[Critique Film] La Belle Époque, par MediaShow

5335514.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Fiche :

Résumé :

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix.

Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour…

Ma Critique :

Second long-métrage du réalisateur Nicolas Bedos (après « Monsieur & Madame Adelman » en 2017), « La Belle Epoque » est présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2019. L’homme s’entoure d’un casting très prometteur formé par Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant, Pierre Arditi ou encore Denis Podalydès. Qu’en est-il de cette comédie romantique ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

L’info’ à retenir : Le troisième volet « OSS 117 : Alerte rouge en Afrique Noire » sera réalisé par Nicolas Bedos et sortira le 3 février 2021.

Un brin de nostalgie.

« La Belle Epoque » est un très bon long-métrage de la part de Nicolas Bedos. Le réalisateur nous offre un scénario original – une idée ingénieuse et très bien exploitée : si vous deviez revivre l’époque, l’année ou une journée de votre choix, laquelle choisiriez-vous ? Dans cette comédie dramatique, Victor choisit de replonger dans les années 70 où il a rencontré sa femme, avec laquelle il est actuellement en conflit. Antoine, un brillant entrepreneur, lui réalise son souhait. La réalité embrasse la fiction, le passé et le présent s’entremêlent. L’histoire est très touchante, poétique et drôle. L’écriture est soignée avec des dialogues riches, brillamment portés par des personnages attachants. Chaque rôle est important pour l’histoire et lui apporte de l’intérêt, aussi bien les principaux (Victor, Margot et Antoine) que les secondaires (Marianne, Pierre, François, etc.).

D’autre part, le scénario joue de nombreuses fois avec nossentiments en alternant intelligemment entre des scènes remplies de tendresse et des moments comiques. L’ensemble est bien rythmé avec de bons retournements de situations et un brin de nostalgie très plaisant. Le film se conclut sur un dénouement maitrisé avec une morale marquante : plutôt que de vouloir revivre indéfiniment son passé (l’effet « c’était mieux avant »), il est préférable de vivre l’instant présent pour s’apercevoir des choses et des personnes qui comptent réellement pour nous. Finalement, le film « La Belle Epoque » est un très bon moment de cinéma à ne pas manquer !

Retour dans le passé !

Nicolas Bedos nous offre une belle mise en scène, jonglant entre les faux décors et le monde réel. Nous sommes plongés dès le début de l’histoire dans cet univers nostalgique. Les différentes reconstitutions sont remarquables, tout particulièrement celle de Victor qui est le cœur de cette comédie (mais également le passage dans l’époque de l’occupation allemande qui est vraiment drôle). La photographie est également impressionnante, avec une belle gestion des lumières (rien que l’affiche donne envie de voir le film !). Les costumes sont en harmonie avec l’histoire. Enfin, la bande originale est formidable, à la fois entraînante et mélancolique.

Une belle distribution.

Daniel Auteuil est magnifique et admirable. A la fois drôle et attachant, l’acteur incarne avec beaucoup d’humilité et d’émotion le premier rôle de cette comédie romantique, Victor. C’est un véritable plaisir de le voir sur le grand écran et de suivre ses aventures. Il est accompagné de l’élégante Doria Tillier (récemment vu dans la comédie « Le Jeu ») qui incarne le personnage de Margot. L’actrice livre une belle interprétation, avec beaucoup d’aisance. Guillaume Canet est également présent dans ce casting dans le rôle d’Antoine, un personnage à fort caractère qui lui correspond.

Enfin, parmi les seconds rôles, Fanny Ardant surjoue peut-être un peu trop son personnage par moment, alors que Pierre Arditi, Denis Podalydès, Michaël Cohen et Jeanne Arènes se font discrets mais efficaces dans leur rôle respectif. Bertrand Poncet apporte la touche comique au scénario.

Pour résumer… Réalisée par Nicolas Bedos, « La Belle Epoque » est une très bonne comédie romantique, avec un concept original. La mise en scène est envoûtante, l’écriture est soignée et le casting est très attachant. Un très bon moment de cinéma !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 3etoiles12

Note Globale :

15/20


La bande-annonce du film :