Assassin’s Creed

assassinc

Fiche : 

Résumé :

Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

Ma Critique :

Adaptation du jeu-vidéo créé en 2007 par la franchise francophone Ubisoft, « Assassin’s Creed » est un film alliant action et science-fiction, réalisé par Justin Kurzel pour un budget estimé à 200 millions de dollars, le plus gros pour ce genre d’adaptation. Ce long-métrage réunit pour la seconde fois le réalisateur au duo formé par Michael Fassbender et Marion Cotillard, s’étant déjà donnés la réplique dans « MacBeth ». A l’origine produit par Sony Pictures, le film a finalement était conçu chez Ubisoft Motion Pictures.

Et franchement… les adaptations de jeux-vidéos sur le grand écran sont rarement des chefs-d’œuvre. En restant le plus objectif possible, il faut tout de même relever que « Warcraft : le Commencement », la saga « Lara Croft » ou encore « Hitman : Agent 47 » n’étaient pas de grands succès cinématographiques… Qu’en est-il de ce long-métrage ? Pour cela, MediaShow vous dresse son point de vue au travers de cette nouvelle critique !

Un scénario réservé aux fans de la franchise

Avant de commencer la critique… Quelle est l’intrigue de ce long-métrage ? Nous retrouvons Callum Lynch, un homme déclaré mort aux yeux de tous, qui se retrouve dans la société Abstergo afin de revivre les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVème siècle. Ce voyage « temporel » est fait par le biais d’une technologie révolutionnaire : l’Animus ! Au travers de sa réincarnation, il y découvre que son ascendant est un … Assassin… et devra affronter une redoutable organisation : l’Ordre des Templiers. Au premier abord, l’histoire est très originale et semble coller parfaitement à l’univers du jeu-vidéo, en y présentant tout de même des personnages différents. Même si le début nous laisse un peu perplexe sur son contexte, le film se permettra quelques libertés sur son scénario afin de rendre l’histoire encore plus intrigante et dynamique, mais surtout de ne pas tomber dans du « fan-service ».

DF-05144.tif

Cependant, on se rend vite compte que le scénario proposé reste assez complexe pour un public assez large, ne connaissant pas l’univers. En soit, ce n’est pas un point négatif car cela montre que le film ne plonge pas dans la facilité scénaristique, mais certains points auraient pu être plus approfondis, notamment la rivalité entre les deux civilisations (confrérie des Assassins et l’Ordre des Templiers) et l’objet qui crée ce conflit (la Pomme d’Eden) ou encore sur la présentation des protagonistes (Aguilar et sa partenaire). Hormis cela, le rythme est vraiment bien géré. L’histoire gagne en intensité grâce à de nombreux rebondissements mais aussi d’incroyables scènes d’action. De plus, le passage du monde réel à celui durant l’inquisition Espagnol est somptueux avec de magnifiques effets visuels. Enfin, les personnages de l’histoire sont convaincants et singuliers. Un ensemble scénaristique intéressant et qui laisse à la réflexion sur certains points.

Un univers fidèle et dynamique

La question que se pose beaucoup de fans de la franchise serait… L’adaptation cinématographique est-elle fidèle au jeu vidéo ? Connaissant un peu l’univers, je répondrais… Oui ! Absolument ! Même si le film cherche à se distinguer sur certains points scénaristiques afin de ne pas sombrer dans du « fan-service », on sent une réelle volonté de la part de Justin Kurzel de ne pas fausser cette licence en nous proposant une fidèle reproduction de l’univers.  L’essentiel est bien présent avec de nombreux clins d’œil. Tout d’abord, le cadre historique est bien conservé avec une magnifique représentation de l’inquisition Espagnol du XVème siècle. Les décors sont excellents avec cette volonté d’assombrir l’univers grâce à de très bons effets visuels. Une véritable prouesse visuelle avec d’excellents effets spéciaux !

assasinc1

Mais par pitié… STOP LA 3.D ! Immonde ! Parenthèse fermée. D’autre part, on retrouve également cette rivalité entre l’ordre des Templiers et les Assassins. Les costumes sont d’ailleurs conformes à l’époque ! Les scènes tournées en espagnol offrent d’avantage d’exotisme et de richesse au film. Enfin, l’Animus, élément tant redouté sur sa reproduction, est vraiment bien représenté et original. L’ensemble est accompagné par une bande sonore entraînante et bien « badass » ! Enfin, le réalisateur nous propose un concentré de sensations fortes au travers de scènes d’action rythmées, haletantes avec des cascadeurs exceptionnels. Parmi eux, nous retrouverons Damien Walters qui a effectué les cascades de Aguilar, notamment avec un saut dans le vide de… 38 mètres ! Franchement… Chapeau !

Michael Fassbender, un assassin dans l’âme

Enfin, le film est également une réussite grâce à son casting très convaincant. Pour se glisser dans la peau de son personnage, Michael Fassbender a suivi un entraînement très physique. Cet effort est vraiment payant car l’acteur colle parfaitement pour ce rôle. Habitué à le voir derrière son personnage fétiche, à savoir Magneto, c’est un réel plaisir de le retrouver sous un nouveau visage sur le grand écran en assassin. Le voir sombrer, durant certains passages, dans la folie est excellent !

A ses côtés, nous retrouverons deux actrices séduisantes. Si Marion Cotillard est encore trop sage et a dû mal à s’imposer dans son rôle, Ariane Labed prend le dessus et devient une excellente partenaire pour Michael, formant un duo d’assassin complice. Pour compléter ce casting, nous retrouverons également Jeremy Irons, Brendan Gleeson ou encore Charlotte Rampling… Michael est un assassin dans l’âme !

assasinc2

Pour résumer… Cette adaptation de la franchise « Assassin’s Creed » est une vraie réussite, menée par Michael Fassbender ! Si le scénario se veut plutôt complexe afin de ne pas tomber dans la facilité scénaristique, les scènes d’action et le cadre visuel viendront équilibrer l’ensemble pour nous proposer un film de science-fiction explosif et fidèle à l’univers. Cependant, on aurait aimé avoir plus de détails sur la rivalité entre les deux civilisations ou encore une présentation plus approfondie des protagonistes. Tout de même…à voir sans hésiter !

Ma note : 15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.