Le Petit Prince

prince

Fiche :

Résumé :

C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

Ma Critique :

Le Petit Prince, réalisé par Mark Osborne, nous prouve magistralement qu’il n’est pas nécessaire de faire appel aux studios Disney ou à Dreamworks pour produire un film d’animation vraiment exceptionnel, frôlant la perfection. En combinant deux techniques d’animation, le réalisateur ose et joue la carte de l’originalité. C’est un coup gagnant !

Un mélange d’images de synthèse, très répandues aujourd’hui, et d’animation en volume ! Qui aurait pu imaginer cette alliance ? Et bien Mark Osborne la mis en scène d’une manière subtile. En effet, la transition d’une technique à l’autre est savoureuse et agréable à regarder. D’une part, l’histoire du Petit Prince est mise en scène avec l’animation en volume et de l’autre, l’histoire de la petite fille avec l’image de synthèse. Le passage d’un monde à l’autre, mais aussi la fusion des deux mondes est très bien réalisé ! Un véritable travail d’une grande maîtrise !  

petit-prince-film-francesoir_2     Le-Petit-Prince-en-images-de-Saint-Ex_article_landscape_pm_v8

L’adaptation du roman d’Antoine de Saint-Exupéry est joliment interprétée et très poétique. Entreprendre un tel projet semblait difficile à concevoir mais le rendu final est plus que surprenant. L’histoire de la petite fille est émouvante. Sa rencontre avec l’aviateur attendrit et grandit l’émotion que peut déjà ressentir le spectateur. La construction de cet amitié qui naît entre ces deux personnages captive notre attention du début à la fin. En effet, l’amitié est le thème principal de ce film. On retrouve bien évidemment, comme dans le livre, l’amitié entre le petit Prince et la Rose, mais aussi avec le renard, avec l’aviateur et enfin avec la petite fille.

Mais le plus intéressant est la présence d’une véritable analyse sur l’esprit. Je n’entrerai pas plus dans les détails car ce n’est pas le but de cette critique mais la chose qu’il faudrait retenir est que l’esprit crée des liens, souvent magiques et inimaginables. Ainsi, je terminerai sur le fait que cette histoire n’est pas à critiquer mais plutôt à analyser car le Petit Prince n’est pas qu’un conte pour enfant, c’est avant tout un conte qui enseigne la vie à travers un conte pour enfant. Un peu tordu n’est-ce pas ? En bref… il y a plusieurs messages et les enfants pourront apprendre qu’il ne faut pas oublier car grandir est inévitable, mais on peut garder l’enfant qui est en nous.  

the-little-prince06-1200x675     LITTLE-PRINCE

Petite remarque : Si vous ne l’aviez pas remarqué, les personnages n’ont pas de nom. Bizarre n’est ce pas ? Selon moi, le réalisateur n’a pas voulu mettre un nom à chaque personnage pour que nous, spectateurs, puissions s’identifier à eux. Car chaque personnage a sa personnalité et reflète parfaitement la réalité humaine. Ils véhiculent l’histoire !

Je terminerai ma critique, comme bien souvent, sur le casting. On ne change pas les bonnes (ou mauvaises) habitudes ! Pour faire court, les acteurs choisis pour les voix de ce film d’animation correspondent à mes attentes. On retrouve Florence Foresti dans le rôle de la mère, exigeante et pointilleuse, puis Vincent Cassel dans le rôle du renard, rusé et amical. La séduisante Marion Cotillard se met dans la « peau » de la rose, douce et parfumée. Enfin, la voix de Clara Poincaré, pour la petite fille, est touchante et se marie parfaitement au personnage ! Cette sélection est rudement bien choisie selon moi car toutes les voix se distinguent parfaitement, donnant à chaque personnage un genre unique.

film-petit-prince     le_petit_prince_3

En bref … Le Petit Prince est un véritable chef d’oeuvre ! C’est le film d’animation de l’année ! Mark Osborne nous a réalisé un film d’une grande qualité cinématographique en alliant à la perfection ces deux techniques d’animation. Un véritable bijou du cinéma d’animation ! Bravo !

« On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »
« Mais si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »

Ma Note : 19/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s