Swiss Army Man

swiss.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Hank, un homme désespéré errant dans la nature, découvre un mystérieux cadavre. Ils vont tous les deux embarquer dans un voyage épique afin de retrouver leur foyer. Lorsque Hank réalise que ce corps abandonné est la clé de sa survie, le suicidaire d’autrefois est forcé de convaincre un cadavre que la vie vaut la peine d’être vécu

Ma Critique : 

Sorti le 1er mars en exclusivité sur Netflix, « Swiss Army Man » connait déjà un véritable succès dans les médias pour son originalité scénaristique et sa mise en scène. Le film a été réalisé par Daniel Kwan et Daniel Scheinert, un duo surnommé Daniels. C’est leur premier long-métrage, puisque jusqu’ici les deux hommes n’avaient créé que des clips vidéo ou des courts-métrages.

« Swiss Army Man » a également fait sensation au Festival de Sundance en 2016 en remportant le Prix de la mise en scène. Enfin, les réalisateurs se paye le luxe de s’offrir Daniel Radcliffe au casting, dans le rôle d’un cadavre atypique. Assez étonnant que le film n’ait pas eu sa sortie dans les grandes salles, n’est-ce pas ? Que vaut réellement ce long-métrage ? MediaShow vous propose son retour !

Un scénario flatulent !

Hank, un jeune homme désespéré et sur le point de suicider, découvre un cadavre au bord de la mer. Il décide alors de garder espoir et d’échapper à la solitude en nouant une amitié avec une trouvaille mystérieuse, s’appelant Manny. Ensemble, ils vont (nous faire) vivre une grande aventure afin de retrouver leur foyer. Mais Hank va découvrir les facultés cachées (et très utiles) de son acolyte Manny, un cadavre pas si « décédé » qu’il en a l’air. Jusqu’à présent, le film peut vous sembler tout à faire ordinaire en nous proposant une belle histoire d’amitié entre ces deux hommes. Mais les réalisateurs n’ont pas voulu s’en arrêter là. En effet, Manny est un cadavre qui… pète ! Oui… vous avez bien lu ! Et il va s’avérer très utile au cours de cette aventure en tant que briquet, fontaine, boussole, et j’en passe. Ainsi, « Swiss Army Man » prend une autre tournure dès ses premiers instants en se qualifiant d’œuvre atypique, qui réussit dignement (et avec flatulence !) à s’éloigner des codes classiques des films de « survival ».

Swiss Army Man : Photo Daniel Radcliffe, Paul Dano

L’histoire proposée est donc à la fois originale, simple et touchante, avec une réalisation poétique et complètement dingue. Mais cette folie est pleinement assumée car le film arrive à combiner avec justesse de l’absurde et de la tendresse. Cette amitié est sincère avec des personnages vraiment attachants ! D’autre part, l’humour présent peut paraître un peu sale, pouvant même paraître un peu lourd à la longue. Cependant, l’ensemble est traité avec légèreté, permettant ainsi de trouver un juste équilibre. Enfin, le film offre de nombreuses idées intéressantes puisqu’il mêle plusieurs genres. « Swiss Army Man » … Est un film d’aventure ou fantastique ? Une comédie ou un drame ? Un film vraiment audacieux en tout cas ! En revanche, si ce dernier regorge de bonnes idées, on pourra tout de même lui reprocher une construction scénaristique assez fébrile et en manque de maturité, mais également un rythme assez lent puisque l’histoire n’est composé que de rebondissements peu pertinents. Finalement, le scénario mérite tout de même d’être découvert pour son originalité, l’esprit bien évidemment ouvert !

Une mise en scène maîtrisée.

A contrario du scénario, la mise en scène est vraiment convaincante sur tous ses aspects. La qualité du montage est remarquable, offrant une belle fluidité au scénario. Les jeux de couleurs sont maîtrisés et très bien posées au sein de chaque scène. La photographie est impeccable avec de magnifiques décors qui nous font voyager au bord de l’océan et en pleine forêt. D’autre part, le maquillage de Daniel Radcliffe, ainsi que les effets spéciaux autour de son personnage, sont vraiment exceptionnels, permettant ainsi de rendre ce cadavre « vivant » très réaliste (tout en laissant une touche de fantastique bien évidemment). Enfin, la dernière chose appréciable est la bande sonore. Elle est originale et complète à merveille cette belle amitié ! Un travail remarquable sur la direction artistique.

Swiss Army Man : Photo Daniel Radcliffe, Paul Dano

Daniel Radcliffe, un cadavre rempli de talents !

Pour terminer, « Swiss Army Man » s’offre un excellent casting. Deux acteurs, deux interprétations remarquables. D’un côté, Paul Dano joue le rôle d’un homme dépressif, avec une vie misérable. Sa prestation est sincère, ce qui permet de voir sa forte implication et donc sa détermination. Puis de l’autre, nous avons un Daniel Radcliffe au summum de sa maturité dans le monde du cinéma et qui a réussi parfaitement à s’extirper son rôle de petit sorcier. Dans ce long-métrage, il incarne un cadavre « vivant » ! Une prestation aussi loufoque que dans « Horns », mais dont l’acteur arrive à se surpasser et à bien s’amuser. Le duo fonctionne à merveille !

Pour résumer… « Swiss Army Man » demeure un film vraiment inqualifiable et complètement loufoque. Oscillant entre fantastique, comédie et drame, le scénario reste franchement original et osé, malgré une construction encore trop incertaine. La direction artistique et le casting sont remarquables ! A voir tout de même pour la curiosité, l’esprit ouvert !

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la direction artistique : 3etoiles12
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

13/20

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s