Luc Besson

Résultat de recherche d'images pour

  • Nom / Prénom : Luc Besson
  • Nationalité : Française
  • Date et Lieu de Naissance : 18 mars 1959 (Paris – France)
  • Profession : Producteur, Réalisateur, Acteur et Scénariste

Template Bio' du mois.pptx - Luc Besson

EN SAVOIR PLUS SUR LUC BESSON…

Luc Besson est un homme polyvalent avec une véritable maîtrise de la production mais aussi de la réalisation. Ses deux excellents long-métrages, « Léon » et « Le Cinquième Élément », lui permit de monter sur la scène internationale. Le cinéma français lui vaut une fière chandelle ! Voici sa biographie !

Une véritable plongée au cœur du 7ème Art.

Luc Besson est né à Paris le 18 mars 1959 mais ne vécut que quelques années dans la capitale. En effet, il passa la majorité de son enfance à voyager, entre la Grèce, l’Italie et la Yougoslavie. Pratiquant la plongée grâce à la profession de ses parents, il subit malheureusement un accident lors d’une escapade en mer à ses 17 ans, l’obligeant à abandonner ses rêves. Le cinéma lui ouvrit alors ses portes, un domaine dans lequel Luc commença à enchaîner les stages sur des plateaux de tournage en tant qu’assistant réalisateur (notamment sur « Loulou » et « Les Bidasses aux grandes manœuvres »).

C’est en 1981 que Luc Besson réalise son premier court-métrage intitulé « L’Avant Dernier ». Après cette première œuvre, le réalisateur décide de fonder la maison de production « Les Films du loup » avec Pierre Jolivet. C’est avec cette société que Luc Besson réalisa son premier long-métrage en 1983, un film de science-fiction « Le Dernier Combat », nommé aux César. C’est également sa première collaboration avec l’acteur français Jean Reno. Puis, il enchaîne sur « Subway » en 1985, avec Christophe Lambert, Isabelle Adjani et Richard Bohringer. Luc Besson connaîtra son premier succès public avec « Le Grand Bleu » en 1988, un véritable phénomène cinématographique où le réalisateur renouera les liens avec sa passion d’enfance (tout comme en 1991, avec son documentaire « Atlantis »).

Résultat de recherche d'images pour

Son ascension au niveau international.

Dès les années 1990, Luc Besson commence à se faire connaître sur la scène internationale. Accompagné de sa femme Anne Parillaud, il réalisa son premier film d’action « Nikita » en 1990. L’excellente prestation d’Anne en tant que tueuse à gages lui vaudra le César de la Meilleure actrice. Dans le même registre, il réalisa « Léon » en 1994, avec son acteur fétiche Jean Reno et la jeune Natalie Portman. Ce carton lui permit de monter son premier long-métrage de science-fiction « Le Cinquième Elément » en 1997 avec un budget colossal de 90 millions de dollars et un casting international composé de Bruce Willis, Gary Oldman et Milla Jovovich. Ce film futuriste lui permit de pénétrer sur le marché américain, avec un véritable succès.

Voulant changer d’horizon, il quitte le domaine de la réalisation pour se consacrer à la production en fondant sa deuxième société EuropaCorp. Il y produit alors de nombreux long-métrages tels que la saga Taxi ou celle du Transporteur mais également « Le Baiser mortel du dragon » (2001), « Yamakasi » (2003), « Fanfan La Tulipe » (2002), « Michel Vaillant » (2003), « Banlieue 13 » (2004), « Bandidas » (2005), « Trois Enterrements » (2005) ou encore « Danny the dog » (2005), avec Morgan Freeman et Jet Li. Mais la réalisation lui manque énormément et il reprend ses fonctions natives pour deux films aux registres complètement opposés : : la comédie romantique « Angel-A » (2005), puis le premier volet de la trilogie d’animation « Arthur et les Minimoys », adaptation de son propre livre pour enfants.

Résultat de recherche d'images pour

Sa carrière de producteur est lancée !

Après l’échec du quatrième volet de la saga « Taxi » en 2007, Luc Besson se tourne essentiellement vers la production avec de nombreux long-métrages qui toucheront de nombreux registres. Tout d’abord, il accompagna Xavier Gens à réaliser l’adaptation du jeu-vidéo « Hitman » (2007) ainsi qu’un film d’horreur intitulé Frontière(s) (2008). Puis, dans la foulée, il permet à Pierre Morel de réaliser Taken (2008) avec Liam Neeson à la tête du casting. Un long-métrage qui, grâce à son succès, offrira une trilogie. Mais n’oubliant jamais son grand intérêt pour l’écologie, il produit en 2009 le documentaire « Home ». S’en suit alors une succession de long-métrages, alternant entre production et réalisation, comme Banlieue 13 ultimatum (2009), Arthur et la vengeance de Maltazard (2009), « I Love You Phillip Morris » (2010), « From Paris With Love » (2010), « Adèle Blanc-Sec » (2010), « Arthur, La Guerre des Deux Mondes » (2010). L’année 2010 lui valut ainsi deux réalisations et trois productions. Un planning fortement chargé, faisant de lui un homme populaire au cœur du 7ème Art.

Enfin, ces sept dernières années, Luc Besson lève un peu le pied sur sa carrière de réalisateur et de scénariste (mais pas sur la production… Quel homme polyvalent !) afin de se concentrer sur « The Lady » en 2011, une biographie d’Aung San Suu Kyi, puis « Malavita » en 2013, et enfin « Lucy » en 2014, qui fera de Scarlett Johansson sa nouvelle icône. Attendons maintenant le 26 juillet 2017 pour voir son dernier petit bijou … « Valérian et la Cité des mille planètes » !

Image associée

SON DERNIER LONG-MÉTRAGE :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.