[Critique Film] Adieu les cons, par MediaShow

2680092

Fiche :   

Résumé : 

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Ma Critique : 

Initialement étudiant en médecine, Albert Dupontel s’est rapidement tourné vers le monde du théâtre et du cinéma en 1988 pour devenir réalisateur. Depuis cette période, l’homme nous a offert d’excellentes comédies : « Bernie » (1996), « Le Vilain » (2008), « 9 mois ferme » (2013) ou encore « Au revoir là-haut » (2017), un film grandiose et visuellement marquant qui a raflé 5 Césars.

En cette fin d’année 2020, Albert Dupontel nous plonge une Xeme dans son univers avec « Adieu les cons ». Malheureusement le film a subi le reconfinement, n’ayant donc été diffusé qu’une petite semaine. Qu’en est-il de ce long-métrage ? La réponse dans cette nouvelle Media’Critique !

Un trio improbable !

Commençons cette fois par la distribution, l’un des points forts de cette comédie. « Adieu les cons » est porté un trio exceptionnel composé de : Virginie Effira, sensible et émouvante, Nicolas Marié qui apporte une touche de folie dans son rôle d’archiviste aveugle et enfin l’excellent et charismatique Albert Dupontel dans le rôle d’un responsable informatique en plein « burn-out ». L’alchimie opère entre ces trois acteurs, pour nous offrir des moments d’émotion mais également des pointes humoristique.

Enfin, les seconds rôles sont également honorables et portés par : Jackie Berroyer, Philippe Uchan, et enfin le joli duo Bastien Ughetto et Marilou Aussilloux. Un très beau casting !

Un retour aux sources.

Après la beauté visuelle de l’adaptation littéraire « Au revoir là-haut », Albert Dupontel se penche une mise en scène plus modeste pour sa nouvelle réalisation à l’image de son premier  film « Bernie ». Elle n’en demeure pas moins soignée et riche en émotion.

Il est vrai que la représentation visuelle de l’informatique paraît invraisemblable (scène finale avec l’attaque logicielle du bâtiment) mais elle apporte une touche fantastique et accentue le côté burlesque du long-métrage. De plus, Albert Dupontel nous offre des plans époustouflants et qui traduisent avec justesse les sentiments de ses personnages. Quel plan final marquant des deux protagonistes sous la voiture face aux forces de l’Ordre ! Enfin, la bande sonore est également remarquable et accompagne sans excès les scènes d’émotion.

Entre tragédie et comédie.

Mêlant à son habitude la comédie et le drame, Albert Dupontel réussit une nouvelle fois à séduire avec « Adieu les cons ». C’est un excellent moment de cinéma où le réalisateur nous raconte l’histoire d’une femme malade qui recherche son enfant, abandonné de force à la naissance. Elle sera accompagnée durant son périple d’un informaticien en plein burn-out et d’un aveugle extravagant.

Même si l’histoire repose sur un enchaînement de coïncidence, on prend un véritable plaisir à suivre ces trois personnages attachants,, bien développés et chacun d’entre eux doté d’une personnalité marquante. De plus, Albert Dupontel est toujours attaché à ses thématiques. Ici, on retrouve une nouvelle fois la maternité qui est soigneusement traité, notamment au travers de dialogues très subtils. C’est triste, beau et très tendre, tout particulièrement la seconde moitié de l’histoire.

Enfin, une énergie folle se dégage de ce long-métrage grâce à un humour provocateur sur les maux de la société. Voici quelques exemples marquants du scénario : les jeunes remplacent les vieux, les gens obnubilés par leur smartphone dans les transports en commun, les emplois pour les personnes handicapées. De quoi nous faire rigoler tout au long de cette aventure. Bravo Albert Dupontel !

Pour résumer… « Adieu les cons », signée Albert Dupontel, est une excellente comédie française à découvrir au cinéma (après le confinement) ! Humour, personnages loufoques, mise en scène soignée et distribution incroyable ! Tout pour plaire !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15,5/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.