The Machinist

The Machinist : Affiche Brad Anderson, Christian Bale

Fiche :  

Résumé : 

Trevor Reznik est ouvrier dans une usine. Un métier répétitif, fatiguant, usant, au milieu d’un bruit assourdissant, où la moindre inattention peut avoir des conséquences dramatiques. Une attention que Trevor a du mal à maintenir, car il est très fatigué. En fait, Trevor n’a pas dormi depuis un an. Et depuis quelque temps, la vie de Trevor devient de plus en plus étrange… Qui est ce nouvel employé ? Qui lui laisse des messages codés ? 

Ma Critique : 

« The Machinist » est l’un des long-métrages qui a su révolutionner la carrière de Christian Bale, pour son interprétation magistrale. C’est aussi la première réalisation de Brad Anderson, que l’on retrouve souvent à la réalisation de nombreuses séries comme « Fringe ». De plus, il est à noter que ce thriller psychologique se rapproche beaucoup des œuvres de Polanski, Hitchcock ou encore Fincher (je pense plus particulièrement à « Fight Club ») sur la façon dont il a été construit, bien évidement dans le but de manipuler l’esprit du spectateur. Un point positif très intéressant pour ce dernier !

Mais au final… Que dire de « The Machinist » ? Mérite-t-il les nombreuses éloges données par les spectateurs ? Le long-métrage nous emmène au cœur d’une atmosphère sombre et pesante, avec un Christian Bale, plus squelettique que jamais. Et tentons de ressortir les points forts du film, au travers de cette nouvelle critique sur MediaShow !

Afficher l'image d'origine

Une œuvre intelligente et captivante.

« The Machinist » me fait énormément pensé à « Fight Club », de David Fincher, sur le plan scénaristique. En effet, c’est le genre de films qui réussit à captiver ton attention grâce à son scénario solide, semé de fausses pistes pour garder un mystère perturbant sur le personnage principal. Mystère qui n’est dévoilé qu’à la fin, via un twist final des plus remarquables et qui réussit vraiment à te bluffer, voire même te laisser sans voix. Mais… de quoi parle ce film ? Ce thriller psychologique nous plonge au cœur de la vie cauchemardesque de Trevor Reznik, interprété par Christian Bale. Cet homme est un ouvrier insomniaque et anorexique, torturé par son passé. Tout au long du long-métrage, vous allez pouvoir vivre et ressentir sa paranoïa, ses remords et sa culpabilité qui ne fait que hanter son quotidien. C’est aussi la puissance de « The Machinist » de réussir à troubler avec l’esprit du spectateur via une mise en scène maîtrisée et basée sur une histoire qui semble vraiment simpliste au premier regard.

S’ajoute donc à cela de nombreuses interrogations sur Trevor : quel est son passé ? Qui est cet homme qui ne fait que le suivre ? D’où vient cette serveuse dans l’aéroport ? Tant de questions que le film laisse en « stand-by » jusqu’à un twist final vraiment déroutant. L’histoire est donc intelligemment construite, avec beaucoup de subtilité, de suspens et vraiment captivante. Ce suspens est appuyé par une ambiance glauque, angoissante et très oppressante. Le rythme du film est maîtrisé, avec des rebondissements intelligents et troublants, qui ne cesse de semer le doute chez le spectateur, tout en conservant un puzzle sans incohérences. Mais la chose à retenir sur le scénario concerne l’excellent travail sur la psychologie du personnage : ses émotions, son état physique et psychique ou encore sa paranoïa. Trevor est troublant et inquiétant ! L’intelligence de l’écriture et la maîtrise de la réalisation, signées Brad Anderson.

Afficher l'image d'origine

La photographie, un réel atout.

Si le scénario est un véritable succès, c’est également le cas pour l’aspect visuel qui vient renforcer la puissance du long-métrage. La photographie est impeccable, avec un ton de couleurs très froid. Elle permet, tout d’abord, de mettre en valeur l’ambiance sombre et angoissante du film, mais aussi de renforcer les traits physiques de Trevor, l’homme squelettique. La maîtrise de la lumière et des ombres y contribue également.  D’autre part, les décors sont intelligemment utilisés, avec des lieux vraiment glauques comme le manège hanté ou encore l’appartement glauque de Trevor. Certaines scènes sont tout simplement sublimes ! Enfin, « The Machinist » bénéficiera d’une bande sonore en parfaite adéquation avec l’atmosphère, stressante et d’un reflet horrifique. Ainsi, côté visuel… c’est irréprochable !

Christian Bale est incroyable !

Le meilleur du film repose sur la magistrale interprétation de Christian Bale. L’acteur porte à lui seul la splendeur du casting ! Déjà perdre 30 kilos pour ce rôle est une véritable concession, mais quand on voit le résultat, c’est vraiment bluffant ! L’acteur est complètement méconnaissable, la peau sur les os tel un squelette ambulant… et pourtant il réussit parfaitement à imposer son style, dans l’un des rôles qui marquera sa carrière d’acteur. Les cheveux rasés, la barbe taillée… Christian Bale s’est vraiment investi ! Son rôle est donc crédible, hallucinant et son jeu d’acteur est irréprochable ! Hormis l’acteur, le reste du casting est un peu transparent : Jennifer Jason Leigh, Aitana Sánchez-Gijón et John Sharian proposent tout de même de bonnes prestations.

Afficher l'image d'origine

Pour résumer… « The Machinist » marquera la carrière de Christian Bale, comme l’un des rôles les plus marquants du cinéma indépendant. Le film est une belle réussite sur le plan scénaristique en nous proposant un thriller captivant et angoissant, mais aussi sur l’aspect visuel avec une magnifique photographie aux tons froid, permettant de renforcer cette ambiance glauque. Un excellent long-métrage à voir absolument !

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour l’esthétique :(Visuel, Bande sonore, etc) 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16/20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.