Independence Day

day

Fiche : 

Résumé :

Une immense soucoupe volante envahit le ciel terrestre, libérant un nombre infini de plus petites soucoupes qui prennent position au-dessus des plus grandes villes du monde. Un informaticien new-yorkais décrypte les signaux émanant des étranges voyageurs. Ils ne sont pas du tout amicaux et ces extraterrestres se préparent à attaquer la Terre.

Ma Critique :

A l’occasion de la sortie du deuxième volet intitulé « Resurgence » dans nos salles de cinéma ce mercredi, il était indispensable de se faire un petit « refresh » du premier de 1996. Film culte dans la filmographie de Roland Emmerich, le réalisateur est le spécialiste en terme «de fin du monde ». En effet, ayant réalisé Le Jour d’après puis 2012, on peut ainsi dire qu’il est calé dans le milieu. C’est aussi le cas avec Independence Day, qui selon moi, est considéré comme l’un de ses plus mauvais films. Mais attend c’est contradictoire ce que je viens de dire… Oui, ce long-métrage reste culte dans le monde de la science-fiction et dans la filmographie du réalisateur. Mais non… Ce n’est pas son meilleur film ! Et bien… le visionner en 2016 lui donne un sacré coup de vieux… Si on reste assez objectif, on pourra dire que les effets spéciaux sont bons et d’époque. Le scénario, bien que prévisible et très patriotique, est bien rythmé et chargé, tel un « fast-food ». Du gros blockbuster qui évoque le thème de l’invasion extraterrestre, à vous en mettre pleins les yeux et surtout à prendre au premier degré pour apprécier pleinement le visionnage ! Allez… il est temps de décortiquer un peu ce film… signé MediaShow.

La glorification des Etats-Unis !

Alors pour ceux qui n’ont jamais vu Independence Day… C’est le moment ! Non plus sérieusement à quoi faut-il s’attendre de la part de ce blockbuster, signé Emmerich ? Invasion Extraterrestre. Ce n’est pas si compliqué… En même temps, il faut regarder ce film avec un œil très objectif et surtout du premier degré. Non pas que le film soit mauvais, loin de là, mais surtout parce qu’il est rempli de clichés, rendant assez ridicule aujourd’hui. Nous en reparlerons après. D’autre part, le scénario est tout de même bien rythmé, pas de temps mort et l’ensemble reste cohérent et solide. L’histoire est vraiment symbolique et met en avant la puissance des Etats-Unis face à un anéantissement inattendu, spectaculaire (et encore…). Mais… malheureusement les compliments s’arrêtent ici sur l’aspect scénaristique… car l’histoire manque cruellement d’inspiration et d’originalité. Au lieu de creuser le sujet, Emmerich s’en tient à la fine couche que l’on retrouve dans tout blockbuster et film d’invasion à savoir une simple invasion, une guerre bien chargée et des gentils humains qui sont victorieux !  Et pour épaissir cette couche, on y rajoute du pur patriotisme américain pour alourdir la chose…

Le patriotisme américain… Rien que le titre du film en dit long sur son contenue. On se retrouve un 3 juillet, la veille de la fête de l’indépendance des Etats-Unis… et paf pour couronner cette magnifique fête, on fait entrer en scène nos amis les extra-terrestres. Amis… pas tellement ! Et ce sont nos chers voisins américains qui sauvent la Terre ce jour-ci. Quoiqu’il en soit, l’histoire tournera en rond sur la symbolique de ce grand pays avec des clichés à gogo aussi bien sur les répliques que sur les personnages, et qui rendront le film assez ridicule en le regardant aujourd’hui. Glorifier les Etats-Unis est l’ultime but de ce long-métrage au final. C’est un peu agaçant… La Terre se résume à cet Etat et c’est bien dommage qu’Emmerich ait trop fait un focus sur ce point. Independence Day aurait pu être un très grand film car l’action ne manque pas, tout comme les effets spéciaux et le casting, mais malheureusement il est pollué par un patriotisme poussé trop vers l’extrême.

Un petit coup de vieux…

20 ans se sont écoulés depuis la sortie du film dans les salles de cinéma… A l’époque, les effets spéciaux semblaient assez impressionnants avec des vaisseaux gigantesques, un nuage électrique dévastateur et des explosions à gogo. Mais lorsque l’on visionne le film aujourd’hui, le film a quand même pris un sacré coup de vieux. Les décors de villes détruites restent assez réalistes et impressionnants : New-York détruit, les combats aériens (très proche de ceux de Star Wars tout de même), etc. L’ambiance post-apocalyptique est bien conservée avec un fond sonore qui a le mérite de bien coller. En revanche, le vaisseau extraterrestre est vraiment dépassé, tout comme les effets d’explosions mais aussi les extraterrestres en personne… On dirait des morceaux de caoutchouc assemblés… Après il faut rester vraiment objectif sur l’aspect visuel car le film a 20 ans et c’était une belle réussite pour l’époque.

Un casting indémodable !

Pour terminer cette petite analyse, intéressons-nous au point fort de ce long-métrage : le casting. Bien que le scénario ne soit pas à la hauteur de l’exigence attendue, le casting relève la barre assez haute. Tout d’abord, nous avons Will Smith, grand acteur du cinéma hollywoodien, qui malgré un personnage bien « cliché », réussit à bien se démarquer et à nous offrir une prestation de qualité. Puis, le président des Etats-Unis est interprété par Bill Pullman, le seul président qui sait piloter un avion de chasse ! Assez comique n’empêche. Il réalise une prestation lui aussi, pour un personnage assez dur, vu que le film se concentre sur cette glorification des Etats-Unis. Puis, Jeff Goldblum, spécialiste des dinosaures (Référence à Jurassic Park) se retrouve à nouveau dans un rôle de chercheur et surdoué dans les ondes radios. Très bon jeu d’acteur ! Enfin, on pourra citer en acteurs secondaires Mary McDonnell, Judd Hirsch ou encore Vivica Fox. Dans l’ensemble, le casting est plus que correct et surtout indémodable !

Pour résumer… Independence Day reste un film assez culte de la science-fiction, réalisé par Emmerich. Le scénario, bien que prévisible et beaucoup trop patriotique, est bien rythmé et chargé. Les effets-spéciaux ont pris un sacré coup de vieux. Le casting relève la barre du film pour former un ensemble potable, à regarder au premier degré bien évidemment.

Ma note : 12/20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s