Goliath

 

4677076

Fiche :   

Résumé : 

France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick, obscur et solitaire avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant et homme pressé, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser.

Ma Critique : 

Après deux excellents drames à savoir « L’Affaire SK1 » (2015) et « Sauver ou Périr » (2018), le réalisateur français Frédéric Tellier change de registre en ce début d’année 2022 et nous propose un thriller psychologique, « Goliath », traitant d’un sujet écologique sensible : les pesticides. Pour mener à bien son projet, le réalisateur s’inspire de faits réels et s’entoure d’une distribution prometteuse menée par Gilles Lellouche, Pierre Niney et Emmanuelle Bercot. Qu’en est-il de ce long-métrage ? Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique !

Goliath: Gilles Lellouche

Un combat féroce.

« Goliath » est un film percutant, faisant preuve de réalisme et de conviction. Le scénario entremêle plusieurs histoires menant à un sujet commun : l’utilisation de pesticides dans l’agriculture. D’un côté, France se bat contre cette pratique dangereuse, avec son mari atteint d’un cancer. De l’autre, Matthias est un homme charismatique, lobbyiste et défend l’entreprise d’agrochimie. Au milieu, Patrick est avocat et se charge d’une affaire de décès lié à la tétrazine. Le long-métrage alterne habilement entre ces trois sous-intrigues afin d’avoir trois points de vue sur cette affaire, à des échelles différentes de la société. C’est une très bonne idée de la part de Frédéric Tellier et, malgré un rythme assez lent, l’ensemble est fluide et l’évolution des personnages est bien gérée.

Thriller politique et écologique, ce long-métrage aborde des thématiques fortes : l’agriculture, les pesticides, la santé. L’histoire repose essentiellement sur ce procès, une véritable bataille entre le monde rural et Goliath, ici représentant les géants de l’agrochimie. Ce combat est très bien retranscrit sur le grand écran. Mon seul regret c’est, malgré une tension omniprésente au sein de l’histoire, de ne pas avoir davantage développé le duel entre Patrick et Matthias qui sont pourtant les deux personnages centraux.

Goliath: Laurent
        Stocker, Pierre
        Niney

Rural et urbain.

La mise en scène proposée par Frédéric Tellier est ordinaire mais efficace et, à l’instar du scénario, réaliste. En effet, le réalisateur va à l’essentiel et illustre parfaitement l’écart social entre le monde rural et celui des lobbyistes. Il dresse également un portrait visuel remarquable de Patrick et les difficultés de son métier dans cette affaire délicate. Les plans rapprochés permettent d’apporter une dimension psychologique. Enfin, le film nous offre également de jolies plans à la campagne tels que le lever du soleil.

Un duo redoutable !

La distribution du film « Goliath » est fabuleuse. Pierre Niney est remarquable dans le rôle de Matthias. Il incarne à la perfection son personnage : détestable, arrogant et glacial. Je ne serai pas étonné qu’il soit nominé aux prochains César. Gilles Lellouche nous livre également une belle et touchante interprétation de Patrick. Il apporte beaucoup d’émotion à son personnage.  Au milieu de cet affrontement masculin, Emmanuelle Bercot est très investie dans son rôle et nous offre une interprétation poignante. Enfin, les rôles secondaires sont également honorables : Hélène Seurazet, Bruno Raffaelli, Laurent Stocker ou encore Chloé Stefani.

Goliath: Emmanuelle
        Bercot

Pour résumer… Réalisé par Frédéric Tellier, « Goliath » est un thriller français captivant et percutant, portant sur l’utilisation de pesticides dans l’agriculture. Un sujet sensible sur le plan écologique, politique et économique mais intelligemment amené par le réalisateur qui nous offre différents points de vue sur ce sujet à travers trois histoires. La mise en scène est simple mais réaliste. La distribution est remarquable, portée par Pierre Niney, Gilles Lellouche et Emmanuelle Bercot. 

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.