Soul (Disney+)

3174930

Fiche :   

Résumé : 

Passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, Joe Gardner a enfin l’opportunité de réaliser son rêve : jouer dans le meilleur club de jazz de New York. Mais un malencontreux faux pas le précipite dans le « Grand Avant » – un endroit fantastique où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d’être envoyées sur Terre. Bien décidé à retrouver sa vie, Joe fait équipe avec 22, une âme espiègle et pleine d’esprit, qui n’a jamais saisi l’intérêt de vivre une vie humaine. En essayant désespérément de montrer à 22 à quel point l’existence est formidable, Joe pourrait bien découvrir les réponses aux questions les plus importantes sur le sens de la vie.

Ma Critique : 

Victime de la pandémie COVID-19, le nouveau film d’animation Disney Pixar a finalement atterri sur la plateforme de streaming Disney+ le 25 décembre 2020 (tout comme « Mulan », sorti le 04 décembre 2020). Ayant reçu le Label de la Sélection Officielle Cannes 2020, cette nouvelle création originale est réalisée par Pete Docter (également le réalisateur de « Vice Versa », « Là-haut » et « Monstres et Cie ») et Kemp Powers.

Porté par Omar Sy, Camille Cottin et Ramzy Bedia (version française), qu’en est-il de ce film d’animation ? Est-il l’un des meilleurs des studios Disney Pixar ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Soul

Pixar : une valeur sûre ?

Disney Pixar a toujours su faire preuve de créativité et d’inventivité pour ses nombreux films d’animation. Les studios ne dérogent pas à la règle et nous régale avec le film « Soul », où l’histoire nous emmène aux côtés de Joe Gardner, passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, se retrouve dans un univers fantastique « Le Grand Avant » après avoir chuté dans une bouche d’égout.

Si l’histoire s’inspire légèrement sur celle de « Vice-Versa », elle repose sur des concepts plus matures et un récit plus réaliste, au cœur de New York. En effet, Disney Pixar s’ouvre davantage au public adulte avec une histoire certes moins adaptée aux plus jeunes spectateurs mais qui leur permet de réfléchir et de se questionner sur cette thématique forte qu’est le sens de la vie et la valeur que l’on peut lui donner. Le scénario parcourt ainsi différents courants philosophiques et les illustrent intelligemment à l’écran.

D’autre part, le film bénéficie d’un rythme soutenu, jonglant habilement entre le rire, l’action, l’émerveillement et l’émotion. On suit avec grand intérêt cette aventure, avec des personnages attachants : Joe, 22, Steve et le chat. Ici encore, la matérialisation est omniprésente et fourmille de bonnes idées : le chemin vers l’Aù-Delà, le Grand Avant où les âmes s’apprêtent à trouver un corps sur Terre, le Grand Bazar où chacun essaie de trouver sa passion, et l’Océan désertique où se trouvent les âmes errantes en peine.

Enfin, si je devais reprocher une chose à « Soul », c’est sa durée qui est à mon sens un peu court. L’histoire aurait pu être un peu plus approfondie tout particulièrement le dénouement et la morale : le véritable succès de la vie, ce n’est pas d’avoir une passion et d’en acquérir un succès personnel, c’est de répandre le bien autour de soi.

Soul

New York, temple du jazz.

« Soul » bénéficie d’une excellente mise en scène avec un univers visuel fantastique et magnifique. Comme expliqué précédemment, les différentes représentations visuelles sont riches et originales. De plus, le film d’animation se montre également très réaliste en ce qui concerne les passages dans le monde réel au cœur de la ville de New York, détaillée et pleine de vie. L’animation est fluide et très soignée.

Enfin, la bande originale est un véritable atout pour ce long-métrage : tantôt électronique (composée par Trent Reznor & Atticus) pour véhiculer les émotions et accompagner cet univers fantastique, tantôt jazzy (composée par Jon Batiste) avec de beaux morceaux pour cadencer le scénario. N’oublions pas les voix françaises qui sont honorables et portées par Omar Sy, Camille Cottin et Ramzy Bedia.

Soul

Pour résumer… « Soul » est la nouvelle création des studios Disney Pixar, remplie de créativité. Si l’histoire s’inspire légèrement sur celle de « Vice-Versa », elle repose néanmoins sur des concepts plus matures et un récit plus réaliste, au cœur de New York. L’ensemble scénaristique est accompagné d’une magnifique animation et d’une bande originale entraînante. A ne pas manquer !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoile12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16,5/20


La bande-annonce du film :
 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.