Les Gardiens de la Galaxie 2

les-gardiens-de-la-galaxie-vol-2-affiche-poster_09026C039800858549.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Avec en toile de fond l’Awesome Mixtape #2, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 poursuit les aventures de l’équipe alors qu’ils traversent les confins du cosmos. Les Gardiens doivent se battre pour que leur nouvelle famille reste ensemble tandis qu’ils cherchent à percer le mystère de la véritable filiation de Star-Lord. De vieux ennemis deviennent de nouveaux alliés et des personnages appréciés des fans, issus des comics, viennent en aide à nos héros alors que l’Univers Cinématographique Marvel continue de se développer.

Ma Critique : 

Produit pour un budget de 170 millions de dollars, le premier volet des Gardiens de la Galaxie en avait rapporté plus du quadruple en recette dans le monde entier, avec sa sortie en salles durant l’été 2014. Un succès colossal pour les studios Marvel, qui nous avaient proposé un univers complètement déjanté et brisant complètement leurs règles traditionnelles. Cette année, James Gunn signe le grand retour du deuxième opus avec nos cinq super-héros favoris, qui devient le quinzième film de l’univers Marvel mais également le troisième de la phase 3, après « Captain America : Civil War » et « Doctor Strange ».

Pour ce nouveau volet, Kurt Russel s’invite au casting ! Groot, tu en penses quoi ? « Je s’appelle Groot ». Merci pour cette remarque pertinente… Parlons à présent de ce nouveau long-métrage dans cette nouvelle critique, signée MediaShow.

Toujours plus d’ambitions scénaristiques !

Tout d’abord, rappelons brièvement l’intrigue du film. Parcourant les confins de la galaxie, les Gardiens de la Galaxie poursuivent leurs aventures. Alors que Peter Quill va découvrir son père génétique, il va tenter de défaire le mystère sur ses origines. Le bilan : ce second volet est toujours aussi jouissif, malgré quelques petits défauts. En effet, bien que le scénario manque de fluidité, le plaisir scénaristique (et visuel) est toujours omniprésent, au sein de cet univers pop vraiment original et loufoque. Et pour séduire les spectateurs, le réalisateur n’hésite pas à surenchérir les réussites du premier opus. Ainsi, les ambitions scénaristiques sont très nombreuses. Le scénario offrira donc plus d’action avec des effets spéciaux toujours aussi spectaculaires, plus d’humour, plus de références à l’univers Marvel, plus de scènes dramatiques, mais aussi plus de personnages avec l’arrivée d’Ego et sa coéquipière Mantis ou encore avec l’apparition de la divinité cosmique Ayesha et de son armée.

Sans oublier les effets visuels qui nous offrent un univers toujours aussi coloré, mais également la bande sonore toujours aussi plaisante et funk au cœur des années 80’s. Au final, même si l’ensemble n’est pas aussi révolutionnaire que son prédécesseur, le film est une belle réussite de par son ambition scénaristique. C’est vraiment très fun, intimiste et l’histoire est sensée. On prend un véritable plaisir à regarder ce blockbuster fantastique, tout comme l’ont certainement eu les acteurs et le réalisateur dans sa création et sa production.

Au cœur d’un long-métrage centré sur les personnages.

Mais ce second opus propose avant tout une histoire centrée sur les personnages, plutôt qu’une histoire à proprement dite, comme dans l’optique du premier volet. Ainsi, le scénario va davantage s’orienter vers une narration non-linéaire et donc divisée en blocs individuels, qui, pour chacun d’entre eux, vont se focaliser sur chaque personnage du groupe. L’impact est logiquement inévitable : un véritable manque de fluidité. Ce défaut s’explique notamment par l’arrivée tardive des enjeux du film au cours de l’histoire, mais aussi par ce manque de cohésion narrative où l’histoire n’est plus vraiment au cœur de l’action. Le spectateur peut donc ressentir une certaine frustration sur ce point-là.

En revanche, il ne faudra pas négliger l’excellent travail apporté sur le développement des personnages, avec la thématique de la famille toujours présente et plaisante. C’est franchement osé et chaque personnage est singulier sur leur humour, leur style. L’ajout du personnage de Kurt Russel est également une réussite. L’attachement est donc au rendez-vous ! Ainsi, même si le fil rouge de l’histoire est un peu en retrait au profit des personnages, c’est toujours agréable de visionner cette aventure délirante. Enfin, l’excellent casting contribue énormément à la réussite du film et de ses personnages : Chris Pratt, Zoe Saldana, les voix de Bradley Cooper et Vin Diesel, Dave Bautista, Michael Rooker¸ Karen Gillan, Kurt Russell, Sylvester Stallone, Pom Klementieff, Elizabeth Debicki ou encore Chris Sullivan.

Pour résumer… Moins révolutionnaire que son prédécesseur, le second volet des Gardiens de la Galaxie demeure néanmoins un excellent blockbuster fantastique. Toujours plus d’action, d’humour, de personnages et de références à l’univers Marvel. Ajouté à cela, une bande sonore funky pop toujours aussi plaisante ! Je s’appelle Groot !

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la direction artistique et sonore : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoile12

Note Globale :

16/20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s