Mr Robot – Saison 2

 Affiche

Fiche :  

Résumé : 

Un mois a passé depuis le piratage massif des données de ECorp par Fsociety. Elliot a totalement coupé les ponts avec son équipe, réfugié chez sa mère où il s’est enfermé dans une routine, loin de toute technologie, afin d’essayer de restaurer sa santé mentale, mais Mr. Robot le hante encore et le pousse à continuer la lutte ; Elliot refuse, Mr. Robot lui cachant encore les circonstances de la disparition de Tyrell. Son état est encore fragilisé… Il se cherche des amis pour oublier celui qui le hante.

Pendant ce temps là, Darlene a pris la suite du combat de Fsociety. Soutenue par des rebelles profitant de l’anarchie, elle va s’attaquer à du lourd… le FBI ! 

Ma Critique : 

Après l’excellente première saison, « Mr Robot » est retour au cœur d’un thriller psychologique intense et toujours aussi mystérieux. Série politique par excellence, elle est aussi très intéressante grâce à son alliance thématique avec les nouvelles technologies et l’économie. Bien qu’elle soit légèrement moins innovante que la précédente, la deuxième saison se révèle très prometteuse, plongée au cœur de la F Society !  

Un thriller devenu très (trop ?) psychologique…

Un mois après les évènements ayant plongé le monde dans un chaos économique, Elliot s’éloigne de la F Society et se réfugie dans l’appartement de sa mère, loin de son addiction à l’informatique. Il tente de retrouver sa santé physique mais aussi mentale, depuis que Mr Robot ne fait que le hanter et prendre le contrôle de son corps. Ses séances chez le psychologue ne l’aident pas. Pour combattre ce fléau, Elliot va se faire des amis, ce qui lui causera certains ennuis mais également de retomber sur terre, à sa véritable place… Parallèlement à cela, Darlene reprend la F Society afin de combattre le FBI, qui ne cherche qu’à trouver les responsables de ce massacre informatique ! Les ennuis s’accumulent…

Photo Christian Slater, Rami Malek

Dans une parfaite continuité de la première, cette nouvelle saison impressionne toujours grâce à son obscurantisme, son histoire surprenante et captivante, mais également son atmosphère étrange et complètement délirant. Le scénario s’oriente vers un thriller psychologique où la vie d’Elliot devient le pilier central de l’histoire, apportant ainsi à l’univers une part supplémentaire de mystère et d’incompréhension pour le spectateur. On connait ô combien la complexité de la psychologie du protagoniste, mais cette saison n’hésite pas à insister fortement sur cette thématique pour accumuler les secrets que renferment cette trame narrative si passionnante et envoûtante. La culture geek est toujours aussi omniprésente afin d’apporter un juste équilibre au sein du scénario, qui oscille déjà entre politique et économie. Le fond malsain est véritablement renforcé, toujours dans l’optique de dénoncer les dangers de l’Internet.

Ainsi, Sam Esmail cherche toujours à impressionner ces fidèles spectateurs, par le biais d’une tournure narrative réaliste, audacieuse, mystérieuse et pleinement dans l’air du temps. En revanche, à vouloir trop travailler sur la psychologie d’Elliot, le scénario en oublie les véritables thématiques apportées lors de la première saison, freinant complètement l’innovation et l’euphorie que l’on appréciait auparavant. L’aspect géopolitique et informatique sont toujours aussi passionnants mais on sent vraiment un « frein ». Par conséquent, cela provoque une certaine lenteur au sein de l’histoire, où s’instaure un faux rythme et un léger manque d’innovation. Néanmoins, la série reste tout de même intéressante avec un fort suspens, chaque scène trouve son importance, et l’ensemble mène à une belle réflexion sur de nombreux domaines. Le twist final est de loin le meilleur que j’ai connu parmi les séries visionnées.

Photo Craig Robinson, Rami Malek

Une série passionnante sur tous les axes.

Même si cette seconde saison présente plus de défauts, elle en demeure passionnante. C’est l’occasion de voir l’apparition de nouveaux personnages, comme l’agent Dominique Dipiero du FBI qui va enquêter sur le piratage informatique de la F Society ou encore Ray, un homme qui cache bien ses secrets avec qui Elliot va faire connaissance. Et ce qui est vraiment agréable avec cette série, c’est l’excellent travail apporté à chaque personnage, ayant chacun un rôle prépondérant au sein de l’histoire. Rien n’est laissé au hasard, et c’est un véritable atout. Enfin, l’ami imaginaire d’Elliot est toujours aussi omniprésent, laissant le spectateur au rang d’acteur.

D’autre part, la direction artistique est toujours aussi excellente, tout particulièrement la bande sonore avec cette belle mixité dans les genres musicaux. Elle accentue parfaitement les nombreuses scènes de cette deuxième saison. Les plans sont propres, toujours dans l’optique de rendre l’informatique au plus réaliste. Enfin, cette volonté de prendre du recul lors des scènes de violences est bien pensé, afin de cibler la caméra sur les personnages pour ressentir leur douleur et le cauchemar qu’ils subissent. La mise en scène est donc très intelligente !

Photo

Enfin, le casting est également passionnant. La qualité des prestations est remarquable. Rami Malek est toujours aussi impressionnant dans son interprétation. Stoïque et charismatique ! Les autres acteurs sont également à la hauteur comme Christian Slater, Portia Doubleday, Carly Chaikin, Stephanie Corneliussen, Grace Gummer ou encore Craig Robinson. Un sans-faute !

Pour résumer… Bien que la deuxième saison soit moins innovante, elle demeure véritablement passionnante, mystérieuse et envoûtante ! Le scénario est écrit avec passion, la direction artistique est soignée et le casting est en or. Vivement la troisième saison.

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la direction artistique : 4etoiles
Note pour le casting : 5etoiles

Note Globale :

16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s