Into The Woods

465226

Fiche :

Résumé :

Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger et sa femme qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière a jeté un mauvais sort…

Ma Critique :

Rob Marshall, réalisateur du dernier volet de la saga Pirates des Caraïbes, fait son grand retour avec une nouvelle production Disney : Into the Woods. Au vue de la bande annonce, le film paraissait très intéressant. A ma grande surprise, je suis tombé sur un genre de comédie musical, qui s’harmonise bien avec l’histoire de ce film.

S’inspirant de nombreux contes de fées bien connues tels que Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique ou encore Raiponce, ce film fait un mélange musical très harmonieux autour d’un lieu principal qui est la forêt. En effet, j’ai été agréablement surpris par ce film fantastique qui se rapproche fortement d’une comédie musicale très familiale et humoristique.

Les chansons sont drôles, bien rythmées et très bien chantées. Les acteurs ont été correctement choisis. En effet, le rôle du grand méchant loup vicieux pour Johnny Depp lui correspond à merveille, tout comme le rôle de sorcière sadique et maléfique pour Meryl Streep. C’est quand même dommage que Johnny Depp n’est qu’un rôle « secondaire » et qu’il n’apparaît uniquement durant quelques minutes ! Les princes sont vraiment hilarants, surtout lors de leur duo dans la forêt ! Je vous laisse le plaisir d’aller découvrir par vous même. Enfin, concernant les effets spéciaux, ils sont plutôt corrects et bien réalisés, surtout venant de la sorcière.

Pour finir parlons brièvement de ce mélange féerique. Le réalisateur réussit à fusionner ces contes d’une manière très élégante et très réussie, faisant parallèle à l’histoire d’un boulanger et sa femme prêt à tout pour fonder une famille. Le thème principal qui les réunit, à savoir la forêt, est bien choisi. En effet, ce lieu se retrouve dans les versions originales de ces contes. Le seul point négatif que l’on peut relever concernant ces contes c’est la vitesse à laquelle ils ont été racontés et donc un peu bâclés. Par exemple, comme on peut le remarquer, on ne voit même pas le monde des géants pour Jack et le haricot magique, ou encore la scène avec le chaperon rouge et le loup déguisé en Mère-Grand qui est également rapidement réalisée et pas mise en avant.

Cependant, la chose vraiment intéressante, permettant de faire une distinction avec les récits d’animations Disney, est que le réalisateur a mis en scène ces contes d’une façon très réaliste, de manière à les raconter au mieux possible et de faire apparaître des scènes absentes dans les animations Disney. (Comme par exemple, la scène où les deux sœurs se font massacrés leur pied par leur mère pour les adapter à la chaussure en or, ou encore la scène où le prince de Raiponce devient temporairement aveugle.)

Bien évidemment, si le genre « comédie musical » ne vous épate pas vraiment, je vous déconseille d’aller dans les salles de cinéma pour le voir car vous serez déçu. Je pense que les avis et les critiques seront très partagés pour Into the Woods.

Un bon moment musical et humouristique !

Ma Note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s