Rogue One : A Star Wars Story

rogueone

Fiche : 

Résumé :

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Ma Critique :

Après la déception de nombreux fans sur le septième épisode de la saga, les studios Disney avaient pour principal objectif de renouer ses liens. Ainsi, avant la sortie du prochain épisode l’année prochaine, LucasFilms nous propose le premier spin-off de la franchise Star Wars…  Rogue One : A Star Wars Story ! Félicité par Georges Lucas et réalisé par Gareth Edwards, le film se situe chronologiquement entre l’épisode III, « La Revanche des Siths », et l’épisode IV, « Un nouvel Espoir », et nous raconte le vol des plans de l’Etoile de la Mort (ou Noire en version française) par l’Alliance Rebelle, afin de la compromettre par la suite. Souvenez-vous… Il s’agit des plans remis par R2-D2 à la princesse Leia dans l’épisode IV ! Avec une allure plus sombre et plus réaliste au cœur de cette guerre intergalactique, qu’en est-il de ce nouvel opus ? Réussite ou Déception ? MediaShow vous donne son retour sur ce film tant attendu !

rogueone1.jpg

Un Nouvel Espoir pour Disney !

21h45. Les lumières s’éteignent, la salle se met au silence, jeunes adolescents, familles et grands fans de la saga qui ont connus la révolution « Star Wars » sont enfin prêts pour ce premier spin-off de la saga ! Et… hop, rupture totale avec une absence sur la musique d’introduction et le texte défilant ! Un nouvel espoir pour Disney et LucasFilms ? Les studios tentent donc une nouvelle aventure, à l’ambiance bien plus sombre, afin de reconquérir la galaxie humaine.

Au final, en sortant de la salle, on est vraiment content de l’avoir visionné car ce nouvel épisode est… une franche réussite ! Gareth Edwards nous propose un scénario bien plus sombre que ceux proposés habituellement. L’ensemble est vraiment bien ficelé et aucune sensation de « déjà-vu » ne survient, avec cette volonté d’ouvrir une nouvelle porte de la saga, offrant donc un vent de fraîcheur à l’univers de Georges Lucas. Mettre en avant l’Alliance Rebelle et ses rapprochements avec l’épisode III et IV est une très bonne initiative, et vraiment bien développée. Le personnage principal, pour la seconde fois une femme, est vraiment intéressant et on prend plaisir à suivre son évolution psychologique.

Rogue One est aussi un nouvel espoir sur le contenu de son scénario, bien plus adulte. C’est avant tout un grand film de guerre intergalactique, visuellement extraordinaire, qui ne tombe pas dans la facilité scénaristique, mais aussi qui propose des thématiques bien plus matures et profonds, dans cette saga qui veut avant tout nous vendre du rêve. Détruits, hommes et femmes se battent pour la liberté et contre le mal absolu, à savoir le totalitarisme imposé par l’Empire, de son premier nom.

rogueone2

Le rythme est vraiment bien géré, en posant correctement le contexte et les bases de l’intrigue, les plans diaboliques de l’Empire et également une présentation des personnages assez intéressante bien qu’un peu survolée par moment, restant l’un des défauts majeurs des films Disney. Un rythme qui monte ensuite en puissance au fil de l’histoire et qui, au final, crève littéralement l’écran avec un combat final explosif, offrant un véritable espoir de renouveau à la franchise ! Enfin, une petite touche d’humour à la Disney est également la bienvenue, afin de contrebalancer cet univers si « Dark », notamment avec notre nouvel ami… le robot K-2SO !

Un spin-off qui cherche à se démarquer.

Bien que les studios Disney tentent de rester fidèle à l’univers de Georges Lucas, comme dernièrement pour l’épisode VII, ces derniers cherchent également à se démarquer sur le plan scénaristique mais aussi visuelle afin de séduire toujours plus de monde et donc d’enrichir leur sphère. Afin de se distinguer de la saga, le spin-off se veut donc plus réaliste avec un environnement bien plus sombre, accentué par des décors mieux travaillés (surtout les décors avec la scène finale), des jeux de lumière intéressants (qui renforcent la noirceur de l’Empire) et une bande sonore vraiment exceptionnelle et plus « violente ».

Les scènes de combats sont grandioses, dynamiques et le réalisateur, bien que maladroit sur certains passages, tente de nouvelles choses très intéressantes (je vous laisse découvrir cela au cinéma). Son initiative mérite d’être salué.  Il nous offre également une nouvelle vision fascinante sur l’Etoile de la Mort (ou Noire), comme étant un personnage à part entière, majestueuse et immense.

rogueone3

Enfin, le film nous propose une nouvelle panoplie de créatures (l’imagination est toujours la recette essentielle d’un film Disney) et de personnages, formant une équipe soudée et vraiment attachante. L’ensemble arrive donc parfaitement à se distinguer de la franchise. Mais pour ne pas briser le rêve des plus grands fans de la saga Star Wars, le réalisateur n’a pas hésité à incorporer dans son long-métrage de nombreux clins d’œil des épisodes III et IV, afin de mieux contextualiser l’histoire. Ainsi, vous retrouverez certains personnages cultes de l’univers… dont le grand retour tant attendu et annoncé à plusieurs reprises de… Dark Vador ! C’est également le retour des fameux vaisseaux de guerre et des AT-AT ! Franchement, c’est un vrai régal ! Enfin, les effets spéciaux respectent les codes de la franchise. De quoi attiser un bon nombre de spectateurs !

Entre le passé et le futur…

Enfin, Rogue One c’est enfin un casting de qualité, vraiment étonnant mais aussi de synthèse. En faisant la connaissance de nouveaux personnages, les studios nous ont également permis de retrouver les anciens de la saga, grâce à des images de synthèse tels que le rôle du commandant tenu par l’acteur originel, Peter Cushing, décédé en 1994, ou encore la … mais je vous laisse la surprise ! Concernant les nouveaux, les membres de l’escadron Rogue One sont menés par la talentueuse Felicity Jones dans le rôle de Jyn Erso. Bien que son personnage manque parfois de charisme, l’actrice arrive à compenser ce manque en nous proposant une interprétation juste et attachante.

A ses côtés, Diego Luna assure le deuxième rôle du spin-off. Les deux acteurs forment un duo très complice ! Dans les autres rôles côté Alliance Rebelle, Donnie Yen et Mads Mikkelsen restent pour moi les acteurs incarnant les rôles les plus attachants, avec de belles interprétations. Enfin, côté Empire, nous retrouverons Ben Mendelsohn dans le rôle du Directeur Orson, dégageant probablement le plus fort charisme du casting (hormis le seigneur Vador bien évidemment).

null

Pour résumer… « Rogue One », premier spin-off de la franchise Star Wars et réalisé par Gareth Edwards, signe un magnifique retour en force ! C’est ainsi un nouvel Espoir pour les studios Disney. Le film est avant tout un grand film de guerre intergalactique, visuellement extraordinaire, qui ne tombe pas dans la facilité scénaristique, mais aussi qui propose des thématiques bien plus matures et profonds. D’autre part, le réalisateur aura pris l’initiative de se distinguer de la franchise, en prenant des risques, tout en y restant fidèle sur certains points. Enfin, le casting est vraiment de qualité, mené par la talentueuse Felicity Jones ! Bravo !

Ma note : 17/20

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.