Snowden

snow

Fiche : 

Résumé :

Patriote idéaliste et enthousiaste, le jeune Edward Snowden semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire.

Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée.

Ma Critique :

Après le documentaire « Citizenfour » réalisé par Laura Poitras en 2014, l’affaire Snowden est à nouveau mise en scène sur le grand écran. Qui est Snowden ? Pour votre culture générale et surtout pour une meilleure compréhension du film, ce monsieur est un informaticien américain, ancien employé de la CIA et de NSA, qui a dévoilé au monde entier les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Tel est donc le sujet du long-métrage d’Oliver Stone, un grand amateur du cinéma politique. Et lorsque le producteur Moritz Borman l’a contacté pour ce long-métrage, croyez bien qu’il a sauté sur l’occasion ! Par ailleurs, le réalisateur s’est inspiré de plusieurs ouvrages pour construire son film, dont le fameux livre « The Snowden Files: The Inside Story of the World’s Most Wanted Man » du journaliste Luke Harding. Il a également rencontré Snowden en personne !

Quoiqu’il en soit, c’est Joseph Gordon-Levitt qui s’empare du premier rôle et nous propose un excellent  jeu d’acteurs ! Le film porte donc sur un sujet assez technique. Donc autant vous dire que si l’informatique ne vous chante pas trop, ne tentez pas votre chance au cinéma car le film reste tout de même assez complexe sur son contenu à mon goût pour le grand public… Mais tellement intéressant et très riche pour enrichir sa culture « geek » ! Malgré ses quelques longueurs, ce thriller est vraiment passionnant et très instructif dans son ensemble.

Big brother watching you !

Du haut de ses 70 ans, Oliver Stone est toujours d’attaque pour dénoncer les failles du système américain. Le gars est au taquet ! Le réalisateur le fait tout de même avec assurance en s’appuyant sur cette histoire vraie, bouleversante et courageuse, celle d’Edward Snowden. En effet, le film est présenté sous la forme d’un biopic thriller à la fois politique, social et informatique, et il érige avant tout une statue à l’informaticien et son courage d’avoir rendu public tous les données corrompues des services secrets américains et donc de renverser ce trafic illégal d’informations.

Pour commencer, il faut s’attendre à quelques longueurs au cours de cette œuvre cinématographique car le rythme a souvent tendance à être ralenti par les nombreuses informations et dialogues. Pas trop d’actions, ni de rebondissements. En même temps pour un biopic traitant d’un sujet assez technique du monde informatique, cela n’a rien d’étonnant à vrai dire ! Mais ce point pourra tout de même freiner certains spectateurs.

Néanmoins, le réalisateur a su trouver un juste équilibre sur le contenu du film afin de le rendre à la fois populaire et sérieux. Le film reste néanmoins très riche, très instructif et super intéressant pour nourrir sa culture « geek » ! Stone tente donc d’ouvrir ce sujet complexe au grand public afin de comprendre réellement les dessous de cette affaire majeure dans l’atteinte de nos libertés. Plusieurs procédés pour arriver à son objectif : Tout d’abord, le réalisateur n’hésite pas à vulgariser certains termes et visuels techniques et franchement, même pour un gars qui s’y connait dans le domaine, ça passe crème et l’approche est vraiment attractive et bien foutue.

D’autre part, l’utilisation de « flash-backs » pour raconter l’histoire de Snowden permette de mieux captiver notre attention. Puis, le réalisateur n’hésite pas aussi à introduire la vie sentimentale de l’informaticien afin d’offrir une part d’émotion et de drame à l’histoire. Enfin, la mise en scène est vraiment intéressante avec un scénario oscillant entre l’esprit documentaire et l’esprit thriller. Le réalisateur n’hésite pas à mélanger différents types de caméra comme du found footage, au plan cinématographique afin de dynamiser l’ensemble et de le rendre le plus fluide possible.

