Money Monster

money

Fiche : 

Résumé :

Lee Gates est une personnalité influente de la télévision et un gourou de la finance à Wall Street. Les choses se gâtent lorsque Kyle, un spectateur ayant perdu tout son argent en suivant les conseils de Gates, décide de le prendre en otage pendant son émission, devant des millions de téléspectateurs…

Ma Critique :

A la vue de Money Monster, Jodie Foster a bien fait de délaisser ses drames familiaux pour se lancer dans le thriller. Avec très peu de films à son actif en tant que réalisatrice, cette femme nous impressionne avec ce dernier petit bijou, sorti dans les salles durant le festival de Cannes. Sur le terrain, nous retrouvons un duo très complice qui rend ce film vraiment attrayant, composé de George Clooney, récemment vu dans Ave, César !, et de Julia Roberts, actuellement au cinéma avec Joyeuse Fête des Mères. Au travers d’un huis-clos, Jodie Foster dénonce deux sujets, très d’actualité, afin d’en montrer ses côtés sombres et dangereux : la finance et les médias. En plus de dénoncer ces deux thématiques, le film renferme également une excellente critique sur le monde actuel, comme le comportement de l’être humain face à l’argent. Sur le plan technique, le film ne faiblit jamais avec un scénario bien ficelé de bout en bout, des rebondissements réguliers et un jeu d’acteurs assez incroyable. Julia Roberts donne un véritable coup de chapeau, Georges Clooney crée la surprise et Jack O’Connell est plus impliqué que jamais dans son rôle. Un film assez complet et riche dans son contenu. MediaShow vous expose son point de vue sur le film !

Une critique de notre société actuelle.

Money Monster déploie donc une narration intéressante autour d’un huis-clos explosif. Face à une crise ou plutôt un krach financier d’une grande compagnie, un plateau de télévision, présentant l’actualité de la finance, se fait prendre en otage par un téléspectateur de l’émission. Ce dernier exigera des explications sur cette crise, étant donné qu’il avait misé toutes ses économies dessus. Exprimant de la violence et de la haine, ce personnage reflète parfaitement le comportement humain face à l’argent, mais aussi face aux mensonges et au bourrage de crâne des médias. Ce thriller est une parfaite critique de notre société face au monde qui nous entoure, et remet donc en cause nos comportements.

Mais Jodie Foster ne se contente pas de s’en prendre qu’à la société en exposant ce jeune téléspectateur, elle s’en prend également aux spéculateurs, aux escrocs de la Bourse et aux patrons sans scrupules, par le biais d’une grande société dont le détournement de fonds est au cœur du sujet. La Bourse n’est pas un simple jeu, ce n’est pas non plus le PMU, et encore moins un show de divertissement. Puis, dans un second temps, le film se déroulera dans la rue pour montrer une fois de plus la violence humaine face à ce genre de sujet, faisant notamment référence aux manifestations « Occupy Wall Street » lorsque la foule acclame le jeune téléspectateur. Ainsi, on nous avait montré la crise au cinéma avec The Big Short mais jamais sous l’ange d’un thriller et c’est une belle réussite pour Jodie Foster, avec un scénario limpide pour un milieu qui ne l’est pas pour toute personne non initiée.

Un huis-clos bien réalisé. 

Pour un aspect plus technique, le film est très complet sur tous les points. Tout d’abord, le contenu est assez riche comme expliqué précédemment, et très limpide. En effet, au contraire de The Big Short dont le scénario est très difficile à comprendre, Money Monster se comprend très facilement avec un langage plus courant et très explicite. D’autre part, ce long-métrage tourne autour d’un huis-clos bien maîtrisé sur le rythme, quoiqu’un peu prévisible. Dynamique et sans temps mort, le film renferme de nombreux rebondissements, qui permettent de captiver notre attention jusqu’à sa chute. Puis, la mise en scène est très réaliste avec une émission de télévision bien présentée et très proche de celles existantes sur nos écrans. La prise d’otage est un peu prévue à l’avance mais cela n’empêche pas qu’elle soit bien mise en scène, avec une tournure volontairement violente. La réalisatrice réussit ainsi à mettre en scène un sujet très exploité au cinéma mais avec une tournure plus réaliste, grâce à une prise d’otage bien construit. Cynique et corrosif !

Un très bon jeu d’acteurs !

En plus d’un scénario complet, le jeu d’acteur en est la cerise sur le gâteau. Nous retrouvons deux stars au casting : George Clooney et Julia Roberts. Le Monsieur « What else ? » s’en sort impeccablement dans le rôle de présentateur de télévision, aussi charmant qu’imbuvable. Exposant un caractère hétérogène à la fois rude et compréhensif, l’acteur joue parfaitement son double jeu. Puis, nous avons à ses côtés sa coéquipière, Julia Roberts. Elle compose un très beau personnage féminin, sérieux, émouvant et très appliquée dans son travail. Un très beau duo ! Nous retrouvons également Jack O’Connell, très bon choix d’acteur pour le preneur d’otage. Enfin, comme seconds rôles, Caitiona Balfe ou Dominic West feront de bonnes prestations.

Pour résumer… Jodie Foster crée la surprise en réalisant un thriller financier intelligent et prenant, accompagné d’une puissante diatribe contre le monde de la finance et la télévision. Fondé sur un huis-clos, le film est riche sur son contenu et ne manquera pas de rebondissements afin de garder un rythme régulier. Enfin, le très bon jeu d’acteurs ajoutera une touche de réalisme au long-métrage.

Ma note : 15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.