La La Land

la-la-land

Fiche :  

Résumé : 

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.  De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 

Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Ma Critique : 

Réalisateur de « Whiplash » mais également scénariste de « 10 Cloverfield Lane », Damien Chazelle démarre magnifiquement cette nouvelle année avec son dernier petit bijou, « La La Land ». Totalisant 14 nominations aux Oscars, le film est déjà un succès colossal dans le monde entier, dont la recette dépasse les 100 millions de dollars à ce jour ! Mais cela n’est pas si étonnant, tellement cette comédie musicale est un pur chef d’œuvre cinématographique. Il faut savoir que le réalisateur porte une grande affection pour le genre musical, puisqu’à la fin de ses études à Havard, il produisit sa première comédie musicale « Guy and Madeline on a Park Bench ». Son rêve devient réalité avec « La La Land » et le succès est dignement mérité. Ce long-métrage réunit également un élégant et touchant duo, Emma Stone et Ryan Gosling. Ajoutons à l’ensemble une divine histoire romantique et une bande sonore envoûtante ! Mais si nous rentrions un peu plus dans les détails ? C’est parti pour cette nouvelle critique !

La La Land : Photo Emma Stone, Ryan Gosling

Une histoire romantique émouvante

Le premier coup de cœur de l’année est tombé ! Et quelle claque sérieusement ! Dire que « La La Land » est une véritable pépite d’or n’est qu’un simple compliment, comparé à sa qualité cinématographique incroyable. Le film renouvelle brillamment la comédie musicale sous des airs jazzy, si entraînant qu’on aurait envie de danser sur son siège au cinéma et … même de rester pour la prochaine séance ! Les doigts qui claquent, les pieds qui font vibrer le sol, la bouche qui sifflote, l’émotion ressenti… « La La Land » est complet ! Damien Chazelle est incroyable ! Et pourtant le film nous propose une histoire simple et connue, mais cette dernière aura le bénéfice de dégager une beauté inégalable. Ainsi, elle nous raconte la rencontre émouvante entre Mia, future actrice, et Sebastian, passionné de jazz. Tous deux sont bien loin de leur vie rêvée mais le destin va les réunir afin de vivre pleinement la vie trépidante d’Hollywood… Une aventure romantique qui démarre d’ailleurs dynamiquement avec une première séquence musicale originale, intitulée Traffic, afin de donner le rythme au long-métrage.

L’histoire a aussi l’avantage d’être intemporelle, tant à travers son propos, son ambiance mais aussi son exaltation visuelle. Au cours de cette aventure, tout semble s’arrêter dans un monde parallèle bien loin des soucis quotidiens (la scène d’introduction où tout le monde danse dans un embouteillage est excellente), afin de vivre une magnifique expérience. Il y a donc cette impression d’être un acteur du film et d’y participer pleinement. L’énergie des années 50-60 retranscrit dans les années 2000, avec tendresse et mélancolie ! D’autre part, Damien Chazelle n’hésite pas à proposer sa continuité thématique, qui lui tient à cœur : la musique, déjà vu dans « Whiplash ». L’amour, les rêves, les ambitions personnelles, le mépris ou encore le jazz sont d’autres thématiques certes classiques mais brillamment abordées au cours du long-métrage. Plus particulièrement, cette volonté de rabaisser le jazz comme une musique d’ascenseur, et au final d’en montrer ses véritables atouts, est une excellente idée. Damien Chazelle réussit son pari de moderniser le jazz.

Le rythme du film est très bien équilibré et cadencé par cette multitude de musiques, à l’ambiance jazzy. Le film passe à une grande vitesse, signe que ce dernier est une pure réussite. On ne s’ennuie pas ! Enfin, pour terminer sur l’aspect scénaristique, bien que l’histoire soit classique, elle proposera une scène mémorable, celle de l’envol onirique du couple dansant au cœur des étoiles, un touchant et renversant final, mais également un admirable développement de ses personnages principaux. Leur vie personnelle et professionnelle sont vraiment bien détaillées et le réalisateur réussit à équilibrer l’ensemble afin de consacrer du temps à chaque personnage. Mais le plus intéressant concerne leur vie amoureuse : un amour si fusionnel que le langage du regard, si magnifiquement travaillé, suffit pour comprendre leurs ambitions et leurs rêves. « La La Land » nous emmène au cœur d’un voyage d’une folle et romantique poésie !

