Adopte un Veuf

veuf

Fiche : 

Résumé :

Lorsqu’on est veuf depuis peu, il est difficile de s’habituer à sa nouvelle vie… C’est le cas d’Hubert Jacquin, qui passe le plus clair de son temps dans son immense appartement à déprimer devant sa télé. Un beau jour, suite à un quiproquo, sa vie va être bouleversée. Manuela, une jeune et pétillante baroudeuse à la recherche d’un logement s’invite chez lui !

D’abord réticent, Hubert va vite s’habituer à la présence de cette tempête d’énergie, qui parvient même à le convaincre de loger deux autres personnes. Entre les errements de Paul-Gérard que sa femme a quitté et les gardes à l’hôpital de Marion la jeune infirmière un peu coincée, la vie en colocation va réserver à Hubert de nombreuses surprises…

Ma Critique :

Après avoir réalisé des longs-métrages assez médiocres tels que Les 11 commandements ou encore La Beuze, il était temps pour François Desagnat de prendre un recul sur sa carrière et de trouver cette maturité cinématographique qui lui manquait. C’est tout bonnement réussi avec son dernier film Adopte un Veuf. Un film tout à fait réjouissant, une comédie qui est très sympathique, traitant d’un sujet non moins actuel, l’ennui des retraités et la vie après le deuil, et d’une manière plutôt intéressante en abordant la thématique de la collocation. Ajouté à cela, on retrouve un casting irréprochable, notamment avec André Dussolier en tête, Bérangère Kief, Julia Piaton mais aussi Arnaud Ducret. C’est ainsi un vrai plaisir d’avoir visionné ce film pour son aspect humain et social sur un fond de comédie léger, bien rythmé et justement dosé. Enfin, le cadre et les lieux sont bien choisis et forme un personnage à part entière. MediaShow ressort satisfait de la séance !

La collocation et la retraite !

Prendre comme thématique la retraire, lui ajouter une collocation … et le tour est joué ! Pour tromper son ennui, Hubert Jacquin, interprété par André Dussolier, va prendre des colocataires. Tel est le fil conducteur de ce long-métrage. Simple comme histoire ? Trop banale ? Pas tant que ça. Car cette décision va alors soulever plusieurs questions au sein du foyer commun : l’émancipation, la séparation, la vie en communauté, le deuil, le renouveau et encore pleins d’autres, que va devoir surmonter Hubert quotidiennement. L’humour rentre alors en jeu. Légère et justement dosée, cette comédie est bien ficelée, on y croit, on rit régulièrement. Les blagues et les scènes comiques sont excellentes, comme par exemple la séance d’entretien pour la collocation. Et couplé à cet humour, on retrouve aussi de l’émotion, de vrais sentiments et de clichés dans les caractères des personnages. Le film est donc assez complet pour son genre. Enfin, on trouvera une particularité à cette comédie, la rendant plutôt originale : l’appartement. Lieu principal de tournage, cet espace devient un personnage du film. Chaque pièce et chaque objet ont donc une réelle fonction. On pourra citer la porte d’entrée, qui créera plus d’une scène à mourir de rire !

Un casting adopté.

Les séquences comiques s’enchaînent parfaitement et reflètent assez bien les difficultés de la colocation mais également la solidarité qui y règne ! Que dire d’autre sur cette comédie … ? Ah oui j’allais oublié de parler du casting ! Le personnage principal, Hubert, est interprété par André Dussolier, un grand Monsieur du cinéma français. Il réalise une belle prestation en incarnant à merveille son personnage au caractère à la fois abrupt et sensible. A ses côtés, nous retrouvons Bérangère Kief, qui m’a agréablement surpris par sa performance. Se faisant connaître par la série Bref, elle réussit à percer dans le milieu du cinéma et nous montres ses talents d’actrice, au caractère culotté. Puis, seconde surprise sur le casting selon moi : Arnaud Ducré. Très décevant dans la saga Les Profs, il réussit à trouver un rôle qui lui correspond un peu mieux, et nous fait toujours autant rigoler sur son expression faciale et sa manière de dialoguer. Enfin, Julia Piaton, présente dans Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu, est aussi très bon dans son rôle de débutante infirmière. En bref… un casting plus que correct !

Pour résumer… Adopte un Veuf regroupe toutes les qualités d’un bonne comédie : un humour justement dosé, une histoire simple mais efficace et  une légère couche d’émotions. Avec un très bon casting, ce long-métrage vous fera passer un excellent moment au cinéma ou chez vous en famille ! 

Ma note : 15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s