Gotham – Saison 2

gothams2.jpg

Fiche : 

Résumé :

À la suite des précédents événements, Jim Gordon est rétrogradé comme simple policier. Bruce et Alfred dénichent au sein du Manoir une pièce secrète contenant un ordinateur ayant des données sur Wayne Enterprise. Avec l’aide de Julius Fox, le jeune milliardaire va de découvertes en découvertes : Wayne Enterprise serait à l’origine de manipulations génétiques au coeur d’Indian Hill, une division de l’entreprise en contact avec l’asile d’Arkham que son père voulait fermer définitivement. A la venue d’un nouveau notable puissant nommé Théo Galavan, une vague de crimes déferle sur Gotham. Elle aura de graves répercussions sur la pègre ainsi que ses concitoyens.

Ma Critique :

Il est temps de replonger dans l’univers sombre et extravagant de Gotham, mais aussi de son hôpital psychiatrique… Arkham ! Après une excellente première saison où le chiffre d’audience avait dépassé la barre des six millions de téléspectateurs au box office US et la barre du million pour la diffusion en France, Bruno Heller n’a pas raté cette opportunité de lancer le tournage de la deuxième. Comme pour la première saison, la série reste toujours fidèle à son univers atypique, sombre et s’éloigne bien de tout clichés des films et séries de super-héros.

Après s’être focalisé sur la rivalité entre Maroni et Falcone, cette saison offre une histoire plus dense, qui va se dérouler en deux phases. Tout d’abord, nous serons exposés l’ascension dans la société de Gotham City de Théo Galavan et sa confrontation avec Jim Gordon. Puis, dans un second temps, l’histoire se concentrera surtout sur Arkham et les expériences de son directeur : Hugo Strange. Une nouvelle saison qui donne vraiment envie et surtout qui nous promet un contenu assez riche, aussi bien sur l’évolution des anciens personnages que sur la découverte de nouveaux visages de l’univers. Une série très intrigante où le crime et la contre-façon n’est qu’un jeu d’enfant. 

 

Une belle progression pour cette nouvelle saison.

Si de nombreux spectateurs peuvent parfois reprocher à la première saison de manquer d’action et de se disperser un peu trop dans de vagues intrigues, on se rend vite compte que le dosage du scénario, ainsi que de son contenu, est en faite magnifiquement maîtrisé au cours de cette deuxième saison, afin de nous servir une montée en puissance flagrante. Ce point positif se reflète sur plusieurs critères.

Tout d’abord, l’histoire introduit des personnages plus intéressants, comme Hugo Strange, Theo Galavan ou encore le capitaine Barnes. Les anciens personnages de la série sont mieux exploités et développés, particulièrement Alfred qui trouve une place vraiment importante. Nous retrouvons également notre cher Jim Gordon mais aussi Bruce Wayne, Oswald Cobblepot, Selina Kyle, Harvey Bullock mais aussi notre fou d’énigmes, Edward Nygma. Toujours un énorme plaisir de les revoir !

Puis, nous avons des épisodes mieux rythmés, avec du contenu plus stimulant et avec de nombreux rebondissements. Ce qui permet à la fin de chaque épisode de laisser un énorme suspens pour le suivant. Enfin, j’ai trouvé cette saison plus sombre, surtout en ce qui concerne sa deuxième partie au cœur d’Arkham avec des décors très bons et fidèles à l’ambiance de la série.

 

Un jeu d’acteurs toujours aussi excellent !

Comme pour la première saison, le jeu d’acteurs est très bon, tout comme le casting. Certains acteurs sortiront tout de même du lot, notamment Camren Bicondova, dans le rôle Selina Kyle, Cory Michael Smith, dans le rôle Edward Nygma, ou encore Hugo Strange, brillamment joué par B.D. Wong. Ces trois acteurs m’ont agréablement surpris avec une excellente interprétation de leurs personnages. Les autres acteurs sont bien évidemment aussi à la hauteur. Erin Richards, dans le rôle de Barbara, a très bien réussi à s’adapter aux changements psychologiques de son personnage. Robin Lord Taylor joue un très bon Pingouin et Cory Michael Smith donne le meilleur de lui-même dans un Edward Nygma, un personnage très complexe à interpréter. Enfin, Ben McKenzie, Donal Logue, David Mazouz sont aussi de la partie ! 

Pour résumer… Cette nouvelle saison se voit nettement plus aboutie et plus intrigante. Le contenu de chaque épisode est plus riche avec de nouveaux personnages, mieux développés et plus intéressants. L’univers est plus sombre, offrant des décors plus que fidèles à la série. Enfin, le jeu d’acteurs et le casting restent très bon !

Ma note : 18/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s