Interstellar

arton28321

Fiche :

Résumé :

Alors que la vie sur Terre touche à sa fin, un groupe d’explorateurs s’attelle à la mission la plus importante de l’histoire de l’humanité : franchir les limites de notre galaxie pour savoir si l’homme peut vivre sur une autre planète…. Cooper, un ancien pilote d’essai et ingénieur, est devenu agriculteur et vit paisiblement dans sa ferme avec sa famille… jusqu’au jour où la NASA lui demanda de partir pour cette mission. Déterminé plus que jamais, Cooper se lance dans cette dangereuse expédition, laissant sa famille sur Terre…

Ma critique :

Après Transcendance, le grand Christopher Nolan revient avec un nouveau film de science-fiction, sans doute le plus abouti mais aussi le plus personnel de sa grande carrière ! A part égal entre 2001 : l’Odyssée de l’espace et Armageddon, Interstellar marquera l’histoire du cinéma, comme un grand film du monde spatiale, au delà de notre système solaire. La thématique du sauvetage de l’humanité est assez classique mais vraiment profonde dans ce long-métrage, grâce à une mise en scène brillamment orchestré et une excellente réflexion métaphysique. 

Mais Interstellar n’est pas qu’un simple blockbuster : c’est aussi une histoire touchante entre un père et sa fille : la promesse du retour du père à sa fille, parti sauver le monde de l’extinction de l’humanité. Un film qui vous fera ressentir toute sorte d’émotion de la peur à la tristesse, en passant par l’angoisse et la joie. C’est ainsi le film le plus sentimental de Nolan, ce réalisateur bourré de talents. Cette marque dramatique rend le film encore plus attirant.

Quant aux acteurs, Matthews McConaughey s’impose vraiment, avec une prestation sans fautes dans le rôle du père, les pieds dans la poussière, le tête dans les étoiles, le coeur auprès de sa famille et l’esprit rivé à sa mission : sauver l’humanité de son extinction. Enfin, les effets spéciaux et les décors sont vraiment magnifiques. La bande sonore est une véritable claque ! Enfin bref, le spectateur est vraiment bien plongé dans cet atmosphère « silencieuse » de l’espace. Malgré certaines incohérences vers la fin du film, Interstellar marquera les esprits comme un grand film de science-fiction.

Ma Note : 18/20

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.