John Wick 2

367201-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Fiche :  

Résumé : 

John Wick est forcé de sortir de sa retraite volontaire par un de ses ex-associés qui cherche à prendre le contrôle d’une mystérieuse confrérie de tueurs internationaux. Parce qu’il est lié à cet homme par un serment, John se rend à Rome, où il va devoir affronter certains des tueurs les plus dangereux du monde.

Ma Critique : 

En 2014, le premier opus de « John Wick » avait rapporté plus de 75 millions de dollars dans le monde, pour un budget initial de 20 millions de dollars. Un succès assez surprenant ! Le long-métrage fût donc plutôt rentable, justifiant ainsi cette suite ! Bien plus, le réalisateur Chad Stahelski semblait tellement confiant sur ce second volet qu’il avait déjà annoncé, en octobre 2016, une trilogie ! Quoiqu’il en soit… Le premier long-métrage, malgré sa forme répétitive et son intrigue un peu trop kitch, avait complètement séduit les spectateurs par sa forte dose d’adrénaline et d’action.

Cette année, le Croque-Mitaine (« Baba Yaga » en version originale) est de retour pour de nouvelles péripéties, lui qui pensait prendre tranquillement sa retraite ! Plus d’action, plus de violence (on passe de 84 à 141 personnages tués quand même) mais qu’en est-il de « John Wick 2 » ? Un projet assez risqué, derrière les grosses attentes des spectateurs !

John Wick 2 : Photo Keanu Reeves

John Wick est de retour, et il fait très mal !

Chad Stahelski prend les commandes de ce second volet, tandis que David Leitch passe à la production pour ouvrir une nouvelle porte de sa carrière à la réalisation de « Deadpool 2 ». Et sans surprise, « John Wick 2 » est nettement mieux que son prédécesseur ! Le long-métrage nous propose une belle continuité sur l’histoire en retrouvant notre tueur à gage, peu de temps après les évènements du premier opus. Pensant prendre enfin sa retraite, John va finalement devoir affronter ses semblables pour clôturer le « pacte » qu’il avait signé. Tout d’abord, le scénario reste fidèle à l’univers. Toujours aussi kitsch et simpliste, ce dernier en demeure totalement assumé et surtout plus abouti, afin de créer une suite doublement divertissante. Cerveau débranché et plaisir jouissif ! Ce tourbillon d’action réussit à approfondir, avec habilité et intelligence, l’univers installé dans le premier opus, en apportant d’avantages informations sur cette confrérie, ses règles et ces mystérieuses pièces d’or.

Le scénario est donc logique et attrayant, même s’il n’est pas d’une grande profondeur dû à son écriture stéréotypée. D’autre part, « John Wick 2 » n’hésite pas à explorer des thèmes factuels, pour en quelque sorte dénoncer un monde despotique, dirigé ses fameuses règles oppressives. Ce genre d’initiative permet de renforcer la crédibilité de ce divertissement et donc d’en éclipser les quelques défauts présents. Puis, le rythme est parfaitement maîtrisé, très homogène et intelligemment cadencé par de nombreuses scènes d’action. En effet, en termes d’action et de violence, le spectateur est largement servi avec un nombre important de cascades, de courses-poursuites, morts et de combats, magnifiquement enchaînés ! Le contrat est rempli pour John Wick, nous prouvant que la série B est un cinéma tout aussi honorable. Passons à présent à la direction artistique !

John Wick 2 : Photo Keanu Reeves, Laurence Fishburne

Une direction artistique plus aboutie.

Si le scénario est nettement plus abouti que son prédécesseur, c’est également le cas pour la direction artistique. Pour ce second opus, Chad Stahelski change complètement son équipe technique et le résultat final est clairement différent. Tout d’abord, on observe une meilleure gestion des éclairages, avec une volonté de tourner les scènes d’action dans des lieux plus sombres afin d’y renforcer l’intensité et les contrastes. Puis, on constate une nette progression dans le cadrage où la clarté est privilégiée, grâce aux différents plans larges. Enfin, la bande originale est meilleure, plus inspirée, plus dynamique et surtout mieux utilisée au sein du long-métrage. La gestion du son est plus efficace, n’hésitant pas à insister fortement sur les temps silencieux pour renforcer le suspens de certains passages. Ces nombreux changements font preuve d’inventivité de la part du réalisateur, étant ainsi fortement profitable pour les scènes d’action qui sont clairement de meilleure qualité : plus de violence, mieux rythmées, de meilleures cascades et chorégraphies. Bref… une belle créativité qui offre un vent de fraîcheur à la saga, qui se voulait plus répétitif sur la direction artistique du premier opus !

Enfin, le cadre visuel est appréciable avec de magnifiques décors de Rome comme la Galerie Nationale, l’hôtel Grand Plaza ou encore les Thermes de Caracalla. Mais, afin de rester cohérent avec le premier film, le réalisateur n’hésitera pas à reprendre certains lieux marquants comme la demeure de John Wick mais aussi le club privé « Le Continental ».

John Wick 2 : Photo Riccardo Scamarcio

Keanu Reeves, un acteur très impliqué.

A la tête du casting, c’est Keanu Reeves qui mène la danse. Soigné et impliqué dans son rôle de tueur à gage, l’acteur fait preuve d’un charisme inébranlable et nous montre qu’il est le John Wick, comme il l’avait fait parfaitement avec Néo dans « Matrix ». Les nombreuses séances d’entraînement avec Taran Butler (tireur d’élite professionnel) sont profitables car Keanu est incroyable dans la manière de combattre ! Bravo à l’acteur. Face à lui, nous retrouverons une belle brochette d’acteurs : Laurence Fishburne, Riccardo Scamarcio, Lance Reddick ou encore Ruby Rose. Un casting fort !

Pour résumer… « John Wick 2 » est nettement supérieur que son prédécesseur : scénario plus abouti, des scènes d’action captivantes, une direction artistique incroyable, un Keanu Reeves très impliqué. Un petit jackpot pour ce thriller, nous prouvant que la série B est un cinéma tout aussi honorable

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la direction artistique : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s