Vaiana, la légende du bout du Monde

vaiana

Fiche : 

Résumé :

Ce nouveau film d’animation Disney raconte l’aventure d’une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d’action, de rencontres et d’épreuves…

Ma Critique :

Déjà le troisième long-métrage d’animation de l’année pour les studios Disney après « Le Monde de Dory » et « Zootopie » ! « Vaiana, la légende du bout du monde » est réalisé par deux personnalités bien connues chez Disney pour leurs films d’animation tels que « La Petite Sirène », « Hercule » ou encore « Aladdin » … à savoir Ron Clements et John Musker ! Le film nous fait voyager au cœur des îles Polynésiennes et nous en dévoile ses secrets et ses mystères. Et une fois de plus, la magie opère avec un univers riche et plein d’imagination.

De plus, nous y retrouvons une nouvelle princesse aventurière, dans le style de Rebelle et bien loin de toutes les anciennes un peu trop mielleuses. On ajoute à cela une esthétique grandiose et un très bon doublage français… Et Paf ! Une pure merveille qui assume pleinement son statut musical et nettement plus mature que « La Reine des Neiges » ! Rentrons un peu plus dans les détails !

vaiana1

La magie de Disney est éternelle !

Les studios Disney auront toujours ce talent d’émerveiller aussi bien les enfants que les adultes. C’est avant tout un don pour eux d’avoir cette imagination inépuisable et bien évidemment de nous transmettre leur magie au travers de magnifiques films d’animation. C’est encore le cas pour ce nouveau-long métrage, qui s’inspire cette fois-ci de faits réels. En effet, Vaiana s’inspire d’un véritable mystère en Océanie, celui de l’arrêt soudain des voyages des navigateurs polynésiens après 2000 ans d’exploration.

En ce sens, il s’agit donc d’un Disney mémorable et qui marquera les esprits, à l’image de Mulan pour la culture chinoise ou Pocahontas pour la culture indienne, puisqu’il permet de découvrir une communauté, avec leurs traditions et leur mode de vie. Cette légende a donc éveillé l’imagination des deux réalisateurs pour nous proposer cette histoire, celle d’une jeune fille téméraire et aventurière se lançant dans un voyage audacieux au travers de l’océan afin d’accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et de sauver son peuple d’une terrible menace.

MOANA - (Pictured) Grandma Tala and Moana. ©2016 Disney. All Rights Reserved.

Accompagnée du demi-dieu Maui, la nouvelle princesse Disney nous font naviguer au cœur d’un voyage épique, riche d’action et de rebondissements. L’histoire est en effet vraiment originale pour le coup, avec un univers généreux et magnifique. Le rythme est assez particulier pour un Disney. Le film prend son temps durant le premier tiers afin d’introduire avec élégance ses personnages et leur culture, son contexte et ses enjeux. Au final, ce dernier en ressort victorieux, avec un fort attachement au personnage de Vaiana et de ses compagnons. La suite est bien évidemment plus rythmée avec cette belle aventure, parsemée d’obstacles. L’humour est également la bienvenue avec des passages drôles et des personnages secondaires, tel que le coq, à mourir de rire ! C’est ça la magie Disney : Rire et émotion garantis !

Une imagination inépuisable !

Le scénario est donc complet, vraiment plaisant et fait un bel hommage à la culture Polynésienne. L’imagination est aussi l’élément clé de l’univers du long-métrage. Les deux réalisateurs nous proposent un univers riche avec une multitude de décors tropicaux, un océan scintillant mais aussi une créativité débordante avec des monstres authentiques et originaux. L’ensemble est aussi accompagné de nombreux clins d’œil faisant référence aux anciens films Disney, comme par exemple la transformation de Maui en Sven, le renne de la « Reine des Neiges », mais également des grands thèmes chers aux studios Disney tels que la découverte de l’inconnu, la notion de briser un maléfice ou encore le dépassement de soi. Le film est donc vraiment complet en termes de contenu, tout comme sur la diversité des personnages.

null

En tête des personnages, nous retrouverons Vaiana, une héroïne qui a le goût de l’aventure et bien loin des petites princesses Disney qui courent derrière un pauvre prince charmant. C’est en quelque sorte un vent de fraîcheur pour Disney ! Son peuple est vraiment original et découvrir cette communauté est vraiment intéressant. Sa grand-mère est posée et réfléchie, faisant preuve d’une grande sagesse. A ses côtés, c’est le demi-dieu Maui qui prend le second rôle. Inspiré du héros éponyme de la tradition polynésienne, ce gars bien macho est vraiment fun ! Enfin, de nouveaux compagnons animaliers font leur apparition avec le petit cochon et le coq qui détient la palme de l’animal le plus débile de l’univers Disney ! Enfin, l’océan est lui-même un personnage et c’est magique ! Des personnages vraiment attachants et tous uniques ! Terminons sur l’esthétique du long-métrage !

Une belle aventure dans les îles Polynésiennes.

Esthétiquement, le film est aussi une pure merveille ! Une claque visuelle, un niveau très avancé ! C’est très coloré avec un décor splendide ! C’est d’une fluidité impressionnante ! Juste Waouh ! En s’inspirant des recherches entreprises par « Oceanic Story Trust », les réalisateurs ont su nous offrir un univers très respectueux de la culture polynésienne. Le cadre naturel est beau et le rendu de l’eau est absolument incroyable. D’autre part, l’animation proposée est intéressante, avec des passages oscillant entre de l’image en 2D et 3D (non je ne parle pas de la 3D inutile et dégueulasse purement commerciale mais bien de la forme de l’image). On pense notamment au tatouage de Maui ! Excellent !

Et puis… Impossible d’échapper à la bande sonore, qui va encore faire le buzz chez les enfants, comme l’avait fait « La Reine des Neiges ». A nouveau, Disney assume pleinement son statut musical et les musiques sont agréables, entraînantes mais aussi plus recherchées, donnant le rythme à cette belle aventure. On pourra quand même regretter d’en avoir un peu trop mis ! Mais ce n’est que du détail. Enfin, je terminerai ma critique en saluant le très bon doublage français, porté par Cerise Calixte (que l’on a aperçu dans « The Voice »), Maréva Galanter et … Anthony Kavanagh dans le rôle de Maui !

vaiana11.jpg

Pour résumer… « Vaiana, la légende du bout du monde » est encore une véritable réussite de la part des studios Disney en termes d’animation. S’inspirant de la culture polynésienne, les deux réalisateurs nous proposent une magnifique aventure, très colorée et riche dans son contenu. Le rythme du film est bien géré, rempli de rebondissements et l’ensemble nous offre des personnages vraiment attachants. Enfin, l’esthétique visuelle et sonore est une pure merveille ! Un des meilleurs films d’animation de l’année ! 

Ma note : 18/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s