007 Spectre

spectre

Fiche :

Résumé :

Un message énigmatique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico City puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la magnifique et inaccessible veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant l’existence d’une redoutable organisation baptisée SPECTRE.

Ma Critique :

Après le succès de Skyfall, Sam Mendes continue sa lancée avec le 24ème opus de la saga James Bond, mais malheureusement n’arrive pas à surpasser l’excellente prestation de Casino Royale. Au cœur de Mexico et de Rome, nous retrouvons Daniel Craig pour une ultime mission très personnelle. En infiltrant une réunion secrète, Bond va connaître toute la vérité sur la rude vie qu’il a mené jusqu’ici. La chose intéressante de cette oeuvre c’est que le réalisateur réussit à introduire une continuité vis à vis des précédents films de l’ère Craig. C’est le point fort du film ! Et malgré quelques longueurs, le film réussit à nous séduire de part son histoire réfléchie et aussi par une mise en scène très réaliste. Mediashow vous expose son point de vue !

Sam Mendes sait comment nous mettre dans l’ambiance et se surpasse une nouvelle fois avec une ouverture de film explosive, notamment grâce à une magnifique séquence au milieu des rues de Mexico, durant la fête des morts. Et le film s’enchaîne directement avec un super générique ! De quoi nous en mettre pleins les yeux au premier regard ! Puis, le film continue et, malgré quelques longueurs, réussit à continuer à captiver notre attention avec un scénario bien ficelé. Fidèlement à la tradition, on retrouve Mr Bond, voyageant dans de nombreux pays aux paysages variés … de quoi nous surprendre à chaque scène d’action. On retrouve donc la classique recette d’un bon James Bond

spectre4 spectre3

Et, en plus de cette recette, le scénario renoue avec de nombreux éléments du « Classique » James Bond, comme des clins d’œil très significatifs. Bien que donnant lieu à des situations parfois légèrement clichées, ce point est bien maîtrisé, bien dosé et très appréciable. Comme cité précédemment, ces clichés sont parfois accompagnés de longueurs. Il est vrai que l’ennui apparaît à certains passages. Mais vu que l’histoire est assez réfléchie et que la mise en scène est magnifique, ces deux points négatifs se dissolvent rapidement.

Pourquoi dire que cette histoire est bien réfléchie ? Car le film réussit à créer un lien entre tous les derniers James Bond : l’organisation S.P.E.C.T.R.E. On comprend ainsi la relation entre les différents méchants qu’a pu affronter Daniel Craig, mais aussi tous les événements qui ont bouleversé sa vie en tant qu’espion du MI6. En parallèle, on découvre le méchant, à la tête de cette organisation, assez énigmatique, accompagné d’un charismatique homme de main.
Comment le réalisateur réussit à la mise en scène ? Grâce à des scènes de combats, de l’humour, une course poursuite, des paysages diversifiés et des scènes à suspens où la vie de Mr Bond est mise à l’épreuve. La mise en scène est ainsi très millimétrée, avec toujours un sens du détail. De quoi nous mettre plein les yeux ! 

En revanche, en plus de certaines longueurs et clichés, une grosse déception sur les musiques et aussi sur le casting. Tout d’abord, je n’ai guère apprécié la musique de Sam Smith pour le générique, pas du tout adapté pour ce film. Puis, on retrouve de nombreuses reprises de Skyfall. Un réel manque d’originalité sur ce point, qui n’est pas digne d’un James Bond. Concernant le casting, on retrouve Daniel Craig qui est toujours aussi séducteur, combatif et gentleman. Toutes les qualités que l’on peut rechercher pour un Mr Bond. Le meilleur d’ailleurs ! Cependant, la James Bond Girl, interprétée par Léa Seydoux, n’arrive pas à s’imposer et n’en ressort aucune qualité : aucun charme, physique non avenant, etc. Elle ne devance pas Eva Green, de Casino Royale ou Bérénice Marlohe de Skyfall. Christoph Waltz, cependant très bon dans le rôle de méchant, ne trouve pas sa place en tant que leader de S.P.E.C.T.R.E, étant pour moi trop superficiel. Enfin, je trouve que Dave Bautista, en tant que homme de main, n’a pas sa place dans ce film, avec un réel manque de charisme et de crédibilité. 

spectre2 spectre1

Pour résumer, Sam Mendes réalise un bon film d’espionnage mais n’arrive pas à égaler Casino Royale ou encore Skyfall, dont il était le réalisateur. Malgré quelques longueurs et clichés, le film s’appuie sur une histoire réfléchie et bien ficelée ainsi qu’une mise en scène intéressante, saupoudrée de scènes d’actions impressionnantes. En revanche, je relèverai une grosse déception sur la sélection musicale et sur le casting. Mis à part cela, ce film relève les qualités d’un bon James Bond, tout comme ses quelques défauts très apparents. « Un vodka-martini s’il vous plait ! »

Ma Note : 16/20

Publicités

2 commentaires

  1. 007 SPECTRE, mon dernier article sur le nouveau James Bond:
    « Les tensions narrative (le suspense) et psychologique entre les personnages du film sont aussi élevées que le pouls d’un paresseux en fin de vie auquel on aurait injecté une très forte dose de Valium! (…) En choisissant Daniel Craig qui fait montre de peu de sex-appeal, les producteurs avaient fait le pari de miser sur la psychologie de James Bond, sur l’accumulation de ses traumatismes, ses motivations ambiguës, ses désirs contradictoires que l’on pouvait deviner derrière le mur de ses yeux bleus translucides ou de ses muscles. Ici, avec si peu de matière, notre James est littéralement désincarné… Daniel Craig parait léviter au-dessus de son personnage pendant près de 2 heures 30!(…) Ce que Léa Seydoux, l’actrice jouant la principale James Bond Girl, désigne gentiment comme un personnage ayant un «sale caractère» s’apparente davantage à un flacon vide brisé d’où émane une vertigineuse vacuité! » Et plus encore dans l’article… http://quebec.huffingtonpost.ca/jean-francois-mauger/critique-nouveau-james-bond-007-spectre-cinema_b_8507458.html

    J'aime

  2. Personnellement ce James Bond est l’un de mes préférées je suis relativement d’accord avec ta critique (scène d’ouverture extraordinaire, Daniel Craig au plus haut de sa forme, des décors a coupé le souffle etc…) mais je ne comprend pas certains points négatifs. La musique de Sam Smith au contraire je la trouve vraiment très bien et adaptée, une interprétation magnifique. Léa Seydoux, contrairement à ce que tu dis, se démarque par le fait qu’elle n’est pas simplement « objet » comme beaucoup de femmes dans 007 mais devient une partenaire de James Bond car ils ont un meme but.
    Casino Royal est un film excellent d’accord tout comme Skyfall qui sont très bien notés, 3,7 et 4,1 respectivement mais je trouve que cette « boucle » faite dans Spectre expliquant et rassemblant les 3 autres 007/Craig est excellente (et donc cela est normal de retrouver beaucoup de choses de Skyfall comme de Casino Royal et Quantum Of Solace). Je lui attribuerai la note de 18/20.
    Allez tchouss (sois content que je mette un commentaire) 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s