[Critique Film] Buzz l’Eclair, par MediaShow

3493146

Fiche :   

Résumé :

La véritable histoire du légendaire Ranger de l’espace qui, depuis, a inspiré le jouet que nous connaissons tous. Après s’être échoué avec sa commandante et son équipage sur une planète hostile située à 4,2 millions d’années-lumière de la Terre, Buzz l’Eclair tente de ramener tout ce petit monde sain et sauf à la maison. Pour cela, il peut compter sur le soutien d’un groupe de jeunes recrues ambitieuses et sur son adorable chat robot, Sox. Mais l’arrivée du terrible Zurg et de son armée de robots impitoyables ne va pas leur faciliter la tâche, d’autant que ce dernier a un plan bien précis en tête…

Ma Critique : 

Après avoir réalisé trois courts-métrages (le premier sur l’univers de Wall-E et les autres sur l’univers de Toy Story), Augus MacLane signe son premier long-métrage au sein des studios Disney Pixar : Buzz l’Eclair (titre original : Lightyear), un spin-off de la saga Toy Story centré sur la jeunesse du héros de l’espace. Il s’agit du vingt-sixième film d’animation de la société de production, le premier étant « Toy Story » sorti en 1996 qui a connu un énorme succès à l’époque et a révolutionné le cinéma d’animation grâce l’utilisation de l’image de synthèse.

Chris Evans (voix originale) et François Civil (voix française) succèdent respectivement aux célèbres Tim Allen (voix originale) et Richard Darbois (voix française). Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique, sans spoilers.

Buzz l'éclair

De l’aventure et de la nostalgie !

« Toy Story » était et reste l’un de mes films d’animation favoris des studios Disney Pixar. La saga a bercé ma jeunesse, comme beaucoup d’enfants de ma génération. Lorsque le projet de réaliser un spin-off sur le Ranger de l’Espace (et non un remake / live-action… miracle !) a été annoncé, je ne pouvais qu’être impatient de le découvrir au cinéma. Côté scénario, « Buzz L’éclair » n’est pas le film le plus abouti et le plus original des studios (notamment sur l’absence de plusieurs niveaux de lecture). Pour autant, ce n’est pas si dérangeant car ce n’est pas ce que l’on recherche à travers la réalisation de Angus MacLane. Personnellement, je souhaitais surtout assister à une histoire d’aventure et de science-fiction aux côtés du personnage iconique. Le rapprochement avec l’univers de Toy Story est d’ailleurs assez simple et décrit rapidement dans les premières secondes du film, en expliquant qu’il s’agit du film préféré de Andy, celui qui inspirera le fameux jouet. Mais il n’en fallait pas plus afin de laisser au film un peu de liberté !

Un cahier des charges remplie aisément par les studios Disney Pixar où l’on passe un excellent moment devant ce film d’animation qui enchaîne les scènes d’actions et les péripéties passionnantes, sans aucune baisse de rythme et avec un humour vraiment plaisant. S’inspirant des films culte du registre (Star Wars, Starship Troopers), l’intrigue est assez basique mais très efficace, avec des personnages attachants et une nouvelle « mascotte » : Sox, le chat robot. De plus, pour la première fois, les studios introduisent une famille homoparentale. Une avancée dans le combat LGBTQIA+ et qui est, de façon subtile et naturelle, bien insérée dans cette histoire. Face à Buzz L’éclair, le redoutable Zurg et son armée de robots est de retour. C’est d’ailleurs l’élément marquant de cette histoire et une relation étonnante avec le Ranger de l’Espace. Mais je ne vous en dis pas davantage et le plaisir de découvrir ce film remplie de nostalgie et d’émotion au cinéma ! Le retour des studios Disney Pixar sur le grand écran !

Buzz l'éclair

Un voyage galactique !

Si certains spectateurs ont vivement critiqué le changement visuel de Buzz L’éclair (fini le côté cartoonesque), ce n’est clairement pas choquant et justifié. En effet, le film d’animation Toy Story présente une version plus âgée du personnage tandis que ce spin-off retrace ses débuts en tant que Ranger de l’Espace. Visuellement, le film est une véritable réussite avec une animation fluide et soignée. L’histoire nous emmène dans l’espace à la découverte d’une planète hostile aux côtés de Buzz L’éclair. Le film fourmille de bonnes idées visuelles et la bande originale composée par Michael Giacchino est vraiment incroyable. Enfin, côté doublage français, il y a du bon : François Civil pour Buzz L’éclair, Lyna Khoudri, Michael Gregorio, Tomer Sisley et enfin Chantal Ladesou (j’adore sa voix pour le personnage Darby). L’absence de la voix de Richard Darbois est regrettable dans le rôle de Buzz L’éclair mais une nouvelle fois justifié par l’âge du Ranger de l’Espace.

Buzz l'éclair

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15,5/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.