Eddie the Eagle

eddie2

Fiche : 

Résumé :

Eddie Edwards n’a jamais rien eu d’un athlète, bien au contraire. Pourtant, depuis qu’il est petit, il n’a qu’un seul rêve : participer aux Jeux Olympiques. Au fil des années, ni son piètre niveau sportif, ni le manque de soutien, ni les moqueries n’ont entamé sa volonté. Et c’est ainsi qu’en 1988, celui qui n’a jamais lâché a réussi à se retrouver, on ne sait trop comment, aux Jeux Olympiques d’hiver de Calgary.

Avec l’aide d’un entraîneur aussi atypique que lui, ce sauteur à ski pas comme les autres va secouer le monde du sport et conquérir le cœur du public en accomplissant une performance olympique aussi improbable qu’historique…

Ma Critique :

Avant de s’intéresser réellement au film, qui est Eddie the Eagle ? En effet, le long-métrage est un film biographique sur cette personnalité. Michael Edwards, plus connu sous le nom d’Eddie « l’aigle » est en fait un skieur britannique qui, aux Jeux olympiques d’hiver de 1988 à Calgary au Canada, devint le premier sauteur à ski représentant de la fédération olympique britannique. Voilà donc à quoi il faut s’en tenir en allant voir ce biopic, plutôt culoté d’adapter cela au cinéma. Des films sur les « exploits sportifs » on en voit souvent mais celui-ci à le don d’être unique par sa simplicité et son style ! Intriguant au premier abord avec une bande annonce entraînante, nous ressortons de la salle plus que convaincu par la beauté et l’enthousiasme que peut dégager cette adaptation. Le film est réalisé par Dexter Fletcher et on y retrouve de nombreuses personnalités tels que Hugh Jackman, Taron Egerton, Christopher Walken ou encore Jim Broadbent, formant dans l’ensemble un casting honorable. L’histoire raconte donc comment un gamin, pourtant bien mal parti avec son handicap aux jambes, va réussir l’impossible. Avec une mise en scène simple et très « rétro », le film gagne en efficacité par son dynamisme et par la persévérance que peut dégager Eddie, nous entraînant avec lui dans le tournant de sa vie et qui va nous faire voler vers la victoire ! Alors prêt pour le grand saut ? MediaShow vous expose son point de vue !

Une mise en scène « rétro » et un scénario efficace.

Parfois la réalité et le sport offre des histoires plus spectaculaires que ce qu’aucun scénariste n’aurait pu imaginer. Pourquoi se sentir obligé d’incorporer des effets spéciaux « à gogo » alors que l’on peut trouver la simplicité et l’efficacité ? C’est le cas avec ce biopic qui met en avant l’histoire de Michael Edwards, alias Eddie the Eagle, illustrant parfaitement le dicton de l’olympisme : le plus important, c’est de participer. Une histoire qui gagne en efficacité en cherchant ce que les films d’aujourd’hui ont dû mal à trouver : la simplicité et l’enthousiasme. Certes, la mise en scène est très académique et le thème de l’exploit sportif est très utilisé de nos jours mais Dexter Fletcher trouve ce petit « plus » inexplicable qui donne au film son originalité. Un ton comique est présent dans le film, agréable et justement dosé.

Ajouté à cela, on trouvera des plans vraiment exceptionnels, surtout lors des sauts d’Eddie, qui donne la sensation d’être à la place de ce sacré personnage. Ainsi, ces prises de vue nous emportent au cœur de l’action, nous donne des frissons et crée une excitation intérieure, ainsi qu’une rage de victoire ! On est vraiment à fond dans le film et on ressent la puissance que dégage la personnalité de l’Aigle lors de ses victoires mais aussi de ses échecs. Enfin, le côté « rétro » donné au film rajoute un soupçon d’originalité au film, notamment avec les tenues vestimentaires mais aussi avec le style d’écriture apparaissant sur les écrans. J’ai vraiment adoré ce côté style « années 80 » car ceci renforce vraiment la réalité du film ! Enfin bref… avec une mise en scène et un scénario simple et efficace, il ne manque plus qu’à se tourner vers Eddie, un personnage décalé qui finit par nous séduire.

Un sacré Eddie pour un casting qui donne des ailes ! 

Le film met donc en scène Eddie, un personnage presque agaçant au départ, mais qui, au final, arrive très vite à devenir touchant, émouvant mais aussi doté d’une grande dose de déterminisme, de persévérance et d’une rage de victoire… Un personnage à couper le souffle… Car cette personnalité arrive à totalement nous séduire et fusionne parfaitement avec la mentalité du film ! Un véritable phénomène qui nous fascine par sa naïveté, par sa persuasion ainsi que par son style indifférent du monde qu’il l’entoure, tant par son apparence physique que dans sa façon de penser ou de se comporter. Le réalisateur arrive ainsi à nous faire vibrer avec son héros à chaque instant de sa vie.

L’acteur de Kingsman, Taron Egerton, interprète Eddie. Quelle magnifique prestation ! Franchement bravo ! En jouant à fond son rôle, Taron élargit son champ cinématographique et nous fait palpiter jusqu’à la dernière seconde du long-métrage. Et puis … Hugh Jackman, sacré caractère et quel charisme ! Toujours aussi excellent dans ce qu’il fait, il forme un duo d’élite avec Taron. Puis, nous retrouvons notre cavalier sans tête, Christopher Walken, qui, malgré sa faible apparition dans le film, laisse toujours un plaisir de le voir sur nos écrans, tout comme Jim Broadbent, alias Horace Slughorn dans la saga Harry Potter. On citera aussi Keith Allen, Iris berben ou encore la ravissante Jo Hartley. Un casting qui donne des ailes !

Pour résumer, Eddie the Eagle est un biopic d’une grande efficacité de part sa simplicité et son dynamisme. Certes avec une mise en scène très académique, le réalisateur réussit tout de même à nous séduire en mettant en scène un personnage fort et attachant. Le message du film, pourtant simple comme sa mise en scène, à savoir que « le plus important est de participer », a le mérite ici d’être illustrer avec enthousiasme, conviction et… bonheur ! Enfin, le côté « rétro » de ce film est vraiment bien illustré ainsi qu’un casting qui vous donnera des ailes. Alors prêt pour le grand saut ? 

Ma note : 16/20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s