Les Nouveaux Sauvages

sauv

Fiche :

Résumé :

Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l’étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amour, le retour d’un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l’indéniable plaisir du pétage de plombs.

Ma Critique :

Encore débutant dans le domaine cinématographique, Damián Szifron nous impressionne avec un film au format assez atypique et distrayant, au cours duquel comédie et sadisme seront les meilleurs amis. Les Nouveaux Sauvages ouvre les portes d’un genre très spécial où chacun d’entre nous pourra refléter sa violence la plus profonde à travers l’un des personnages du film. Au cours de six différentes histoires, le réalisateur arrive à garder le fil rouge de sa thématique sur les différentes sortes de violence que peut apporter l’injuste et violente vie de notre société contemporaine. C’est ce qui fait la force de ce long-métrage ! Et avec des dialogues jouissifs, une mise en scène millimétrée et des histoires complètement déjantées, ce film est un véritable spectacle visuel et moral, qui ravira la plupart des spectateurs par son comique. MediaShow vous expose son avis.

Chaque histoire est unique et elles sont toutes les plus hallucinantes les unes des autres. Entre un homme au passé sinistre, un chauffard lâche, une mariée hystérique, un père de famille millionnaire, une serveuse rancunière et un ingénieur malchanceux, ces 6 personnages vont vivre le pire moment de leur vie en libérant une violence inexplicable qui fera rire les plus sadiques d’entre nous. La thématique de la violence est bien mise en avant par le réalisateur et ce dernier nous montre les injustices de la vie et les conséquences qu’elle peut engendrer. Le scénario est donc original et bien réfléchi. Une manière plutôt osée de présenter un film violent mais très humain au cinéma. 

sauv2    sauv1

Au niveau de la mise en scène, chaque plan est bien travaillé. On voit une vraie précision et une focalisation sur chaque passage de violence. Chaque détail est présent, cela permet de rapidement rentrer dans chaque histoire et de se mettre dans la peau du personnage principal. On assiste vraiment à un festival de « pétages de plomb », tous assez rocambolesques. De plus, les passages entre chaque court métrage sont magnifiquement réalisés car en l’espace d’un plan, on est plongé tout de suite dans une nouvelle situation. L’ingénuité de chaque histoire permet de les retenir très facilement à la fin de la séance. Ainsi, simplicité et originalité sont les maîtres mots de cette mise en scène. C’est cela qui rend un film universel.

Côté casting, tous les acteurs sont vraiment excellents. Chacun ont un trait de caractère propre et ces derniers jouent leur rôle parfaitement. Comme quoi, il ne suffit pas d’avoir des acteurs connus pour faire un excellent film. Ricardo Darín, Oscar Martinez, Erica Rivas, Dario Grandinetti ou encore Julieta Zylberberg, des acteurs inconnus du grand écran international mais qui, malgré cela, arrive à trouver leur place tout au long de ce long-métrage complètement loufoque et à mourir de rire. Mon coup de cœur irait pour la mariée folle, Erica Rivas !

sauv6    sauv5

En bref… Cynique, noir, hilarant ! Le « pétage de plomb » dans toute sa splendeur ! Méchamment drôle ! Une mise en scène qui tape dans l’originalité et qui séduira les plus sadiques d’entre nous !

Ma Note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.