Warcraft : le Commencement

warcraft

Fiche : 

Résumé :

Le pacifique royaume d’Azeroth est au bord de la guerre alors que sa civilisation doit faire face à une redoutable race d’envahisseurs: des guerriers Orcs fuyant leur monde moribond pour en coloniser un autre. Alors qu’un portail s’ouvre pour connecter les deux mondes, une armée fait face à la destruction et l’autre à l’extinction. De côtés opposés, deux héros vont s’affronter et décider du sort de leur famille, de leur peuple et de leur patrie.

Ma Critique :

Duncan Jones, réalisateur de Moon et Source Code, se lance dans un nouveau domaine de sa carrière : le monde Fantasy. Ayant beaucoup apprécié ses deux premiers long-métrages et plus particulièrement Source Code avec Jake Gyllenhaal, ce fut ma première source de motivation pour voir son dernier travail, Warcraft. Et d’ailleurs la seule… Car il est vrai que le genre du film ne m’attirait pas du tout, et encore moins l’adaptation de ce jeu-vidéo. Poussé financièrement par le géant « Blizzard Entertainment » avec un budget vraiment conséquent, Duncan Jones avait donc un gros poids lourd sur le dos, afin de satisfaire au maximum les plus grands fans de la franchise. Les premiers retours perçus semblaient être plus que positifs, avec un univers bien conservé et très fidèle. Pour ma part, je vous donnerai un point de vue totalement extérieur, n’ayant jamais touché au jeu vidéo d’origine. Alors soyons le plus objectif possible. Pour les points positifs du film, on retiendra essentiellement une qualité visuelle et sonore assez surprenante avec une belle image de synthèse et des sons respectant l’ambiance et l’atmosphère de l’histoire. Mais pour les points négatifs, je reprocherai tout de même un scénario beaucoup trop complexe pour les néophytes de la franchise. Il aurait donc été intéressant de s’attarder un peu plus sur la présentation globale de l’univers et de ses personnages, car le film reste assez restreint sur son public. Dommage pour un blockbuster… Ainsi, Warcraft confirmera bien le fait que les Nains, les Orcs ou les Elfs ne sont pas ma tasse de thé ! 

Néophytes de la franchise… Fuyez pauvres fous !

Chers Néophytes, bienvenue dans le monde où la Terre se voit affronter Orcs, Humains, Nains et Elfes pour la survie de leur espèce. Et ce n’est que le premier épisode d’une longue trilogie ! Les plus grands fans retrouveront sûrement leur univers bien respecté, tout de même très proche, voir « copier/coller » de la trilogie Seigneurs des Anneaux. Est-ce que ça sent le gros blockbuster ? Bingo ! De grosses scènes d’actions disproportionnées et des effets spéciaux spectaculaires sont au rendez-vous ! Mais, en parallèle, le scénario développe tout de même de bonnes idées sur les conflits raciaux, sur les incompréhensions et les différences entre les individus.  Si l’histoire est un commencement un peu timide, cette dernière ne sera pas très difficile à comprendre, au vue d’une simple grosse « baston » avec des pouvoirs magiques, et j’en passe. Un bon film de divertissement quoi !

Néanmoins, le réalisateur ne s’attardera pas énormément sur la présentation de l’univers de Warcraft et de ses personnages…  Effectivement les personnages clefs de la saga sont assez mal exploités et peu mis en valeur. On ne connait vraiment pas grand-chose sur eux, mis à part leurs noms… Tout comme pour les pouvoirs magiques… Mis à part qu’ils sont verts ou bleus… De plus, le scénario attache très peu d’importances aux populations des deux clans, qui ont pourtant, selon moi, une importance dans l’univers. Ainsi, le film est vraiment trop centré sur les héros de l’Alliance et de la Horde, laissant tout le background de côté… Le réalisateur a voulu incorporer un maximum d’éléments de la franchise pour satisfaire les fans, à en oublier les autres spectateurs. Bien dommage pour un film qui reste un bon gros blockbuster !

Un aspect visuel et sonore à ne pas manquer.

Bon je suis un peu sévère sur le scénario… Rattrapons ce film sur son aspect visuel et sonore. « De la lumière naît l’obscurité, de l’obscurité naît la lumière ». Très étonnamment, cette réplique culte de cette saga reflète parfaitement sa mise en scène. A la fois spectaculaire et proche de ce à quoi on était habitué avec les autres films du genre fantaisiste, le long-métrage surpasse mes espérances, avec un univers vraiment chaleureux et coloré, avec des effets spéciaux qui tapent à l’œil, notamment durant les scènes de combat, mais aussi avec une image très proche du jeu-vidéo d’origine. Ce qui donne au final une identité assez forte à la franchise ! Les couleurs sont vraiment exceptionnelles, tout comme les personnages. De la synthèse ? Oh que oui ! Et cela semble si réaliste tellement les images sont bien réussites. En effet, le choix de prendre de vrais acteurs et de les adapter en image de synthèse était vraiment osé. Au final, le résultat est juste sublime, recherché et travaillé. Enfin, la bande sonore reste fidèle à l’atmosphère de l’intrigue, et donne le rythme. Du bon boulot sur ce point !

Un casting assez riche ! 

Terminons sur une partie un peu moins prédominante quant à la notation de ce film : le casting ! Nous avons qui au menu ? Travis Fimmel, présent dans la série Vikings, prend l’un des rôles principaux de ce film, Anduin Lothar. C’est l’une des meilleures interprétations parmi la palette d’acteurs, avec un fort charisme. Puis, après son gros flop dans Les Fant4stiques l’été dernier dans le rôle du Dr. Fatalis, Toby Kebbell change d’univers et se retrouve dans la peau de Durotan. C’est une belle transformation visuelle et aussi une bonne prestation de sa part. L’élégante Paula Patton, en tant que sang-mêlé, joue de son charme pour nous dévoiler toutes ses qualités d’actrice. Enfin, le gros flop du casting est décerné à … Ben Foster ! Manque de présence physique, personnage peu exploité… Dommage… Dans l’ensemble, le reste du casting reste assez riche, notamment avec Dominic Cooper, Ben Schnetzer ou encore Robert Kazinsky.

Pour résumer… C’est un début assez prometteur pour Duncan Jones et son adaptation de la célèbre franchise, créée par « Blizzard Entertainment ». Bien que le film remporte un succès colossal pour son aspect visuel et sonore, le scénario manquera tout de même de détails, pour les néophytes, concernant  son univers et ses personnages. Un bon gros blockbuster de divertissement ! La suite au prochain épisode !

Ma note : 14/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.