques et qui permettent de nous tenir en haleine : la relation entre Abe et Rita, les idées farfelues d’Abe et de Jill pour retrouver lui redonner le moral, les cours atypiques de philosophie d’Abe, etc. De plus, le personnage d’Abe est vraiment captivant, intelligent et complexe. Sa vision de la philosophie est d’ailleurs étonnante, qu’il qualifie de « masturbation verbale ». Notons également que le personnage de Jill bénéficie également d’un bon développement et sa relation avec Abe est attrayante, le fait qu’elle le considère à la fois comme un cas d’étude mais aussi un plaisir coupable. Enfin, le film se conclut sur un dénouement inquiétant qui illustre le comportement sauvage de l’Homme. Finalement, « L’Homme irrationnel » est un savant mélange de comédie romantique, d’humour noir et de tragédie.

Le style de Woody Allen.

Les œuvres cinématographiques de Woody Allen sont facilement reconnaissables grâce à l’ambiance unique et très personnelle du réalisateur. Comme à son habitude, la mise en scène est soignée avec de magnifiques plans (notamment des plans rapprochés, permettant de créer une certaine intimité avec les personnages), une photographie nette avec de beaux panoramas et des décors somptueux.

D’autre part, comme beaucoup de ses films, Woody Allen utilise des voix-off, ici habilement employées et elles permettent d’obtenir une vision différente des sentiments exprimés par les protagonistes. Enfin, Woody Allen est un grand fan de jazz et ses films en sont imprégnés. « L’homme Irrationnel » n’échappe pas à la règle avec une bande originale entraînante et très « jazzy » (le film reprend d’ailleurs quelques morceaux du groupe Ramsay Lewis Trio).

Un duo efficace !

La distribution est brillamment portée par Joaquin Phoenix et Emma Stone. Ils forment un duo très efficace, drôle et émouvant. Une véritable alchimie opère entre les deux acteurs. D’un côté, Joaquin Phoenix interprète avec beaucoup de talent ce professeur de philosophie en pleine crise existentielle. De l’autre, Emma Stone est lumineuse, sincère et très crédible dans le rôle de cette étudiante, Jill, qui utilise son professeur comme un cas d’étude puis en tombe amoureuse.

Parmi les seconds rôles, Parker Posey est en revanche assez décevante dans le rôle de Rita. L’actrice surjoue et cela se ressent fortement… D’autre part, bien que peu présent à la caméra, Jamie Blackley est tout de même convaincant dans le rôle de Roy, le petit ami de Jill. Enfin, on notera également la prestation honorable de Meredith Hagner dans le rôle de Sandy.

Pour résumer… « L’homme irrationnel » est un thriller romantique efficace, proposé par Woody Allen. On prend un véritable plaisir à suivre cette intrigue bien ficelée, avec une mise en scène soignée et un duo très attachant porté par l’excellent J. Phoenix et la fascinante E. Stone. Un film à ne pas manquer !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15,5/20


La bande-annonce du film :
 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.