Zoolander

zool4

Fiche :

Résumé :

Derek Zoolander, un célèbre mannequin, est à l’apogée de sa carrière. Couronné trois fois de suite Top model de l’année, il est sur le point de recevoir son quatrième trophée lorsque ce titre lui est ravi par un jeune et ambitieux challenger : Hansel.Effondrée, l’idole des podiums décide d’abandonner l’univers futile de la mode pour se ressourcer au sein de sa famille en Pennsylvanie. C’est alors que Maury Ballstein, son agent, et Jacobim Mugatu, un styliste déjanté, proposent à Zoolander de devenir la star de la nouvelle ligne de vêtements Derelicte. Zoolander accepte, mais il est loin de s’imaginer que le diabolique Mugatu, secondé de la troublante Katinka, s’apprête à lui effectuer un lavage de cerveau. Ainsi lobotomisé, Derek pourrait exécuter plus facilement ses ordres, à savoir assassiner le président de la Malaisie.

Ma Critique :

Troisième réalisation de Ben Stiller, Zoolander est un film comique et complètement déjanté, à l’image du personnage principal. C’est avant tout une grosse « déconne », en prenant pour cible le milieu de la mode et des mannequins masculins. Notre ami Ben Stiller pousse ainsi la crétinerie à son summum. L’histoire raconte les aventures tragi-comiques de Derek Zoolander, l’icône et star des modèles masculins de l’époque, mais aussi un gars ayant une cervelle de moineau et n’étant pas capable de tourner à gauche. Se faisant déclasser par son principal rival, il va alors subir un « lavage » du cerveau » dans le but d’assassiner le premier ministre de la Malaisie, coupable d’interdire le travail des enfants dans son pays, autrement dit une catastrophe pour les grands couturiers. Une histoire qui au première aperçu promet un film purement ironique, dégénéré et extravagant. Ce n’est certainement pas le meilleur long-métrage dans le genre mais cette facette de Ben Stiller, au cœur de l’action, vaut vraiment le coup d’être vu au moins une fois. MediaShow vous expose sa critique !

Le film est une véritable éloge des « timbrés ». Tout est dans la gestuelle, les paroles et les costumes. Ainsi, les personnages nous sortent des répliques sensationnelles qui nous feront rigoler pour la majorité. Mais à vouloir trop pousser le film dans le comique extrême, Ben Stiller en oublie d’alimenter sa trame, plus que mesquine. C’est sûrement le défaut majeur de ce long-métrage, tout comme son rythme qui est assez instable. Cela dit, sur le moment, ce défaut est vite fait mis de côté puisqu’il faut partir du principe que le film doit être pris à la légère et non pas comme une oeuvre sérieuse. Pourquoi ? Tout simplement car Zoolander est une pure parodie, se moquant du milieu de la mode. En effet, pour aimer ce genre de film, il faut savoir se mettre dans l’ambiance et commuter son cerveau sur le mode « off ». Enfin, certains passages resteront cultes tels que la scène avec la station service ou encore le « défi défilé », magnifique de stupidité ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autre part, l’histoire est centrée majoritairement autour de deux personnages. Tout d’abord, il y a Dereck Zoolander, incarné par Ben Stiller, une idole de la mode masculine mais tellement idiot ! Il en devient même attachant de part ses mimiques et son look culte ! Cheveux en brosse et lèvre pincée ! Puis, il y a Hansel, incarné par Owen Wilson, qui est le rival de Zoolander. Une gestuelle inimitable et une trottinette fashion qui font de lui une personnalité exceptionnelle. Et chaque personnage du film aura sa personnalité et ceci grâce à une collection de costumes et de coiffures incomparables. On pourra prendre l’exemple de la coiffure de Jacobim Mugatu, juste incroyable ! Ce qui nous amène à dire que le casting est vraiment géniale avec Ben Stiller, Owen Wilson ou encore Will Ferrell ! Les acteurs sont dynamiques et à fond dans leur rôle ! 

Pour résumer, Zoolander est une comédie franchement poignante ! C’est avant tout une grosse déconne, signée Ben Stiller montrant ses réels capacités dans le domaine. Il est vrai que le scénario n’est pas très abouti, tout comme son rythme. Mais il suffit de se mettre dans l’ambiance pour passer un agréable moment ! Ce long-métrage trouvera sûrement sa  place au panthéon des « ahuris grandioses ». Le deuxième volet actuellement au cinéma.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ma Note : 14/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s