La La Land : Photo Emma Stone, Ryan Gosling

Un petit air de Jazz !

« It’s another day of sun.. oh oh oh ooooooh ! ». « La La Land » est avant tout une comédie musicale et donc son succès passe principalement par son remarquable aspect artistique, aussi bien sur le plan visuel que musical. Tout d’abord, le réalisateur sait rendre hommage au cinéma qu’il affectionne, aussi bien aux classiques américains qu’aux grandes œuvres du célèbre cinéaste français Jacques Demy telles que « Les Demoiselles de Rochefort » ou encore « Les Parapluies de Cherbourg ». Pour cela, il nous propose une sublime mise en scène, rappelant également les comédies de Broadway, mais cette fois-ci au cœur d’Hollywood et de son cadre de rêve. Le réalisateur rend également hommage au jazz, un genre musical qui a bercé son enfance, par le biais d’une bande originale tout bonne parfaite, agréable, envoûtante, entêtante et qui donne vraiment des frissons durant le film. De plus, le dosage musical est juste et cette dernière contribue véritablement à l’ambiance de l’histoire. Enfin, les paroles sont originales et bien écrites. L’ensemble a été composé par son ami d’enfance, Justin Hurwitz, comme pour « Whiplash ».

Visuellement, c’est également impeccable et vraiment fluide, surtout lors des scènes de danse. Il se dégage une véritable souplesse et une telle énergie dans les prises de vues, ce qui donne au final un résultat exceptionnel, montrant ainsi le gros travail fourni par l’équipe technique du long-métrage. D’autre part, les paysages hollywoodiens sont vraiment bien construits, tout en laissant une petite touche de nostalgie rappelant la belle époque des années 50-60. Même remarque pour les costumes ! Puis, c’est aussi une belle réussite sur la maîtrise de la lumière. Les jeux de couleurs sont utiles et permettent d’accentuer efficacement certains passages, comme par exemple le focus lumineux sur Sebastian au piano qui est tout simplement merveilleux. Enfin, je terminerai par des chorégraphies parfaitement orchestrées par Mandy Moore, et qui viennent donner ce vent de fraîcheur et de féérie au film. Aucun défaut à relever sur le plan artistique et scénaristique ! Tout comme le casting en or !

La La Land : Photo Emma Stone, Ryan Gosling

Ryan Gosling et Emma Stone, quelle merveille !

C’est la troisième fois que Ryan Gosling et l’élégante Emma Stone forment un duo, après « Crazy, Stupid, Love » et « Gangster Squad ». L’alchimie entre les deux acteurs est toujours présente et d’autant plus intense au travers de leur relation amoureuse dans « La La Land ». On croit à leur romance et à leur sublime dialogue visuel ! Tout d’abord, Emma Stone semble tellement amoureuse et impliquée dans son rôle, au travers de son regard pétillant, qu’elle arrive à donner au film un énorme charme. Entre détermination et fragilité, elle exerce selon moi le meilleur rôle de sa carrière, dans le personnage de Mia. A ses côtés, Ryan Gosling est toujours aussi charmeur et d’une grande classe dans le rôle de Sebastian. Sa personnalité est toujours aussi appréciable, l’air décontracté, tel un pianiste amoureux du jazz. Sa prestation est donc incroyable et le rôle lui correspond vraiment bien ! Ainsi, le choix des acteurs pour ce duo est irréprochable. Enfin, parmi les acteurs secondaires, nous retrouverons de belles prestations portées par le célèbre John Legend, Rosemarie DeWitt, J.K. Simmons ou encore Callie Hernandez.

Pour résumer… « La La Land » est le gros cœur de ce début d’année. Réalisée par Damien Chazelle, cette comédie musicale renouvelle brillamment la comédie musicale sous des airs jazzy, tout en rendant hommage aux classiques américains et aux belles œuvres de Jacques Demy. L’histoire romantique est certes classique, mais magnifiquement orchestrée par des thématiques fortes et un rythme endiablé. Côté artistique, c’est une pure merveille avec des chorégraphies exceptionnelles accompagnées par une bande originale envoûtante. Et la cerise sur le gâteau, un casting de rêve avec une brillant duo porté par Gosling et Stone !

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour l’esthétique :(Visuel, Musique, etc.) 5etoiles
Note pour le casting : 5etoiles

Note Globale :

19/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.