 Error 503 : Service Unavailable

Nous avons vu précédemment que le film était très riche en contenu concernant l’affaire Snowden mais aussi sur les failles du système américain. Il développe également à la perfection le personnage aussi bien sur sa vie professionnelle que sentimentale. La relation entre lui et sa compagne, Lindsay Mills, est très intéressante puisqu’elle permet d’illustrer l’évolution du comportement de Snowden depuis le jour où il a été embauché jusqu’à son interview avec la presse. L’idée majeure de ce film était donc avant tout d’humaniser un simple citoyen, de le confronter à ses convictions professionnelles et politiques et bien évidemment d’observer sa dégradation physique et psychologique.

Mais ceci n’est qu’un simple vernis afin de dissimuler le caractère dénonciateur du long-métrage. Au travers de cette histoire d’amour, nous pouvons observer à quel point le système a le pouvoir de broyer la vie d’un Homme et son individualité. On observe de quoi est capable le citoyen américain pour conserver sa place dans ce qu’il apprécie de faire, quitte à délaisser sa vie personnelle et exécuter des tâches qu’on lui impose sans même se poser la question si ce qu’il fait est légal ou non. Bien plus, le film illustre parfaitement les dangers de l’Internet où tout est contrôlé ainsi que toutes nos données. Enfin, le film aura un gros point fort, celui du détail ! En effet, on y retrouve de nombreux clins d’oeil à la véritable histoire de Snowden tels que son Rubik’s Cube ou encore les logiciels PRISM, XKeyscore, GENIE, etc… Super intéressant quoi ! Notre liberté est menacée !

Un casting étoilé !

Pour le rôle de Snowden, Oliver Stone avait un seul acteur en tête dès le départ : Joseph Gordon-Levitt ! Et franchement, je n’aurai pas vu d’autres acteurs dans ce rôle car cet homme est tout simplement bluffant. C’est bien lui qui propulse le film du fait de son jeu d’acteur admirable et très singulier. Sa crédibilité et son sérieux collent parfaitement au personnage de Snowden, quitte à y rajouter son air un peu candide pour équilibrer sa juste interprétation. Dès les premiers plans, l’acteur nous impressionne car en comparant avec « Citizenfour », on retrouve les mêmes « mimiques » et la même façon de s’exprimer que le véritable Snowden !

A ses côtés, nous retrouvons Shailene Woodley (la saga « Divergente ») dans le rôle de Lindsay Mills. Une magnifique interprétation de sa part. Elle jongle bien entre le caractère sensible et rude de son personnage face à Joseph, et s’impose dignement. Les différents journalistes, dont le personnage de Laura Poitras, sont interprétés par Melissa Leo, Zachary Quinto et Tom Wilkinson. Un trio épatant ! Nous retrouvons également Rhys Ifans dans le rôle de Corbin O’Brian, le recruteur de Snowden, un homme froid et sans pitié. Enfin, comme second rôle, Nicolas Cage endosse le rôle d’Hank Forrester, un employé de la NSA désabusé qui agit comme un mentor à Snowden. Le casting est donc vraiment complet, voire même étoilé grâce à un Joseph Gordon-Levitt brillant !

Pour résumer… « Snowden » résume parfaitement l’histoire du jeune informaticien ancien employé de la CIA et de NSA, qui a dévoilé au monde entier les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Oscillant entre un biopic documentaire et un thriller dramatique, ce long-métrage aura le mérite de dénoncer les failles du système américain et ses dangers envers notre liberté. Le tout est donc très instructif pour notre culture « geek », parfois un peu technique mais surtout très intriguant avec cet approche dramatique en abordant la vie personnelle de Snowden. Le réalisateur trouve donc un juste équilibre dans son scénario, bien que l’on puisse reprocher un rythme un peu lent. Enfin, l’interprétation de Joseph Gordon-Levitt est juste excellente ! Un excellent biopic ! 

Ma note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s