Logan

Logan : Affiche

Fiche :  

Résumé : 

50 ans se sont écoulés depuis les derniers événements de « Days of Future Past ». Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Ma Critique : 

Après « Wolverine, le combat de l’immortel », James Mangold retourne pour la seconde fois derrière la caméra, en tant que réalisateur, pour nous proposer le troisième et ultime volet des aventures de Wolverine. Avec un budget de 127 millions de dollars, « Logan » se situe plus de 50 ans après les événements survenus dans « X-Men : Days of Future Past » et nous offre sûrement l’adaptation Marvel la plus sombre et violente du cinéma, pour preuve que le long-métrage a été classé « Rated R » aux Etats-Unis.

« Logan », c’est aussi la dernière fois que Hugh Jackman sort ses griffes pour son rôle, dû à son âge et ses soucis de santé. Le personnage de Wolverine aura marqué 17 années de sa grande carrière. Sous ses nombreuses influences, oscillant entre western et drame, James Mangold brise les codes de la franchise autour d’un road-movie palpitant ! La science-fiction est bien loin les amis. Discutons un peu plus des points positifs et négatifs de « Logan » au travers de cette nouvelle critique MediaShow !

Logan : Photo Hugh Jackman, Patrick Stewart

Un road-movie apocalyptique.

Comme l’avait introduit la bande-annonce, « Logan » s’annonce comme un dernier volet très intense et d’une rare violence dans l’univers Marvel. Mais le long-métrage offre aussi sa part d’émotion. Le scénario est donc assez ouvert, vraiment audacieux et délaissant un peu l’aspect science-fiction, le but étant de déjouer complètement les codes de la franchise, comme l’avait pu le faire « Deadpool » pour son côté humoristique. Ainsi, James Mangold clôture brillamment le contrat et nous offre une excellente adaptation ! Entrons dans les détails. Sans grande connaissance, l’histoire s’inspire de la série de comics books « Old Man Logan » de Mark Millar. Rappelons un peu le contexte : Dans un futur proche, Logan est usé, malade et devenu chauffeur de limousine. Il veille sur son vieil ami Xavier dans un lieu caché, son cerveau étant considéré comme une arme de destruction massive. Pensant avoir enterré son passé, il va néanmoins devoir protéger une jeune mutante poursuivie par une mystérieuse compagnie…

Avec une ambiance plus proche des premiers volets « X-Men », ce long-métrage fait preuve d’une grande maturité sur son scénario, magnifiquement construit autour d’une histoire palpable, et portant également un message fort. Fini les personnages habituels Marvel, les explosions, les effets spéciaux et l’humour enfantine ! Place à une véritable atmosphère morbide et un réalisme sanglant ! Le fait de retrouver Wolverine dans un état de faiblesse permet vraiment de connaître le personnage. C’est le véritable atout du long-métrage ! D’autre part, le réalisateur a su parfaitement équilibré le scénario, nous offrant un cocktail d’action et d’émotions. Certes, le film n’offre pas de grandes surprises, mais chaque élément est abordé avec sincérité et justesse. Enfin, concernant le rythme, « Logan » présente quelques faiblesses sur cet axe avec quelques temps morts qui peuvent paraître dérangeants pour certains spectateurs. Mais globalement, le film s’enchaîne convenablement avec une belle entrée en matière dès la première scène du film, une succession correcte entre scènes de dialogues, d’émotion et d’action, et enfin une scène finale vraiment émouvante !

Logan : Photo Dafne Keen, Hugh Jackman

Une mise en scène spectaculaire !

Si le scénario est une véritable réussite, c’est également le cas pour la mise en scène. Tout d’abord, cette dernière est parfaitement alimentée par des dialogues maîtrisés et surtout très crus. Fini les discours de super-héros et place à un Wolverine plus vrai que nature ! Le réalisateur donne ainsi un ton adulte à son long-métrage avec une vraie morale. Pas étonnant que ce dernier ait été mis en « Rated R » aux Etats-Unis ! D’autre part, « Logan » bénéficiera de mémorables scènes d’action avec des combats réalistes, n’hésitant pas à insister sur de nombreux détails sanglants (notamment sur les blessures infligées à Logan ou encore le réalisme des affrontements). Puis, le réalisateur offrira également une dimension western à son long-métrage, au travers de magnifiques décors arides qui permettent de renforcer l’atmosphère sombre. L’ensemble est enfin accompagné d’une bande sonore discrète mais redoutable lors des moments de tension.

Un casting maîtrisé.

Enfin, « Logan » est également un succès grâce à son excellent casting, porté par le célèbre Hugh Jackman. Pour sa dernière interprétation, l’acteur nous livre sans doute la meilleure performance de sa carrière. Il incarne un Wolverine plus sombre et plus fidèle aux comics, comme il l’avait stipulé dans ses attentes auprès du réalisateur, James Mangold. (Le gars a quand même sacrifié une grosse partie de son salaire pour que le film reflète vraiment le caractère du super-héros et qu’il soit également mis en « Rated R » aux Etats-Unis). Au final, cette volonté se ressent réellement dans son jeu d’acteur, car on voit vraiment que Hugh est très impliqué et juste, aussi bien lorsqu’il exprime la colère, la fatigue mais aussi la peur de son personnage.

A ses côtés, Patrick Stewart endosse une nouvelle fois le rôle du professeur Xavier, mourant, et nous offre une performance touchante et surprenante. La jeune Dafne Keen est une jeune actrice très convaincante dans le rôle de X-23, et dotée d’un grand charisme lors des nombreuses scènes d’action.  Enfin, face à eux, nous retrouverons Boyd Holbrook, dans le rôle du méchant qui, selon moi, n’arrive pas à trouver sa place dans le scénario. Un jeu d’acteur trop transparent ! Mais dans sa globalité, le casting est parfaitement maîtrisé.

Logan : Photo Hugh Jackman

Pour résumer… « Logan » est un ultime volet très intense et d’une rare violence dans l’univers Marvel. C’est un réel changement gagnant avec un scénario sincère, audacieux et émotionnel ! Délaissant  un peu le côté science-fiction, le long-métrage nous proposera tout de même un magnifique cocktail d’action et un brin d’humour assez cru ! Enfin, Hugh Jackman est impressionnant et nous livre sa meilleure interprétation de Wolverine.

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la direction artistique : 4etoile12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s