CoExister

coexister.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Sous la pression de sa patronne, un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d’un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints…

Ma Critique : 

Un imam, un rabbin et un prêtre au sein d’un même film… Non ce n’est pas une blague mais bien le troisième long-métrage de Fabrice Eboué : « CoExister », accompagné d’Audrey Lamy, Ramzy Bedia, Jonathan Cohen et Guillaume De Tonquédec.

L’acteur / réalisation a d’ailleurs eu l’idée de cette histoire en voyant le clip des prêtres chanteurs. L’un d’eux avait abandonné sa vocation de religieux en raison du succès musical rencontré. L’humoriste a donc souhaité élargir cette histoire en y ajoutant un imam et un rabbin. Bonne ou mauvaise idée ? Le verdict dans cette nouvelle critique sur MediaShow.

Un espoir pour la comédie Française ?

Ces dernières années, la comédie française souffre énormément de jugements négatifs à son égard. Et ce n’est certainement pas les films comme « Les nouvelles aventures de Cendrillon » qui sauveront la mise. Sans grande attente, je suis donc allé voir « CoExister » en espérant me réconcilier avec le genre. Et bien… c’est une réussite et une agréable surprise ! La force de la nouvelle réalisation de Fabrice Éboué, c’est qu’elle ne balance pas que des vannes gratuites et réussit à nous pondre un scénario plausible.

Cette comédie satirique propose un fond scénaristique juste avec un humour, certes bourré de clichés sur les religions, mais franchement bien recherché. Par ailleurs, la série de blagues en feront sourire plus d’un spectateur. Alors oui… on ne se tord pas de rire car Fabrice Éboué utilise un comique déjà utilisé, comme dans « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? », mais cela n’empêche en rien de passer un agréable moment devant une comédie qui sait équilibrer entre scénario et humour.

L’autre avantage de cette comédie, c’est que son histoire n’est pas raconté à travers un prisme religieux. Fabrice Éboué a su conserver une neutralité au niveau des personnages, considérés avant tout comme des êtres humains qui vivent ensemble sans se préoccuper de leur culture et de leur religion. Le réalisateur tente donc de laisser un message de réunion (de « CoExister ») et c’est très réussi ! Le seul petit bémol : Une histoire vraiment trop prévisible. L’idée n’est pas mauvaise, mais on aurait aimé avoir un scénario un peu plus recherché. Néanmoins, le spectateur est facilement embarqué au cœur de cette belle aventure, nous proposant par ailleurs une happy-end assez surprenante et marquante.

Personnages et bande originale ne font qu’un !

D’autre part, les personnages sont justement stéréotypés, avec pour chacun une ligne narrative crédible. Entre un pseudo-imam alcoolique et fumeur, un rabbin traumatisé et un prêtre coincé du culs, c’est le carton plein ! Alors oui c’est peut être « too much » par moment, avec de gros clichés, mais les trouvailles humoristiques de Fabrice Eboué sont vraiment très bonnes.

Enfin, la bande originale prend également une part importante au sein du long-métrage. Elle contribue fortement au bon rythme de l’histoire, qui ne subit d’ailleurs aucun temps mort, et apporte une touche humoristique supplémentaire avec un comique de situation assez fun à mon goût ! Le clip « Un dimanche matin » est tout bonnement excellent !

Un casting franchement étonnant.

Dernier point à aborder : le casting. Tout d’abord, Audrey Lamy se trouve enfin un rôle qui colle à sa personnalité. Bien qu’elle conserve encore son côté gnangnan comme dans « Scènes de Ménage », elle propose enfin une interprétation qui lui correspond, à savoir juste et rempli d’émotion. Puis, acteur et réalisateur, Fabrice Eboué réussit à équilibrer déconnade et sérieux dans la peau du personnage principal. On prend beaucoup d’affection pour ce père de famille.

Vient ensuite l’excellent trio composé par Ramzy Bedia, Jonathan Cohen et Guillaume De Tonquédec qui fonctionne parfaitement. Les acteurs s’investissent à fond pour nous offrir un beau groupe ! Quoiqu’encore quelques difficultés à supporter l’humour et le comportement de Ramzy, un peu trop lourd par moment… Enfin, Mathilde Seigner, bien que passagère dans ce film, endosse à merveille le rôle de patronne qui colle vraiment à son caractère ! Un casting étonnant !

Pour résumer… La comédie française… très difficile de trouver des films plausibles ces derniers temps… « CoExister », la nouvelle comédie de Fabrice Éboué, déroge à la règle en nous proposant un scénario surprenant et doté d’un humour certes bourré de clichés mais franchement bien recherché. S’ajoute à cela une bonne bande originale et un casting honorable (hormis Ramzy toujours aussi lourd…) ! 

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour l’humour : 3etoiles12
Note pour le casting : 3etoiles12

Note Globale :

14/20


La bande-annonce du film :
 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s