The Voices

450206

Fiche :

Résumé :

Jerry vit à Milton, petite ville américaine bien tranquille où il travaille dans une usine de baignoires. Célibataire, il n’est pas solitaire pour autant dans la mesure où il s’entend très bien avec son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco. Jerry voit régulièrement sa psy, aussi charmante que compréhensive, à qui il révèle un jour qu’il apprécie de plus en plus Fiona – la délicieuse Anglaise qui travaille à la comptabilité de l’usine. Bref, tout se passe bien dans sa vie plutôt ordinaire – du moins tant qu’il n’oublie pas de prendre ses médicaments…

Ma Critique :

The Voices est une véritable surprise ! Hyper coloré, ce film est incroyable et totalement surprenant ! En voyant la bande annonce, le spectateur peut s’attendre à un scénario à la fois humoristique et inquiétant. En effet, en alliant un côté dramatique et psychologique sur un fil rouge comique, la réalisatrice nous embarque dans une histoire plus déjantée que jamais, autour de la schizophrénie d’un homme, vraiment improbable !

« Terrifiant, angoissant … mais humoristique ! » – Le Blog du Cinéma

The Voices nous plonge dans le mental d’un homme schizophrène, de manière peu commune ! La particularité de cet homme, nommé Jerry, est le fait qu’il parle à ses deux compagnons, son chien et son chat. Ainsi, le côté comique ressort lorsque le spectateur apprend que les animaux parlent, où le chat emploie un langage assez franc et terrifiant. Ensuite, vient alors une envie inquiétante de tuer de la part de Jerry, qui voudrait pourtant être tout simplement un homme normal. Le spectateur ne sait pas où donner la tête : dramatiser ou rigoler de la vie de Jerry, tel est la question !?

voices4

Concernant la mise en scène, plusieurs scènes sont remarquablement tournées, montrant un véritable travail de la part de la réalisatrice ! La scène du découpage, très lugubre et terrifiante, fait mouche et permet de dévoiler la véritable identité de Jerry, maniaque du rangement. D’autre part, on peut constater que The Voices est d’une intelligence de mise en scène très réaliste et dynamique, notamment dans cette volonté de montrer la psychologie de Jerry à travers la décoration de son appartement. Des scènes à la fois délirantes et angoissantes !

 How Fiona stacks up

Parlons à présent du thème principal du film ! La schizophrénie est un thème vraiment intéressant. De nombreuses scènes permettent au spectateur de se remettre en cause sur leurs faits et gestes ! Avec la première prise de médicament qui ramène Jerry à la réalité et lui fait voir l’état réel de la situation, la réalisatrice expose parfaitement le thème du film ! Grâce à ce travail remarquable, ce thriller réussit à jouer avec toutes sortes d’émotions !

thevoices0002

Enfin, on peut relever que le casting est correcte. Les secrétaires sont drôles et captivent l’attention. Ryan Reynolds joue son rôle à coeur, à travers un homme innocent et psychologiquement malade ! Naïf et tout autant dangereux, benêt et follement amoureux ! En bref ! Un scénario original, traité de manière aussi hilarante que brillante ! Un Ryan Reynolds au top de sa forme, qui mène parfaitement le film dans un rôle innocent et captivant par sa schizophrénie !

Ma Note : 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s