James Wan

wan1.jpg

  • Nom / Prénom : James Wan
  • Nationalité : Malaisienne
  • Date et Lieu de Naissance : 26 février 1977 – Kuching, Malaisie
  • Profession : Réalisateur, Producteur, Scénariste

Template Bio' du mois.pptx - James Wan.png

EN SAVOIR PLUS SUR JAMES WAN…

Né à Kuching, en Malaisie, c’est pourtant en Australie que grandit James Wan, où il poursuit le rêve qui l’obsède depuis ses 11 ans : devenir réalisateur. A 18 ans, il rejoint la prestigieuse Royal Melbourne Institute of Technology, obtient un diplôme en Arts.

Une passion pour le cinéma d’horreur.

Durant ces études, il y rencontre Leigh Whannell, qui deviendra son principal collaborateur. Il se forme au sein de l’école en réalisant plusieurs courts-métrages, dont le film d’horreur Stygian, qui sera récompensé comme meilleur film de guerre lors du Festival du film Underground en 2000, à Melbourne. Multifacette, le réalisateur s’oriente ensuite vers la publicité, et officie notamment en tant que graphiste, réalisateur et monteur pour la chaîne jeunesse d’ABC ! Une parenthèse dans la carrière de James Wan qui retourne vite à ses premières amours … l’horreur !

En effet, il s’associe en 2004 à son ami Leigh Whannell pour réaliser un court-métrage horrifique basé sur un serial killer passionné de puzzle. Le film est remarqué par le producteur Gregg Hoffman, qui propose d’en faire un long-métrage : le phénomène Saw est lancé. James Wan y impose un style sans concession, violent et gore, qui renouvelle le genre et attire un nouveau public. Le film gagne de nombreuses récompenses, dont le Prix Spécial du Jury au Festival du Film Fantastique de Gerardmer. Le succès du film, tourné avec un petit budget pour des bénéfices records en 2005, est tel qu’il donne naissance à une véritable saga, comprenant pas moins de sept volets.

Le cinéma d’horreur existe encore.

Sans abandonner la licence dont il reste le producteur exécutif, il a également été scénariste de Saw 3, se tournant donc vers d’autres projets. En 2007, toujours avec son compère Leigh Whannell à l’écriture, il réalise Dead Silence, un film de fantômes qui marque son envie de retourner à un cinéma d’horreur plus traditionnel. Il enchaîne la même année avec le film d’action Death Sentence avec Kevin Bacon, hommage aux films d’auto-justice. En 2011, James Wan renoue avec l’énorme succès de Saw puisque son nouveau film, Insidious, produit par l’équipe de Paranormal Activity (autre phénomène du box-office), s’impose comme l’un des films les plus rentables de l’année 2011.

2013 est une année bien remplie pour le réalisateur qui met en scène Conjuring : les dossiers Warren, toujours attaché aux films d’épouvante. Nouveau carton au box-office face à des blockbusters beaucoup plus coûteux qui ne fonctionnent pas aussi bien. C’est cette même année que sort aussi Insidious 2. Cette fois-ci, James Wan ne laisse personne d’autre que lui faire la suite de son film à succès et retrouve Patrick Wilson, Rose Byrne et Ty Simpkins après le premier opus. Véritable tournant dans sa carrière cinématographique, Wan réalise ensuite le musclé Fast & Furious 7 (2014).

De l’horreur et c’est tout !

Plus que jamais passionné par les films d’horreur, James Wan refuse la réalisation de Fast & Furious 8 (malgré la somme qui lui a été proposée par Universal) pour se centrer sur The Conjuring 2, actuellement au cinéma !

 

– Extrait du site Allociné –
Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.