Gotham – Saison 1

gotham_poster_saison_1_473x700

Fiche :

Résumé :

Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec « loi » et « ordre ». Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension dans une institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l’Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?

Ma Critique :

Plongez dans l’univers sombre de Gotham et d’Arkham. S’éloignant de tout clichés des films et séries de super-héros,  Gotham se focalise plus sur les origines et le développement de la ville où vit Bruce Wayne. Le réalisateur trouve ses sources et son inspiration pour ainsi reconstruire l’univers de cette grande cité, dominée par la corruption, le traffic illicite et le terrorisme autour des familles Maroni et Falcone.

Gordon-Bullock-gotham-s1-ep1       gotham108tommyelliotshouse12765hires2jpg-444653_960w

La série a pour fil rouge le meurtre des Wayne et de la vie à Gotham, avec dans chaque épisode des enquêtes policières menées par le célèbre Jim Gordon ! En parallèle, la naissance et l’évolution des ennemis du grand Batman sont mises en avant. C’est assez futile et captivant ! Selina Kyle alias Catwoman, Oswald Cobblepot alias Le Pingouin, Ivy Pepper, Harvey Dent, Edward Nygma alias L’Homme-mystère, et bien d’autres encore… On plonge rapidement dans l’univers de la saga ! 

Cependant, le réalisateur n’a pas voulu trop s’attarder sur le jeune Bruce. On y capte uniquement l’évolution de sa motivation sur l’enquête du meurtre de ses parents. Il est amené à se frotter au monde injuste de Gotham avec comme contrainte son rang social. Enfin, n’oublions pas le majordome Alfred Pennyworth, qui un rôle important dans cette série, un homme sage et rationnel.

La complexité de l’espèce humaine, ses choix, ses raisonnements extravagants, ses luttes intérieurs, ses passions, ses cauchemars mais aussi, et surtout, son humanisme ! Tous ces thèmes sont développés dans cette série ! Tout est bien ficelé, intriguant et captive parfaitement notre attention. Il n’y aucun temps mort, l’ambiance sombre et le caractère sadique de certains personnages amplifient notre excitation, à en vouloir dévorer la série et enchaîner les épisodes ! Chaque scène est unique et chaque fin d’épisode cache un réel mystère sur celui qui suit. Tout est là pour nous plonger dans l’univers de Gotham !

GOTHAM       critiques-gotham-saison-1-episode-6-spirit-of-L-qFfKwB

Les acteurs ne sont pas connus pour la majorité. Mais c’est un casting vraiment réussi ! Les ennemis comme le Pingouin ou l’Homme Mystère ont eu une personnalité démentielle ! Les acteurs jouent parfaitement leur rôle. Le personnage de Jim Gordon, incarné par Benjamin McKenzie, est autoritaire avec sa touche sentimentale. Tout est correct ! La saison se termine d’une manière explosive ! Vivement la saison 2 ! 

En bref… une série originale, intriguante ! Des enquêtes captivantes ! Des ennemis démentielles ! Un casting quasi-parfait ! Bravo ! « GCPD ! »

Ma Note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s