Alliés

allies1

Fiche :  

Résumé : 

Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

Ma Critique : 

Actuellement au cinéma, « Alliés » est un film alliant thriller, espionnage et romance. Réalisé par Robert Zemeckis ?! Intriguant, n’est-ce pas ? Grand réalisateur connu pour ses célèbres longs-métrages tels que « Forrest Gump », « Retour vers le futur » ou encore « Seul au monde », autant vous dire que tout nouveau fruit de son travail est souvent très attendu ! Inspiré d’une histoire vraie selon Steven Knight, le scénariste, le long-métrage nous plonge au cœur de la seconde Guerre Mondiale avec une belle reproduction de l’époque.  

Au casting, nous retrouverons, pour les premiers rôles, Marion Cotillard et Brad Pitt, un duo assez étonnant mais très efficace. C’est d’ailleurs pour l’acteur son quatrième film se déroulant durant cette période après « Sept ans au Tibet », « Inglorious Basterds » et « Fury ». Mais c’est aussi une belle montée au cœur du monde du cinéma international pour notre Marion, présentant un parcours très intéressant depuis sa révélation dans « Taxi ». Mais la véritable question est… Quel est le résultat final pour « Alliés » ? Réponse dans cette nouvelle critique de MediaShow ! 

Du film d’espionnage au thriller romantique 

Avant d’entamer cette critique… quelle est l’histoire ? Casablanca, 1942. Max Vatan, un franco-canadien rencontre Marianne Beauséjour lors d’une mission délicate. Commence alors une relation romantique entre eux… jusqu’au jour où Max est informé par les services secrets britanniques que sa femme pourrait être une espionne allemande… En sortant de la salle, sans vous mentir, le résultat est vraiment convaincant ! Certes, « Alliés » n’est pas le meilleur film de Robert Zemeckis, mais n’est pas non plus le plus mauvais.

Il est maîtrisé dans son ensemble avec un scénario solide, malgré quelques petites fragilités scénaristiques. Tout d’abord, l’histoire est, selon moi, très intéressante, intrigante et attire vraiment notre curiosité jusqu’à la dernière minute. Le contexte de la guerre est assez classique mais l’idée d’y incorporer de l’espionnage le rend vraiment attirant. D’autre part, le titre du film colle parfaitement au scénario mais aussi au genre. En effet, ce long-métrage n’est bien évidemment pas un film de guerre, mais s’oriente autour de l’espionnage mêlé habilement à une histoire d’amour, sur un fond « thriller » comme cerise sur le gâteau. 

L’ensemble est justement équilibré, avec une belle dimension émotionnelle, évitant de sombrer dans un ridicule romantique. La première partie débute à Casablanca et met un peu de temps à se mettre en place. Le début propose donc un rythme assez lent mais qui cependant ne pose pas problème puisque le contexte est correctement introduit au cours de ce passage. L’histoire se poursuit au cœur de Londres, durant les bombardements de la guerre et l’occupation allemande. Le film gagne en rythme grâce à de nombreux rebondissements et un suspens bien conservé jusqu’au twist final, qui est d’ailleurs vraiment inattendu.

Les scènes d’action se font rares mais, une fois de plus, ne dégrade pas la qualité du scénario, puisque ce dernier réussit à garder notre attention. Le seul point que l’on pourrait reprocher concerne les quelques clichés hollywoodiens en début de film avec une représentation orientaliste caricaturée. C’est assez agaçant de toujours faire un rapprochement à des dromadaires ou encore le désert dans ce genre de situation, surtout en voyant l’incohérence puisque Casablanca se trouve près de la côte atlantique. C’est bien dommage ! Ainsi, hormis cela, l’ensemble scénaristique est vraiment alléchant et bien construit. 

Une mise en scène au parfum hollywoodien 

Le film nous présente donc une aventure romanesque qui ose sur tous les fronts : amour, patrie, trahison, espionnage… tout pour épater les spectateurs, sans pour autant en faire de trop. C’est également la même chose pour la mise en scène. Les deux personnages principaux sont bien introduits depuis leur connaissance jusqu’à leur union. Le côté romantique de leur relation est justement dosé vis-à-vis de leur véritable nature, à savoir l’espionnage. On ressent tout de même ce doux parfum hollywoodien qui a tendance à influencer sur la mise en scène à ne se focaliser uniquement que sur les instants « tape à l’œil » de leur relation, délaissant (bâclé ouais !) donc par moment certains passages, pourtant essentiels. Côté esthétique du film, Robert Zemeckis met de côté ses expérimentations visuelles et renoue les liens avec un cinéma plus classique, mais pour autant très efficace.  

On voit un véritable travail sur les décors, scrupuleusement soignés. La reproduction de Casablanca durant les années 40, géré par le chef décorateur Gary Freeman, est belle, malgré les quelques clichés. Les costumes contribuent également à la « beauté » de la mise en scène, conformes aux tenues de l’époque et vraiment classes. Le travail sur la lumière est étonnant et offre des passages remarquables, comme les tirs de DCA (Défense contre les avions) dans le ciel de Londres. Enfin, la musique renforce à la fois la touche émotionnelle, dramatique et mais aussi mystérieuse de l’histoire, avec de magnifiques morceaux de violons et de pianos. Un véritable tourbillon esthétique qui est donc complètement assuré, pour un résultat remarquable au doux parfum hollywoodien. 

Un duo très efficace !  

Enfin, terminons cette critique par le casting. On ne change pas les bonnes habitudes ! Ce dernier est porté par un duo splendide, formé par Marion Cotillard et Brad Pitt. Notre actrice française a eu la chance de côtoyer l’un des beaux gosses d’Hollywood, ne soyez pas jalouses mesdames. Quoiqu’il en soit Marion nous propose une belle interprétation de son personnage et monte véritablement en compétence sur la scène internationale. A la fois capable de jouer la femme passionnée et amoureuse mais aussi d’incarner la coéquipière idéale durant la première partie de l’histoire, son jeu d’actrice trouve un parfait équilibre et lui donne un côté mystérieux assez intéressant. A ses côtés, Brad Pitt est toujours un très bon acteur, bien que l’on sent une certaine retenue dans son interprétation, dans la peau d’un franco-canadien à l’accent (horrible d’ailleurs) québécois. On pourrait lui reprocher un manque d’expression sentimental au travers de son couple. Il réussit néanmoins à maîtriser convenablement son rôle, avec un jeu d’acteur honorable.  

Parmi les seconds rôles, nous retrouverons Jared Harris (« Pompéi », 2014) dans le rôle de Franck Heslop, Lizzy Caplan (« Insaisissables 2 », 2016) dans le rôle de Bridget, mais aussi une brochette d’acteurs francophones comme Camille Cottin (« Connasse », 2014), Thierry Frémont ou encore Xavier de Guillebon. Tous ces petits rôles se font bien évidemment complètement écrasés par le duo exceptionnel, mais l’ensemble du casting reste tout de même correct.  

Pour résumer… « Alliés » n’est pas le meilleur film de Robert Zemeckis, mais n’est pas non plus le plus mauvais. Il est maîtrisé dans son ensemble avec un scénario solide et intriguant, malgré quelques petites fragilités scénaristiques. Le rythme est plutôt bien équilibré, avec quelques rebondissements étonnant mais aussi un twist final bouleversant. De plus, on a un véritable tourbillon esthétique complètement assuré, pour un résultat remarquable au doux parfum hollywoodien. Enfin, le casting est porté par un magnifique duo, formé par Marion Cotillard et Brad Pitt. Un thriller romantique, mêlé à un fond d’espionnage… à ne pas manquer !  

Ma note : 15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s