Midnight Special

mid6

Fiche :

Résumé :

Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d’accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours.

Ma Critique :

Pour sa nouvelle réalisation, Jeff Nichols, adepte depuis son plus jeune âge des films du genre, se lance enfin dans la science-fiction. Midnight Special est donc un « road trip » de science-fiction dont l’atmosphère est fascinante et assez spéciale. L’histoire tourne autour d’un enfant avec de mystérieux pouvoirs, dont le père tente de le protéger d’une bande de fanatiques religieux mais aussi des forces de police. De plus, il est intéressant de voir que le film touche simultanément les frontières du fantastique ou même du film de super héros. En effet, Alton, le petit garçon fascinant que cherche à protéger Michael Shannon, nous rappelle aussi bien le héros du Sixième sens, tout comme celui d’E.T. De nombreuses critiques diront que Jeff Nichols est l’héritier ou le petit frère de Christopher Nolan. Vrai ou Faux ? Cette comparaison laisse à méditer. Il faut tout de même souligner la volonté de filmer ce long-métrage sur pellicule, plutôt qu’en numérique. Un choix osé mais le rendu est plus que concluant ! Un décor magnifique avec de beaux paysages. Accompagné à cela, le suspens est omniprésent et l’aspect fantastique est bien mise en scène. Un film très équilibré avec la présence de Michael Shannon, grand acteur que l’on retrouvera dans la majorité des films de Nichols. MediaShow vous expose son point de vue ! 

Tout d’abord, notons que la mise en scène est assez impressionnante, le jeu de lumières est bien proportionné, les effets spéciaux sont magnifiques et la bande sonore est idéalement adapté à l’ambiance qui règne dans le film. Cela peut rappeler pour certaines personnes l’atmosphère du film It Follows. Le suspens tient bien la route jusqu’à la révélation finale car le réalisateur introduit lentement l’élément fantastique du film, un point positif. La fin est plus que surprenante, voir carrément bluffante. En plus, de ce suspens, une tension s’ajoute au film car il est assez difficile de cerner la destination finale où se rend le père et son fils. C’est mystérieux, intelligemment pensé et très bien intégré à l’histoire. Ainsi, le rythme du film est impressionnant, il n’y a pas de temps mort, le film passe rapidement et on est embarqué dans l’histoire dès le début du film. On retrouve donc un « road-trip » captivant, émouvant et saupoudré de passages fantastiques et élégants, notamment sur la variété d’une tonalité bleutée concernant les décors et les pouvoirs d’Alton. Pour faire la comparaison avec le film concurrent de la semaine, 10 Cloverfield Lane, on retrouvera une introduction du même style, à savoir un climat nocturne au travers d’un cadre très « Texan ». 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme pour son deuxième film, Take Shelter, Jeff Nichols poursuit ses thématiques favorites : la famille, la foi mais aussi la paternité. Des thèmes qui feront hommages à Spielberg notamment. Pourquoi mettre en avant ces thématiques ? Le réalisateur répondra que ce qui est tellement pur le fait d’être parent, c’est qu’on croit non pas en ce qu’on voudrait forcer son enfant à devenir, mais en ce qu’il est vraiment, ce pour quoi il est fait. Une pensée profonde et très forte, que l’on peut apprécier tout au long de l’histoire. Ajouté à ces trois thèmes, le réalisateur met en avant une métaphore de la maladie, de la peur de perdre son enfant prématurément. Au final, Midnight Special est un film implicement puissant et d’une grande beauté. Enfin, on terminera sur le casting du film. Tout d’abord, Michael Shannon tient encore le rôle de père inquiet pour sa famille, renfermé et bouleversant grâce à son regard. Grâce à ses talents, il contribue à rendre ce film magique. Il est accompagné de Kirsten Dunst, la Mary Jane Watson dans Spiderman, excellente et séduisante comme à son habitude. Puis, on retrouve aussi Jaeden Lieberher ou encore Adam Driver, qui effectuera une meilleure prestation que dans le dernier Star Wars, une rôle d’agent qui lui colle mieux à la peau. Ainsi, le casting est plus que concluant !

Pour résumer, Midnight Special est un bon film de science-fiction, glissant sur les frontières du fantastique et surtout qui aborde des thématiques très intéressantes. Avec un décor magnifique, un suspens omniprésent, un aspect fantastique élégant et un casting remarquable, le film constitue un ensemble très équilibré. Bravo à Jeff Nichols qui continue sur une belle lancée ! 

Ma Note : 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.