[Critique série] Moon Knight – Saison 1, par MediaShow

1383073

Fiche :  

Résumé : 

Employé discret dans une boutique de souvenirs, Steven Grant est soudain victime de pertes de mémoire et est hanté par des visions d’une autre vie. Il découvre qu’il souffre d’un trouble dissociatif de l’identité et qu’il partage le même corps qu’un mercenaire, Marc Spector. Alors que l’étau se resserre sur Steven / Marc, les deux hommes, plongés dans une aventure périlleuse parmi les puissants dieux d’Égypte, vont devoir trouver leur équilibre dans cette double identité.

Ma Critique : 

Créée par Jeremy Slater, « Moon Knight » est une mini-série basée sur le personnage des Comics Marvel du même nom. Produit par Marvel Studios, il s’agit de la sixième série de la phase IV de l’univers cinématographique Marvel (MCU) et disponible en intégralité (six épisodes) sur la plateforme Disney+ depuis le 4 mai 2022.

Qu’en est-il de cette nouvelle production ? Nous offre-t-elle une touche d’originalité ? Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique (sans spoilers).

Affiche

Sortir des sentiers battus…

Après de surprenantes réalisations telles que la série « Wandavision » et le film « Shang-Chi et la légende des dix anneaux », les studios Marvel sort une nouvelle fois de sa zone de confort et nous livre une mini-série originale. Sombre et violent, le scénario réussit très clairement à se démarquer des autres productions de super-héros, et ce, grâce au développement du protagoniste, véritable atout de cette réalisation. Interprété par Oscar Isaac, il souffre d’un trouble dissociatif de l’identité. D’un côté, Marc Spector est un mercenaire torturé par son passé et, de l’autre, Steven Grant est un vendeur dans un musée, très timide et malchanceux. L’histoire repose essentiellement sur cette double personnalité et, au-delà des scènes d’affrontement et des instants humoristiques, le personnage de Moon Knight bénéficie d’une véritable profondeur notamment sur l’origine de ses pouvoirs, sur la mythologie de l’Egypte antique ainsi que sur la réincarnation du Dieu Khonshu dans un avatar humain.

D’autre part, le méchant de l’histoire, porté par Ethan Hawke, est le leader d’une secte proclamant la parole de la déesse Ammit, dévoreuse des morts. Un antagoniste calme, serein et réfléchi, qui ne rentre jamais dans les clichés du registre. Lui aussi bénéficie d’un bon développement avec des motivations sérieuses. De plus, cette mini-série est très bien rythmée avec un humour bien dosé et des scènes de combat captivants (tout particulièrement la scène finale). Enfin, comme indiqué précédemment, la mythologie égyptienne imprègne la série « Moon Knight ». C’est la seconde partie du scénario qui m’a d’ailleurs énormément séduit car l’histoire est plus axée sur la psychologie du protagoniste et sur toute cette mystique : l’hôpital psychiatrique, la porte du paradis et de l’enfer des dieux Egyptiens (avec le bateau sur le sable). C’est une approche très originale de la part des studios Marvel pour introduire ce nouveau super-héros et cet univers immersif.

Affiche

Au cœur de l’Egypte antique

Si le scénario est prenant, la mise en scène de « Moon Knight » est également séduisante. L’Egypte Antique est présente tout au long de l’histoire de la ville de Londres avec le musée jusqu’en Egypte avec les pyramides. Les décors sont d’ailleurs remarquables et les effets spéciaux sont vraiment soignés. J’ai particulièrement apprécié la représentation visuelle des Dieux égyptiens : Ammit, Khonshu ou encore Taouret. D’autre part, les combats sont visuellement renversants. Enfin, composée par Hesham Nazih, la bande originale, imposante et sombre, ne cesse de nous impressionner et procure des frissons à plusieurs reprises. Une vraie réussite visuelle et sonore !

Une performance épatante !

La distribution repose essentiellement sur la performance exceptionnelle de Oscar Isaac, passant d’une personnalité à une autre. L’acteur parait tellement à l’aise dans ce rôle et il est vraiment investi dans la peau de ce super-héros. Il est accompagné de May Calamawy dans le rôle de Layla El-Faouly, nous offrant une interprétation honorable. Face à eux, Ethan Hawke est superbe en tant que méchant. Le personnage correspond bien à sa personnalité. Sa performance est notable. Enfin, la série « Moon Knight » marque la dernière apparition de Gaspard Ulliel après son décès en janvier 2022. Un moment marquant !

Affiche

Pour résumer… « Moon Knight » est une excellente série fantastique, appartenant à la phase IV du MCU. Original, sombre et violent, le scénario se démarquera par le très bon développement du protagoniste et l’univers passionnant autour de l’Egypte Antique. N’oublions pas la distribution brillamment portée par Oscar Isaac.

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LA SERIE DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.