Independence Day 2 : Resurgence

id

Fiche : 

Résumé :

Nous avons toujours su qu’ils reviendraient. La terre est menacée par une catastrophe d’une ampleur inimaginable. Pour la protéger, toutes les nations ont collaboré autour d’un programme de défense colossal exploitant la technologie extraterrestre récupérée. Mais rien ne peut nous préparer à la force de frappe sans précédent des aliens. Seule l’ingéniosité et le courage de quelques hommes et femmes peuvent sauver l’humanité de l’extinction.

Ma Critique :

Après le petit « refresh » du premier volet sorti en 1996, c’est l’heure de la revanche extraterrestre. Aux commandes de cette suite, nous retrouvons notre cher Roland Emmerich, qui n’a pas manqué cette occasion. Trois ans après avoir réalisé White House Down, le réalisateur voyait le bon moment pour donner suite à son film culte ! Spécialiste de la fin du monde, on savait vraiment à quoi s’attendre en allant voir « Resurgence » : du divertissement, du spectaculaire et de la bonne grosse dose de technologie futuriste. Whaouuu ?! Pas tellement… Malgré que ce long-métrage soit plus abouti que son prédécesseur, une grande déception se fera ressentir une fois de plus quant au scénario. Vingt années se sont écoulées et surtout le temps de faire mûrir le film. Des moyens financiers et techniques pharaoniques, un excellent casting mais un scénario qui ne fera que piocher dans le précédent… Alors oui, le film se veut plus futuriste sur le plan visuel mais cela ne suffira pas pour régaler nos papilles. Et c’est bien là le problème du marketing… nous vendre une invasion planétaire au travers de monuments détruits pour au final se focaliser à nouveau sur les Etats-Unis. Une suite plus aboutie mais en manque d’innovation ! Il est temps de décortiquer tout cela avec… MediaShow !

Un gros blockbuster ? Innovation ?

Blockbuster… oui ! Innovation… Certainement pas sur le plan scénaristique ! Il y a 20 ans, la Terre (enfin les Etats-Unis) avait été envahi le 4 juillet, jour de l’Indépendance. Autant dire que le film poussait aux extrêmes de la glorification de cette grande nation. Et puis, nous voilà en 2016 où le monde (encore une fois de plus les Etats-Unis) s’est reconstruit et s’est fortement inspiré de la technique extra-terrestre pour cela. Et on s’en doutait bien que la Terre se ferait à nouveau envahir. En effet, le même jour qu’il y a 20 ans, les extraterrestres sont de retour pour se venger, bien plus puissant qu’au premier « round ». Et hop on repart sur une nouvelle guerre. Alors autant le dire franchement… Emmerich ne s’est pas trop foulé sur l’histoire ! Et cette remarque se répercute bien évidemment sur les dialogues, bien que la touche d’humour soit plus présente et mieux travaillée que dans le premier film. La seule innovation visible sur le scénario concerne l’avancement technologique sur Terre et la découverte de la « civilisation » extraterrestre.

Alors oui… il est vraiment intéressant d’en apprendre plus sur la vie de nos ennemis et leur population mais ce n’est vraiment pas suffisant pour nous impressionner. Un point vraiment décevant au vue du budget investi ! Les codes du premier film sont donc bien repris, voir beaucoup trop d’ailleurs. Le but ultime d’Emmerich est, au final, de nous en mettre plein les yeux, sans même penser au scénario. On pourra donc qualifier cette suite de gros blockbuster, où les spectateurs se feront engloutir par un déluge d’effets spéciaux et d’action. Le divertissement avant tout ! D’autre part, malgré un semblant d’apocalypse mondial où de nombreux monuments s’écroulent, on retrouve encore cette volonté d’idolâtrer les Etats-Unis, comme la nation tout puissante. Tout de même moins ridicule et imposante, cette démarche se reflète à nouveau dans plusieurs scènes et de nombreux clichés. On pourra citer notamment la scène où tout se fait détruire SAUF la Maison Blanche. Allez passons à l’aspect visuel de ce film !

Un sacré coup de jeune pour la saga !

Sur la qualité visuelle, le premier film avait vraiment mal vieilli… Des vaisseaux spatiaux en carton, des bouts de caoutchouc recomposés pour les extraterrestres et des scènes de combats fades… Bref on ne pouvait s’attendre qu’à mieux pour ce nouvel opus. L’image de synthèse est vraiment le meilleur ami du réalisateur. De réels progrès sont à noter quant aux vaisseaux, aux effets d’apocalypse mais aussi sur le physique des extraterrestres (faisant référence à la « Reine » qui franchement bien mise en scène !). En effet, le gigantisme est bien rendu, notamment sur l’ampleur des dégâts. La Terre est anéantie avec un décor post-apocalyptique plus sérieux que dans le premier opus. Puis, Emmerich y ajoute un décor supplémentaire, celui de la Lune. Le rendu est plus que correct avec un effet de gravité bien maîtrisé. Enfin, on notera une légère amélioration sur les scènes de combat, mais toujours insuffisant. Pourquoi ? On se croirait dans Star Wars franchement ! Alors oui… un sacré coup de jeune ça fait franchement du bien mais peu mieux faire…

Un petit air de nostalgie.

Au grand désarroi des nombreux fans du Colonel Steven Hiller et de ses poings dans la tronche des extraterrestres, c’est le moment de verser une larme. Et oui… malheureusement, Will Smith est le grand absent de cette suite, en raison de sa prestation dans Suicide Squad. Mais les anciens acteurs sont toujours fidèles au poste, un bon coup de nostalgie ! Avec cette absence, c’est donc Jeff Goldblum qui tient la baraque ! Acteur dévoué pour son personnage, il réalise une excellente prestation, où sa touche d’humour nous avait manqué. Nous retrouvons également à ses côtés notre cher président Whitmore, interprété par Bill Pullman, qui malgré son âge dans le film, arrivera toujours à se prendre pour un pilote de chasse. Puis, Vivica Fox, Brent Spiner ou encore Judd Hirsch (excellent jeu d’acteur) seront aussi présents ! Enfin, il y a aussi du sang neuf dans ce casting avec Liam Hemsworth, toujours prêt à déconner comme son frère, la ravissante Maika Monroe, Jessie Usher, Travis Tope ou encore le célèbre William Fichtner dans le rôle du général Adams. Pour conclure sur ce point, le casting nous impressionne toujours autant avec de nouveaux acteurs plus qu’impliqués dans leur rôles !

Pour résumer… Bien meilleur que son prédécesseur sur l’aspect visuel, « Resurgence » donne un vrai coup de jeune à la saga ! Malgré cela, Emmerich manque l’occasion sur le plan scénaristique, où l’innovation joue vraiment à « cache-cache ». Une histoire toujours aussi transparente, des clichés toujours aussi nombreux et une guerre en manque d’inspiration. Le divertissement est l’unique but de cette suite, considéré comme le gros blockbuster de ce mois. Il reste certes meilleur que celui de 1996, mais tout de même bien décevant sur l’ensemble au vue du budget investi. 

Ma note : 13/20

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.