[Critique Film] La Ruse, par MediaShow

0736585

Fiche :   

Résumé : 

1943. Les Alliés sont résolus à briser la mainmise d’Hitler sur l’Europe occupée et envisagent un débarquement en Sicile. Mais ils se retrouvent face à un défi inextricable car il s’agit de protéger les troupes contre un massacre quasi assuré. Deux brillants officiers du renseignement britannique, Ewen Montagu et Charles Cholmondeley, sont chargés de mettre au point la plus improbable – et ingénieuse – propagande de guerre… qui s’appuie sur l’existence du cadavre d’un agent secret !

Ma Critique : 

« La Ruse » est un film de guerre et d’espionnage réalisé par John Madden (à qui l’on doit également « Indian Palace » en 2011 et « Miss Sloane » en 2016). Inspiré d’une histoire vraie, ce long-métrage s’appuie sur l’ouvrage de Ben Macintyre qui revient sur l’opération Mincemeat, le stratagème militaire le plus abouti de la Seconde Guerre Mondiale comme l’a annoncé l’auteur du livre.

Réunissant deux très bons acteurs, Colin Firth et Matthew Macfadyen, qu’en est-il de ce drame historique ? Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’ Critique (sans spoilers) !

Le saviez-vous ? Le stratagème militaire a été conçu par Ian Fleming (interprété dans le film par Johnny Flynn), l’auteur de la célèbre saga James Bond !

La Ruse: Colin
        Firth

Un film d’espionnage haletant.

J’ai très souvent apprécié les films de guerre au cinéma, tout particulièrement ceux qui retracent des histoires vraies tels que l’excellent « Imitation Game », l’interprétation exceptionnelle de Gary Oldman dans « Les Heures sombres », la puissance visuelle de « 1917 », l’émotion dans « Le pianiste » et bien d’autres. Il paraissait donc évident pour moi d’aller découvrir « La Ruse » et, sans surprise, j’ai véritablement apprécié cette adaptation qui nous propose, à travers avec cette brave mission, une immersion au cœur des services secrets britannique durant la Seconde Guerre Mondiale. Le scénario est intelligent, très minutieux dans ses dialogues et les personnages sont très bien développés. Finalement, le scénario est donc une belle réussite tout particulièrement durant la seconde moitié qui s’intéresse à l’élaboration de la mission (donner une seconde vie à ce cadavre humain).

Mais, après avoir pris connaissance des retours de la presse et des spectateurs, deux faiblesses en ressortent majoritairement sur le scénario. La première, c’est son hétérogénéité. En effet, la première partie de l’histoire est très lente, cela peut paraître indigeste et, de plus, le film est très bavard. Pour ma part, j’ai suivi avec grand intérêt ce fait historique et, malgré quelques longueurs, l’histoire est passionnante. La seconde, c’est l’histoire sentimentale présente dans cette histoire et sans grand intérêt. Effectivement, cet épisode de la Seconde Guerre Mondiale semble être suffisamment riche en information qu’il paraît absurde d’ajouter une sous-intrigue romantique plutôt qu’à développer davantage les faits et y accroitre la tension.

La Ruse

Une mise en scène assez mitigée.

Certes classique, la mise en scène est tout de même élégante avec une touche « So British » appréciable dans les décors et les costumes. C’est une mission captivante que l’on suit aux côtés du duo Ewen Montagu et Charles Cholmondeley et qui se déroule à travers plusieurs lieux : les quartiers de Londres, un club de Jazz, en Espagne, sur une plage de débarquement ou encore dans un sous-marin. Enfin, n’oublions pas l’excellente bande originale composée par le célèbre Thomas Newman, permettant d’accentuer la tension du film.

Colin Firth au centre de l’intrigue !

La distribution est portée par un excellent duo composé de Colin Firth, charismatique et qui propose une très bonne interprétation dans le rôle de Ewen Montagu, et de Matthew Macfadyen, également remarquable dans le rôle de Charles Cholmondeley. L’alchimie opère entre les deux acteurs pour nous offrir des scènes fabuleuses. Ils sont accompagnés de la douce Kelly Macdonald (sa tête me disait quelque chose… Helena Serdaigle !) qui apporte un peu de sensibilité à cette histoire. Enfin, parmi les seconds rôles, Johnny Flynn interprète Ian Fleming, Jason Isaacs endosse le rôle de l’Amiral John Godfrey et Penelope Wilton interprète Hester Leggett. Un très bon casting crédible !

La Ruse

Pour résumer… « La Ruse » est un film de guerre et d’espionnage captivant, réunissant une excellente distribution portée par Colin Firth et Matthew Macfadyen. Une histoire passionnante qui, malgré quelques longueurs, a retenu toute mon attention jusqu’au dénouement. A ne pas manquer !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.