Les Figures de l’Ombre

figures.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn.

Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

Ma Critique : 

Nominé dans trois catégories aux Oscars 2017 dont le Meilleur Film, le long-métrage « Les Figures de l’Ombre » mérite votre attention. Pourquoi donc ? Car en sortant de la salle de cinéma, il est assez surprenant que le film n’ait remporté aucune récompense… Mais nous en reparlerons plus en détail plus tard. Ce dernier a été réalisé par Theodore Melfi et adapté de l’ouvrage de Margot Lee Shetterly, écrit en 2010. En effet, alors que son nom était évoqué pour réaliser le dernier Marvel « Spiderman Homecoming », le réalisateur a préféré se consacrer à ce biopic dramatique, racontant l’évolution et l’importance du travail des femmes de couleurs au sein de la NASA.

Theodore Melfi est également accompagné par un casting éblouissant, porté par trois actrices vraiment talentueuses Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monáe. De plus, on y retrouvera également l’oscarisé Mahershala Ali. Une histoire intrigante, un scénario puissant et émotionnel… Quels sont les réels atouts de ce biopic ? Tentons de les exposer au travers de cette nouvelle critique sur MediaShow !

Les Figures de l'ombre : Photo Janelle Monáe, Octavia Spencer, Taraji P. Henson

Un scénario fort et enrichissant.

« Les Figures de l’ombre » nous ramène au cœur d’une Amérique encore ségrégationniste durant les années 60. Le long-métrage nous propose un magnifique biopic sur l’évolution de la place des femmes Afro-Américaines au sein de la NASA. En pénurie de mathématiciens, la société avait décidé d’en embaucher un certain nombre en tant que « calculatrices » afin de les faire participer aux nombreuses recherches de l’époque, dont l’envoi du premier Américain en vol orbital autour de la Terre. Le sujet est donc fort intéressant mais assez délicat à mettre en scène. Cependant, le scénario fait preuve d’une grande maturité en réussissant à captiver notre attention sur l’histoire de ces trois extraordinaires femmes. Le résultat est donc très convaincant et émouvant.

Tout d’abord, le thème de la ségrégation est abordé de manière très intelligente. Comment concevoir qu’une femme de couleur puisse occuper un poste qualifié ? Pourquoi les noirs n’auraient-ils pas accès aux mêmes études que les blancs ? Ces nombreuses questions intéressantes sont brillamment portées par ce remarquable long-métrage, qui arrive, grâce à un humour léger, à les distiller sans pour autant les atténuer. De plus, au moyen de ce ton léger, le scénario réussit parfaitement à souligner d’avantage la stupidité et le racisme de l’homme à cette époque.

« Les Figures de l’Ombre » reste donc un film drôle, puissant et très émouvant, offrant une magnifique réflexion sur le racisme et le sexisme encore présent de nos jours. Et bien que l’histoire n’hésite pas à exposer la complexité de l’aéronautique au travers de nombreux calculs mathématiques, elle en demeure captivante et bien ficelée. Un juste mélange entre la science et la ségrégation, avec une petite touche « feel good ». Enfin, le développement des personnages est maîtrisé et la transmission de leurs émotions est réussie. Autant donc vous dire qu’il est assez difficile de trouver des points négatifs à ce long-métrage.

Les Figures de l'ombre : Photo Janelle Monáe

Une mise en scène fidèle à l’époque.

D’autre part, la mise en scène contribue fortement à la réussite du long-métrage. Afin de garder une certaine cohérence avec l’époque (années 60), le réalisateur nous propose une magnifique reconstitution grâce à des costumes tout bonnement sublimes, à des décors grandioses et maîtrisés mais aussi grâce à une photographie exceptionnelle. En effet, afin d’offrir un réalisme assez proche de l’époque, une partie du film fût filmé en argentique mais également avec d’anciens objectifs anamorphiques. Le résultat est franchement étonnant !

Enfin, l’insertion d’image d’archives est une idée assez classique du cinéma mais très efficace dans ce long-métrage, renforçant ainsi cette volonté de se rapprocher au maximum du style de l’époque. Pour terminer, cette conquête spatiale est également mise en scène par le biais de magnifiques prises de vue aériennes, accompagnée d’une bande sonore envoûtante qui pigmentera le rythme du long-métrage.

Un brillant trio !

Pour clôturer cet éloge, le long-métrage nous offre un casting terriblement charismatique. Parmi les nombreux acteurs, nous pourrons retrouver un trio exceptionnel composé par trois femmes talentueuses Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monáe. Elles sont touchantes, polyvalentes car elles peuvent être aussi bien dramatiques que remplie d’humour et d’énergie. Un véritable vent de fraîcheur pour le long-métrage ! A noter qu’il est franchement regrettable qu’Octavia Spencer, dans le rôle de Dorothy Vaughan, n’ai pas eu d’Oscars pour le meilleur second rôle féminin ! A leurs côtés, nous pourrons également retrouver le talentueux Kevin Costner (notamment connu pour son rôle dans « Waterworld » ou « Danse avec les loups »), l’élégante Kirsten Dunst (connue pour son rôle dans la trilogie « Spiderman »), Jim Parsons (dans « The Big Bang Theory ») ou encore l’oscarisé Mahershala Ali pour son rôle dans « Moonlight ». Un casting très enrichissant pour ce long-métrage, qui selon moi, aurait dû gagner sa petite statuette !

Les Figures de l'ombre : Photo

Pour résumer… « Les Figures de l’Ombre » est le deuxième coup de cœur pour cette année, après « La La Land ». Un biopic dramatique sincère, puissant, émotionnel et doté d’un beau message. L’ensemble est porté une excellente direction artistique et par un casting attachant.

Note pour le scénario : 4etoile12
Note pour la direction artistique : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoile12

Note Globale :

18/20

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s