[Critique Série] Carnival Row – Saison 1 (Prime Video), par MediaShow

carnival-row

Fiche :  

Résumé : 

Dans un monde fantastique à l’époque victorienne, où les créatures mythologiques doivent cohabiter avec les humains, le détective Rycroft Philostrate et une fée réfugiée du nom de Vignette Stonemoss vivent une dangereuse relation au cœur d’une société de plus en plus intolérante.

Ma Critique : 

Découverte sur Amazon Prime Video, « Carnival Row » est une série fantasy et policière créée (ou showrunnée) par le duo René Echevarria et Travis Beacham qui, à l’issue de la première saison, ont cédé leur place à Erik Oleson (connu pour son travail sur « The Man in the High Castle » et sur la saison 3 de « Daredevil »).

Le casting est porté par Orlando Bloom et Cara Delevingne. Composée de huit épisodes, qu’en est-il de la première saison ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Une saison captivante !

La série « Carnival Row » est définitivement une agréable surprise, tant pour son scénario que pour sa mise en scène. Tout d’abord, outre la présence de quelques longueurs au cours des premiers épisodes (nécessaire pour introduire le contexte), la première saison de « Carnival Row » bénéficie d’une histoire bien ficelée avec des personnages attachants, pour certains parfaitement détestables (mais un plaisir coupable de les retrouver au cours des épisodes), et surtout bénéficiant pour chacun d’un excellent développement (même pour les rôles secondaires).

D’autre part, le scénario se découpe en plusieurs sous-intrigues autour de ces différents personnages, tout en suivant un fil conducteur : la relation entre Rycroft et Vignette. Chacune d’entre elles est intéressante et s’inscrit bien dans l’univers et l’ambiance sombre de cette fable : la famille Spurnrose et leur voisin Mr Agreus, l’enquête policière sur les meurtres dans Burgue, les origines de Rycroft et enfin ce tableau social où l’on découvre peu à peu la véritable nature du Burgue et de ses habitants. Finalement, la première saison se conclut brillamment sur un ultime épisode marquant, expliquant avec clairvoyance le lien entre tous les personnages, et nous laisse présager une suite vraiment prometteuse.

Un mystérieux univers.

La série « Carnival Row » repose sur une belle mise en scène. La photographie et les décors sont sublimes avec des couleurs qui s’accordent parfaitement avec le registre fantasy. L’esthétique est soignée, tout particulièrement les costumes (ceux de Vignette et de Rycroft sont magnifiques) et les créatures qui sont bien travaillés. Ainsi, la série est visuellement immersive, nous plongeant dans ce vaste univers, et fourmille de petits détails, suscitant à de nombreuses reprises notre curiosité.

Enfin, la bande sonore est un véritable atout pour cette série, lui apportant de la féerie (notamment avec l’histoire romantique entre Rycroft et Vignette) mais également d’accentuer les scènes dramatiques et certaines tensions présentes au sein du scénario.

Un duo attachant.

« Carnival Row » signe le retour d’Orlando Bloom (absent depuis 2 ans sur le grand écran, avec le film « Conspiracy » sorti en mai 2017). L’acteur nous offre une belle interprétation du personnage Rycroft Philostrate, un détective du Burgue. Il forme un magnifique duo avec Cara Delevingne, où une profonde alchimie opère dès le premier épisode ainsi qu’un humour fort appréciable. L’actrice propose également une excellente prestation, tantôt sensible tantôt charismatique, dans la peau de Vignette Stonemoss.

Parmi les seconds rôles, la première saison est composée principalement de Tamzin Merchant, interprétant le personnage de Imogen Spurnrose, ou encore David Gyasi, interprétant le rôle de Mr. Agreus. Ce duo est une belle surprise dans une sous-intrigue captivante.

Pour résumer… Malgré quelques longueurs, la première saison de « Carnival Row » est une véritable réussite : une histoire bien ficelée, un univers fantasy captivant, des personnages attachants et un excellent casting. Hâte de découvrir la suite !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.